Entrer au capital d’une société, les points à regarder

L'article en brefEntrer au capital d'une société est une décision stratégique majeure qui nécessite une analyse approfondie et une compréhension claire des enjeux. Cet article souligne les points à examiner avant de prendre une telle initiative, garantissant aux investisseurs potentiels de faire un choix éclairé. Premièrement, il est essentiel d'évaluer la santé financière de l'entreprise, en examinant ses bilans, ses comptes de résultat, et ses prévisions de croissance. Cela donne une indication précieuse sur sa viabilité et son potentiel de rentabilité à long terme.

Comprendre la stratégie d'entreprise et son positionnement sur le marché est tout aussi important. Cela inclut l'analyse de la concurrence, des produits ou services offerts, et de la capacité de l'entreprise à innover et à s'adapter aux évolutions du marché. Les droits et obligations associés à l'entrée au capital doivent également être scrutés, notamment en ce qui concerne la gouvernance d'entreprise, les droits de vote, et les modalités de sortie du capital.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 12/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Aurélia HEYAccompagnement des freelances chez L'Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
entrer au capital d'une entreprise

Entrer au capital d’une société doit être une action réfléchie. Voici quelques points qu’il ne faut pas négliger avant de se lancer : connaitre ses motivations, se renseigner sur la stratégie d'entreprise, regarder les comptes d'entreprise, prévoir les conditions de retrait, faire appel à un expert.

Connaître ses motivations

Entrer au capital d’une entreprise implique d’échanger un apport ou capital contre les parts d’une société. Avant de franchir le pas, vous devez vous demander pourquoi vous souhaitez investir : vous souhaitez entrer au capital de l’entreprise de votre oncle ou de votre ami pour lui donner un coup de pouce ? Investir dans une PME innovante en laquelle vous croyez ? Ou prendre des parts dans une société déjà bien établie dans l’espoir d’obtenir un retour sur votre investissement ? Cet autodiagnostic est essentiel si vous souhaitez être certain de faire le bon choix.

Se renseigner sur la stratégie de l’entreprise

Ce deuxième point est étroitement lié à vos motivations. Vous devez vous renseigner sur la stratégie de l’entreprise pour, d’une part, confirmer votre choix, et d’autre part, savoir quel retour sur investissement vous pouvez espérer. Il n’existe pas de règles, les bénéfices nets ou dividendes annuels peuvent être redistribués totalement ou en partie aux actionnaires, ou entièrement réinvestis dans l'activité, selon la stratégie des chefs d’entreprise. En général, les jeunes PME ne versent pas de dividendes pendant les cinq premières années pour assurer leur lancement. C’est un facteur à prendre en compte dans votre décision.

Regarder les comptes de l’entreprise

Avant de vous engager, vous devez impérativement étudier les comptes de l’entreprise. L’idéal est de faire valider par un tiers la cohérence entre les comptes et le montant de l’investissement demandé. Si vous souhaitez investir dans une création d’entreprise, vous devrez étudier le business plan, en portant une attention particulière à la faisabilité du projet et au prévisionnel de l’entreprise, qui vous donnera une idée du potentiel de ce business.

Connaître votre pouvoir en tant qu’investisseur

Entrer au capital d’une entreprise implique forcément l’achat de parts. Ces parts vous donnent un pouvoir qui doit être défini dès le début avec le chef d’entreprise : aurez-vous un pouvoir décisionnaire ? Serez-vous actionnaire majoritaire ou minoritaire ? Aurez-vous un droit de regard sur les embauches ? Sur les décisions stratégiques prises par l’entreprise ? Entrer au capital d’une entreprise est synonyme de nouvelles fonctions, et celles-ci doivent être claires dès le début.

Prévoir les conditions de retrait

Lors d’une prise de participation, il est capital d'établir un contrat entre les parties dans lequel sont d'ores et déjà abordées les conditions de retrait. Il est toujours désagréable d’aborder ce point quand vous vous apprêtez à investir, mais c’est un gage de sérieux et une sécurité auxquels vous ne pouvez échapper.

Faire appel à un expert

Un expert-comptable est quasiment indispensable pour vous aider à éplucher les comptes de l’entreprise dans laquelle vous souhaitez investir. Pensez également à faire appel à un avocat pour la rédaction du contrat qui vous liera à l’entreprise dans laquelle vous investissez. 

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.