L’excédent de trésorerie à court, moyen et long terme

L'article en brefPour optimiser la rentabilité à très court terme, il est conseillé d’utiliser des comptes courants rémunérés où la rémunération évolue quotidiennement. Les OPCVM, ou fonds de trésorerie, représentent une autre option, offrant une rémunération stable et quotidienne entre 1 % et 2 %, sans minimum requis. En outre, les escomptes pour paiement anticipé permettent de bénéficier de taux d’escompte autour de 3 % en réglant les fournisseurs plus tôt, un avantage financier significatif pour les entreprises disposant d'excédents de trésorerie.

À court et moyen terme, les certificats de dépôt et les dépôts à terme sont recommandés. Les certificats de dépôt, accessibles dès 150 000 euros, offrent une rémunération légèrement supérieure au compte à terme et sont négociables à tout moment. Les dépôts à terme, quant à eux, garantissent un taux d’intérêt fixé à l’avance et offrent une meilleure rentabilité que les comptes d’épargne, bien que l’argent soit bloqué pendant environ un an. Pour une flexibilité et une sécurité accrues, les comptes d’épargne restent une alternative viable, permettant un accès facile aux fonds en cas de besoin imprévu.
Besoin d'aide dans la gestion comptable de votre entreprise ?PRENDRE RENDEZ-VOUS AVEC UN EXPERT-COMPTABLE EN LIGNE
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Temps de lecture : 3minDernière mise à jour : 18/06/2024
Image
L’excédent de trésorerie à court, moyen et long terme

A très court terme

Placer votre excédent de trésorerie sur des comptes courants rémunérés

Si vous souhaitez avoir une rentabilité sur le très court terme, nous vous recommandons le placement des comptes courants rémunérés. En effet, la rémunération se fait chaque jour et peut évoluer rapidement. La banque a la possibilité de fixer son taux de rendement pour un horizon connu à l’avance (6 à 12 mois, révisions trimestrielles). 

Les OPCVM (FCP ou SICAV)

Un organisme de placements collectif en valeurs mobilières (OPCVM), autrement appelé fonds de trésorerie, est un portefeuille dont les fonds investis sont placés en valeurs mobilières ou autres instruments financiers. Ils ont une performance stable car ils sont indexés sur l'évolution des taux de marché monétaire. Les OPCVM assurent une rémunération régulière au jour le jour variant entre 1 % et 2 %. Il n'y a pas de seuil minimum pour en bénéficier. Chaque banque dispose de ses propres OPCVM.

Les escomptes pour paiement anticipé

Les entreprises peinent parfois à obtenir le règlement des factures qu’elles envoient. Si vous disposez d’excédents de trésorerie et que vous avez une bonne visibilité financière, vous avez la possibilité de régler de manière anticiper les fournisseurs qui accordent un escompte en cas de règlement anticipé.
Le taux d’escompte obtenu pour un règlement anticipé se situe souvent à 3%, ce qui représente un gain financier intéressant.

A court et moyen terme

Placer votre excédent de trésorerie en certificat de dépôt

Une autre alternative est le certificat de dépôt négociable. Il s’agit d’un titre de créance négociable à court terme émis par la banque.
Néanmoins, ce produit de placement n’est pas accessible à toutes les entreprises puisque le montant minimum à investir est de 150 000 euros. 
La rémunération du certificat de dépôt est en général légèrement supérieure à celle du compte à terme et correspond au taux du marché monétaire.
La durée de souscription minimum du certificat de dépôt est de 1 jour et, au-delà d’un an, le placement s’effectue via un bon à moyen terme négociable et non plus un certificat de dépôt.
Comme son nom l’indique, le certificat de dépôt est négociable et vous pouvez donc le vendre à tout moment contrairement au compte à terme. Néanmoins, soyez vigilant car vous prenez un risque de taux. En effet, si les taux du marché monétaire ont augmenté, vous subirez une moins value sur votre cession.

Placer votre excédent de trésorerie en dépôt à terme 

A court et moyen terme, les comptes à terme sont les produits les plus intéressants pour placer ses liquidités selon ses besoins de trésorerie
Le dépôt à terme ou compte à terme est un moyen de placer votre excédent de trésorerie pendant un laps de temps et à un taux d’intérêt déterminés à l’avance.
Le dépôt à terme est un produit sans risque et qui offre une meilleure rentabilité que le compte d’épargne.
Néanmoins, veillez à ne pas avoir besoin de cet argent pendant le laps de temps déterminé car les frais de rupture ou d’annulation d’un contrat à terme sont habituellement couteux. 
En général, votre excédent de trésorerie placé en dépôt à terme sera bloqué pendant environ 1an.
Attention, prenez garde aux variations de taux de change pour vos dépôts en monnaie étrangère.
En cas de remontée des taux, privilégiez les comptes à terme renouvelables et les comptes à terme progressifs. En cas de baisse des taux, protégez votre épargne en privilégiant les comptes à long terme. Ce système vous garantie une rémunération qui augmente avec la durée du placement.

Placer votre excédent de trésorerie en compte d’épargne

Le compte d’épargne est un moyen de placement sans risque grâce auquel votre argent sera toujours disponible si nécessaire. En effet, si votre excédent de trésorerie est temporaire et que vous ne savez pas avec exactitude à quel moment vous pourrez en avoir besoin, le compte d’épargne peut constituer un produit de placement adapté à votre entreprise.
Le compte d’épargne est mieux rémunéré que le compte courant et n’est en général pas trop coûteux en termes de frais bancaires.

A long terme

Investir dans votre entreprise

A long terme, vos excédents de trésorerie peuvent être utilisés pour financer des investissements dans le but de développer votre entreprise
Ces investissements peuvent prendre plusieurs formes :

  • financer du matériel, des machines, des outils, si l’entreprise a un intérêt à augmenter sa capacité de production,
  • prendre une participation dans une société cible ou racheter  complètement une entreprise concurrente ou présentant un intérêt pour le développement de l’entreprise,
  • lancer une nouvelle activité, via l’entreprise ou une nouvelle structure,
  • acquérir des biens n’entrant pas directement dans le processus de production, comme de nouveaux locaux par exemple.

Vous pouvez également songer à investir dans une compagnie d’assurance sur un contrat de capitalisation. Cela vous offre des rendements intéressants. Son taux est connu à la fin de l’année en cours. Vous pouvez ainsi bénéficier de rémunérations supérieures à celles des produits bancaires.

Attention, avant de décider où placer votre excédent de trésorerie, pensez à considérer les facteurs suivants : le montant et la marge d’évolution du placement de votre excédent, la durée de placement, et l’état de votre entreprise (sa situation financière, sa stabilité et ses ressources…), son régime fiscal etc.

 

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.