L'allocation d'aide au retour à l'emploi

L'article en brefL'allocation d'aide au retour à l'emploi représente une bouée de sauvetage pour ceux ayant perdu leur travail de manière involontaire. En s'appuyant sur des critères tels que l'âge et le salaire journalier de référence, cette aide financière, versée par Pôle Emploi, offre un soutien financier temporaire. Pour y prétendre, les demandeurs doivent remplir plusieurs conditions, comme être activement à la recherche d'un emploi, être inscrits en tant que demandeurs d'emploi, et justifier d'une certaine période de travail précédant leur perte d'emploi. Cependant, le non-respect des obligations peut entraîner une réduction ou une suppression de cette aide.

Le calcul du montant de l'allocation varie selon une formule spécifique ou un pourcentage du salaire journalier, ajouté à une somme fixe, garantissant ainsi que le montant perçu ne soit ni inférieur à 27,66 euros ni supérieur à 75% du salaire de référence. La durée du versement, influencée par l'âge du bénéficiaire et sa durée d'affiliation à l'assurance chômage, oscille entre 122 et 1095 jours, soulignant l'engagement du système à soutenir les individus dans leur transition professionnelle. Ce cadre financier vise à faciliter le retour à l'emploi dans des conditions sereines, tout en imposant des critères stricts pour en bénéficier.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 1minDernière mise à jour : 02/04/2024
Image
allocation-aide-retour-emploi

L’allocation d’aide au retour à l’emploi, qui est versée par Pôle Emploi a été instaurée pour compenser le salaire des personnes ayant perdu involontairement leur emploi. 

L’allocation d’aide au retour à l’emploi est versée pour une durée et un montant qui dépendent de certains critères comme l’âge de la personne et son salaire journalier de référence.

Qui peut bénéficier de l’allocation d’aide au retour à l’emploi ?

Pour pouvoir bénéficier de l’allocation d’aide au retour à l’emploi, il faut :

  • Être à la recherche d’un emploi ;

  • Être inscrit comme demandeur d’emploi ;

  • Être involontairement sans emploi ;

  • Avoir moins de 60 ans ;

  • Habiter en France ;

  • Être apte à travailler ;

  • Pouvoir justifier de 122 jours d’affiliation ou 610 heures de travail au cours des 28 (pour les moins de 50 ans) ou 36 (pour les plus de 50 ans) mois précédant la fin du contrat de travail ;

Si la personne ne respecte pas les obligations mises à sa charge, il risque une réduction, voir même la suppression de l’allocation d’aide au retour à l’emploi. 

Quel est le montant de l’allocation d’aide au retour à l’emploi ?

Le montant brut journalier de l’allocation d’aide au retour à l’emploi correspond soit:

  • À 40,4% du salaire journalier de référence de la personne plus une somme fixe de 11,34 euros ;

  • À 57,4% du salaire journalier de référence de la personne ;

Le montant journalier de l’allocation d’aide au retour à l’emploi ne peut pas être inférieur à 27,66 euros, mais il ne doit pas non plus être supérieur à 75% du salaire journalier de référence. 

Le salaire journalier de référence est établi à partir d’une moyenne des salaires perçus au cours des 12 derniers mois de travail.

Pour quelle durée l’allocation d’aide au retour à l’emploi est-elle versée ?

La durée de l’allocation d’aide au retour à l’emploi est déterminée par les critères suivants :

  • L’âge de la personne à la fin du contrat de travail ;

  • La durée de son affiliation à l’assurance chômage ;

  • La date de la fin du contrat de travail ;

La durée de versement de l’allocation d’aide au retour à l’emploi ne peut pas être inférieure à 122 jours et supérieure à 730 jours (1095 jours pour les personnes âgées de 50 ans et plus). 

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.