Valeur ajoutée : définition, calcul, interprétation

L'article en bref

En comptabilité, la Valeur Ajoutée (VA) est un Solde Intermédiaire de Gestion (SIG) qui montre la richesse brute créée par l’entreprise par son seul cycle d’exploitation. Une Valeur Ajoutée trop faible montre un cycle de production peu prometteur et une mauvaise santé financière pour l’entreprise. Pour savoir si votre Valeur Ajoutée est suffisante, vous pouvez vous référer aux moyennes sectorielles calculées par la fédération de votre métier. Il existe plusieurs formules de calcul de la Valeur Ajoutée, la plus simplifiée étant : VA = Marge commerciale + Production de l’exercice – Consommations de l’exercice en provenance de tiers.

Temps de lecture : 3minDernière mise à jour : 12/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Sébastien LECOANETConsultant en création d'entreprise et comptabilité chez L’Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
Valeur ajoutée définition, calcul, interprétation

La Valeur Ajoutée (VA) : définition

La Valeur Ajoutée (VA) est un Solde Intermédiaire de Gestion (SIG) qui montre la richesse brute créée par l’entreprise, c’est-à-dire sa capacité à générer de la richesse par son cycle de production.

L’INSEE définit c’est notion comme « la valeur de la production diminuée de la consommation intermédiaire ». Ce ratio représente la différence entre la valeur finale d’un produit ou d’un service de l’entreprise et le coût engagé pour son processus de production.

La Valeur Ajoutée ne prend pas en compte la globalité du modèle économique de l’entreprise, comme le paiement des salariés, des impôts et des taxes ou la rémunération des partenaires financiers.

La Valeur Ajoutée est aussi la base du PIB d’un pays

La Valeur Ajoutée est une donnée macroéconomique. La somme des Valeurs Ajoutées des entreprises d’un même pays constitue effectivement son Produit Intérieur Brut (PIB).

Comment calculer la Valeur Ajoutée (VA) d’une entreprise ?

La Valeur Ajoutée est calculée pour une période donnée. Elle fait partie des indicateurs évalués dans les comptes annuels. Plusieurs formules de calcul sont proposées pour calculer la Valeur Ajoutée, notamment à partir de la marge ou à partir du résultat net.

Le calcul de la Valeur Ajoutée à partir de la marge

Valeur Ajoutée (VA) = Marge commerciale + Production de l’exercice – Achats d’approvisionnements ± Variation des stocks d’approvisionnements – Frais accessoires d’achat d’approvisionnements + Rabais, remise et ristournes sur achats d’approvisionnements – Autres charges externes

De manière simplifiée :

Valeur Ajoutée (VA) = Marge commerciale + Production de l’exercice – Consommations de l’exercice en provenance de tiers.

Le calcul de la Valeur Ajoutée à partir du résultat net

Valeur Ajoutée (VA) = Résultat net + Charges exceptionnelles – Produits exceptionnels + Charges financières – Produits financiers + Autres charges – Autres produits + Charges de personnel + Impôts, taxes et versements assimilés + dotations aux amortissements et aux provisions – Reprises sur amortissements et provisions + Impôt sur les bénéfices

À quoi sert la Valeur Ajoutée ? Eléments d’analyse

  • La Valeur Ajoutée analyse la santé de l’entreprise

La Valeur Ajoutée est un Solde Intermédiaire de Gestion (SIG). Elle permet d’identifier les étapes ou processus créateurs de valeur au sein d’une entreprise.La compréhension de la création de la valeur permet d’analyser la santé d’une entreprise, d’améliorer son modèle économique et, in fine, sa rentabilité.

  • La Valeur Ajoutée doit couvrir le modèle économique de l’entreprise

La Valeur Ajoutée ou richesse créée par l’entreprise doit permettre de rémunérer l’ensemble des agents économiques qui participent (directement ou indirectement) à son fonctionnement :

  • Les salariés (il s’agit de la rémunération du facteur travail)
  • Les organismes financiers
  • L'Administration (impôts)
  • Les organismes sociaux (charges sociales)
  • Les apporteurs de capitaux (les associés et actionnaires rémunérés sous forme de dividendes ; il s’agit de la rémunération du facteur capital)

La Valeur Ajoutée sert également de base de calcul de la TVA.

Que signifie une Valeur Ajoutée trop faible ?

La Valeur Ajoutée est la richesse créée par l’entreprise. Un ratio trop faible signifie que l’on ne vend pas assez cher (prix trop faible) ou que l’on achète trop cher (matières premières ou coût de production trop élevés). Une Valeur Ajoutée faible montre un dysfonctionnement dans le cycle d’exploitation et une mauvaise santé financière de l’entreprise.

Comment interpréter une Valeur Ajoutée élevée ?

Une Valeur Ajoutée élevée signifie que le cycle de production crée de la richesse, mais le ratio doit être suffisamment élevé pour couvrir les autres charges de l’entreprise liées à son modèle économique :

  • Les salaires et charges

  • Les impôts et taxes

  • Les partenaires financiers

  • Les investisseurs

Comment savoir si sa Valeur Ajoutée est suffisamment élevée ?

Pour savoir si votre valeur Ajoutée est suffisamment élevée, vous pouvez vous référer aux données financières de votre secteur d’activité. Les fédérations évaluent une Valeur Ajoutée moyenne qui permet aux entreprises de se situer et de piloter efficacement leur activité.

La Valeur Ajoutée est un Solde Intermédiaire de Gestion (SIG)

La Valeur Ajoutée est le second Solde Intermédiaire de Gestion (SIG) qui permet le pilotage efficace de l’entreprise. Les SIG à analyser sont :

Ne confondez pas VA et EVA (Economic Value Added) !

La notion de « Valeur Ajoutée Economique », traduit de l’anglais EVA, est un indicateur financier. L’EVA désigne la création de valeur de l’entreprise. Cette notion est apparue avec la vision moderne qui considère que les capitaux propres ont un coût, tout comme la dette. La valeur créée est le résidu après rémunération des créanciers (intérêts des emprunts) et rémunération attendue des associés.

La vision moderne considère qu’à partir du moment où le résultat net, bien que positif, est inférieur à la rémunération attendue des associés, alors il y a destruction de valeur. L’EVA est une partie du résultat net alors que la valeur ajoutée est un Solde Intermédiaire de Gestion (SIG) sous la marge brute.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.