DEC : Diplôme d'Expertise Comptable : Tout savoir sur ce diplôme

Mis à jour le 17/11/22
Sommaire
    Le diplôme d'expertise comptable (DEC) marque la fin des longues études menant à la profession réglementée d’expert-comptable. Comment préparer ce diplôme ? Quelles sont les épreuves ? Notre article vous dit tout sur le DEC.

    Quel est le niveau du DEC ?

    Le DEC de niveau bac+8 confère à son détenteur le droit d’être inscrit à l’ordre des experts-comptables et d’exercer avec le titre d’expert-comptable. Le parcours idéal pour accéder au métier est l’obtention du diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) de niveau bac+3 puis du diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG) de niveau bac+5.

    Comment se passe la préparation du DEC ?

    Le stage d'expert-comptable

    Le stage est une période professionnalisante de trois ans durant laquelle les élèves ont le statut de salarié. Ils travaillent à temps complet en tant qu’experts-comptables stagiaires dans des entreprises françaises ou internationales.

    L’inscription en stage s’effectue auprès du Conseil régional de l’ordre des experts-comptables du domicile de l’étudiant.

    L’accès au stage est réservé aux titulaires du DSCG. Toutefois, il existe une exception concernant les deux premières années de stage. Par dérogation, les étudiants ayant obtenu quatre unités d’enseignement sur les sept obligatoires du DSCG peuvent commencer leur stage. Cependant, ils ne pourront réaliser la troisième année de stage qu’après avoir obtenu les unités d’enseignement restantes. Si ce n’est pas le cas, leur stage sera suspendu pendant trois ans maximum.

    La formation théorique pour préparer le DEC

    En parallèle du stage, les candidats doivent assister à des journées obligatoires de formation. Des cours en présentiel et à distance sont organisés par les Instituts régionaux de formation appartenant aux Conseils régionaux de l’ordre des experts-comptables.

    Quelles sont les épreuves du DEC ?

    Les deux épreuves écrites

    Avec un coefficient 1, la première épreuve d’une heure consiste à répondre à plusieurs questions relatives à la déontologie et à la réglementation professionnelle des métiers d’expert-comptable et de commissaire aux comptes.

    La seconde épreuve est la résolution d’un cas pratique sur la révision légale et contractuelle des comptes. Dotée d’un coefficient 3, elle dure 4h30.

    Toute note inférieure à 6/20 pour chacune de ses épreuves est éliminatoire.

    La soutenance du mémoire

    Chaque candidat doit rédiger un mémoire qui fera l’objet d’une soutenance lors d’une session du DEC. Au préalable, il doit demander un agrément pour le sujet de son mémoire qui doit porter sur les activités d'expertise comptable ou du commissariat aux comptes. Cet agrément est valable deux ans.

    La présentation orale du mémoire devant le jury a un coefficient égal à 4 et dure une heure. Il faut obtenir une note d'au moins 10/20 pour réussir cette épreuve.

    Cas particulier : la validation des acquis de l’expérience (VAE) pour obtenir le DEC

    Il est possible d’obtenir le DEC sans passer les épreuves grâce à la procédure de VAE. Les candidats s’engageant dans cette voie doivent s’attendre à une procédure souvent lourde. Avec de nombreux justificatifs, il faut réussir à convaincre la commission d’examen que l’expérience et les compétences acquises sont suffisantes pour obtenir le DEC.

    Qui peut s’inscrire au DEC ?

    Les étudiants pouvant s’inscrire au DEC doivent être titulaires du DSCG. Est toutefois accepté l’ancien diplôme de grade master remplacé par le DSCG en 2008 : le diplôme d’études supérieures comptables et financières (DESCF). Chaque candidat possédant le diplôme requis doit transmettre une attestation remise à la fin du stage professionnel de trois ans. Ce document a une durée de validité de six ans à compter de sa délivrance.

    Peuvent également s’inscrire les personnes possédant le certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes (CAFCAC).

    Comment faire l'inscription au DEC ?

    Les candidatures pour le DEC sont adressées au service interacadémique des examens et concours (SIEC) du ministère de l'Éducation nationale. Il faut se rendre sur le site internet du SIEC lors des phases d’ouverture des inscriptions.

    Aucune inscription ne peut être retenue si le candidat n’envoie pas les pièces justificatives nécessaires par voie postale avant la fermeture des inscriptions.

    Le coût de l’inscription est de 50 € par épreuve. Cette somme doit être réglée par chèque à l’attention du SIEC.

    Quand s’inscrire au DEC ? Les dates de 2023

    Chaque année, le SIEC organise deux sessions d'examen : une en mai, une autre en novembre.

    Pour la session en mai 2023, le calendrier prévisionnel du DEC est le suivant :

    • Inscriptions : du 10 janvier au 28 février 2023.
    • Épreuves de déontologie et de révision : 10 mai 2023.
    • Soutenance du mémoire : du 2 au 17 mai 2023.
    • Résultats : 30 juin 2023.

    Le programme de la session de novembre 2023 est établi ainsi :

    • Inscriptions : du 10 juillet 2023 au 31 août 2023.
    • Épreuves de déontologie et de révision : le 14 novembre 2023.
    • Soutenance du mémoire : du 13 novembre au 1er décembre 2023.
    • Résultats : 12 janvier 2024.

    Qui délivre le DEC ?

    Le Conseil national de l'ordre des experts-comptables organise une cérémonie de remise du DEC. En cas d'absence, le SIEC transmet le diplôme par voie postale. Il envoie également par courrier l'attestation de réussite et le relevé de notes.

    Quel métier faire après le DEC ? Les principaux débouchés

    L’obtention du DEC donne accès à des postes d’expert-comptable au sein des entreprises et des cabinets d’expertise comptable. Le nouveau diplômé peut également s’associer avec des confrères ou devenir indépendant.

    S’il souhaite se spécialiser, il peut exercer la profession de commissaire aux comptes. Pour cela, il doit valider un stage de deux ans et s’inscrire à la compagnie nationale des commissaires aux comptes. Les principales missions de ce métier sont l’audit et la certification des comptes d’une entreprise.

    En outre, il peut occuper des fonctions de chef comptable, de directeur administratif et financier ou de contrôleur de gestion.

    Image
    guillaume-delemarle-expert-comptable

    Guillaume DELEMARLE

    Expert-comptable chez L-Expert-Comptable.com

    L'expert-comptable en Stan Smith arpente Linkedin et Youtube afin d'apporter son éclairage et son expérience pour répondre aux questions des freelances avec clarté et bonne humeur.