Les diplômes de la filière comptable : DCG – DSCG – DEC

Mis à jour le 15/10/21

Si vous validez le DCG (Diplôme de Comptabilité et Gestion) de niveau Bac +3, vous pourrez intégrer le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion), soit deux années de formation supplémentaires pour un niveau Bac +5. À l’issue de ces diplômes, si vous visez le métier d’expert-comptable, vous devrez encore réaliser 3 années de stage rémunéré pour avoir le droit de vous inscrire à l’examen du DEC (Diplôme d’Expert-Comptable). Le DEC ouvre droit à l’inscription à l’Ordre des experts-comptables. Les unités d’enseignement du DCG et du DSCG touchent à des domaines variés et donnent une vision transverse des métiers de la finance, de la gestion et de la fiscalité.

Sommaire

    Expertise-comptable : quelle formation ?

    Les métiers de la comptabilité sont aussi variés que les niveaux de diplômes de la filière comptable. Il vous faudra néanmoins valider 3 examens successifs pour avoir le droit de vous inscrire à l’Ordre des experts-comptables et vous revendiquer expert-comptable. Ces examens sont :

    • le DCG (niveau Bac+3),
    • puis le DSCG (niveau Bac +5),
    • puis le DEC (niveau Bac+8).

     

    La différence entre le DCG et le DSCG

    Le DCG, pour Diplôme de Comptabilité et Gestion, est une formation diplômante de niveau licence (Bac +3), dispensée dans des écoles privées ou au sein de certains lycées ou universités.  
    Le DSCG, pour Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion, est un niveau Master 2 (Bac +5). Il s’effectue en deux années, à l’issue du DCG. La formation est dispensée dans des écoles privées ou au sein de certaines universités.
    En bref, le DSCG est la suite du DCG et correspond à deux années d’études supplémentaires. Il faut bien évidemment avoir validé le DCG pour pouvoir intégrer le DSCG.

    Programme du DCG

    Le DCG est composé de 13 unités d’enseignements et un stage en entreprise :

    • Introduction à la comptabilité
    • Finance d’entreprise
    • Introduction au droit
    • Management
    • Anglais appliqué aux affaires
    • Contrôle de gestion
    • Droit des sociétés
    • Système d’information de Gestion
    • Droit fiscal
    • Économie
    • Comptabilité approfondie
    • Droit social
    • Épreuve facultative en langue vivante étrangère (allemand, espagnol, italien)
    • Un stage en entreprise allant de 8 semaines à 6 mois et une soutenance à présenter 

    Le DCG est une formation post-bac. Ceux qui auraient loupé le coche et qui se seraient destinés à un Bac +2 en BTS ou DUT pourront tout de même intégrer le DCG à l’issue de ce premier parcours. Ils devront néanmoins re valider les 3 années du DCG. En revanche, certaines matières leur seront épargnées.

    Programme du DSCG

    Le DSCG comporte 7 unités d’enseignement et un stage à réaliser en entreprise :

    • Finance
    • Comptabilité et audit
    • Gestion juridique, fiscale et sociale
    • Management des systèmes d’information
    • Management et contrôle de gestion
    • Économie (épreuve orale dont une partie en anglais)
    • Épreuve facultative en langue vivante étrangère (allemand, espagnol, italien)
    • Un stage en entreprise allant de 12 semaines à 6 mois et une soutenance à présenter

    L’objectif du DCG et du DSCG

    Comme vous pouvez le constater, les unités d’enseignements (appelées UE) sont diversifiées et abordent des thématiques de l’entreprise au sens large. La formation n’est pas spécialisée. Elle permet aux étudiants de découvrir de nombreux aspects des métiers du chiffre et de s’orienter en fonction de leurs préférences. Le DCG et le DSCG préparent également au métier d’expert-comptable qui nécessite des connaissances larges et des compétences transverses aux différents services de l’entreprise.

    Le diplôme d’expertise-comptable (DEC)

    Une fois le DSCG validé, vous pouvez continuer votre cursus en visant le DEC (Diplôme d’Expert-Comptable). Pour ce faire, vous devrez d’abord valider 3 années de stage rémunéré, et ce afin d’acquérir des compétences sur le terrain, directement en entreprise ou au sein d’un cabinet d’expertise-comptable. À l’issue de cette étape professionnelle, vous serez autorisé à vous inscrire au DEC. Le DEC est un examen qui se décompose en deux épreuves écrites, la rédaction d’un mémoire et sa présentation à l’oral. Si vous réussissez ces épreuves, vous pourrez vous inscrire à l’Ordre des experts-comptables, condition sine qua non pour vous revendiquer expert-comptable et exercer la profession.

    Image
    damien-philibert-expert-comptable

    Damien PHILBERT

    Accompagnateur de freelances en création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

    Membre de la team depuis 2012, Damien est un "ancien" ! Toujours de bonne humeur, il accompagne ses clients en conjuguant disponibilité et proximité. Sa spécialité ? Le conseil sur le choix du statuts juridiques

    Articles similaires