Ouvrir une entreprise de diagnostic immobilier : Comment faire ?

L'article en bref
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 13/07/2023
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Guillaume DELEMARLEExpert-comptable chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.

Qu'est-ce qu'une entreprise de diagnostic immobilier ? Quelles sont ses missions ?

Le diagnostiqueur immobilier est amené à intervenir systématiquement dans le cas d'une vente ou d'une location immobilière. La réglementation croissante concernant notamment l'efficacité énergétique des bâtiments a renforcé son rôle.

Le diagnostic le plus connu est d'ailleurs le diagnostic de performance énergétique (DPE), obligatoire pour une vente comme pour une location d'un bien immobilier. La plupart des autres diagnostics concernent les risques liés au bâtiment ou à sa localisation, comme le diagnostic gaz, le diagnostic amiante ou encore le diagnostic pollution.

C'est une activité que l'on exerce très largement en tant qu'indépendant.

Faut-il des diplômes pour ouvrir une entreprise de diagnostic immobilier ?

Il est nécessaire d'avoir les qualifications requises pour ouvrir une entreprise de diagnostic immobilier. Il faudra justifier soit d'un diplôme équivalent à un Bac+2 dans les métiers de l'immobilier ou du bâtiment, soit d'une expérience professionnelle d'au moins trois ans dans ces mêmes domaines.

Des formations existent pour une mise à niveau rapide (entre deux et trois mois). Après quoi il sera possible de passer les certifications obligatoires.

Les spécificités d'un diagnostiqueur immobilier

Le diagnostiqueur immobilier engage sa responsabilité, notamment lorsqu'il réalise des diagnostics sur des produits dangereux : il doit donc être certain de ses conclusions.

Il doit avoir un bon réseau (agences immobilières, promoteurs, artisans, notaires...) car la plupart de ses clients proviendront de ces prescripteurs

Autre spécificité : il fait partie des prestataires de services qui ont un gros besoin d'investissement pour démarrer l'activité. Outre les formations et le véhicule, il faudra également du matériel coûteux pour effectuer les diagnostics. Il faut également prévoir un budget pour le matériel informatique et les logiciels.

Quel business plan pour ouvrir une entreprise de diagnostic immobilier ?

Il est donc important de bien anticiper la création de l'activité en réalisant un Business Plan. Des organismes comme les CCI pourront vous y aider. Il s'agit de déterminer au mieux le niveau de chiffre d'affaires réalisable, ainsi que les charges qui vont incomber à l'activité.

Comme nous venons de le préciser, c'est une activité qui nécessite un financement important, et qui génère également des charges conséquentes, notamment à cause des déplacements quotidiens.

Il faut donc s'assurer que votre chiffre d'affaires pourra couvrir vos charges, éventuellement le remboursement d'un emprunt, et bien sûr garantir votre rémunération.

Outre les aspects purement financiers, le business plan montrera le modèle économique et la stratégie commerciale à mettre en œuvre pour tenir les objectifs chiffrés. Tous ces éléments vous permettront également de vous positionner sur le statut juridique.

Comment monter son entreprise de diagnostic immobilier : Les démarches à accomplir

Il n'existe pas de règle universelle pour choisir son statut juridique, mais dans le cas du diagnostiqueur immobilier, on ne conseillera pas la microentreprise, car on ne peut pas comptabiliser les charges et les investissements. Il faudra donc logiquement s'orienter vers un format type société : SARL ou SAS (ou bien leur forme unipersonnelle, l'EURL ou la SASU).

N'hésitez pas à contacter un de nos conseillers qui pourra répondre à vos questions sur les différents statuts et vous aider à choisir celui qui vous convient le mieux. En plus, on gère toutes les formalités de création de votre société gratuitement !

La réglementation sur les diagnostics immobiliers

En plus des obligations de formation et de certifications, le diagnostiqueur doit souscrire une assurance qui couvre sa responsabilité professionnelle à hauteur minimum de 300 000€ par litige et 500 000€ par an. Mise à part cette particularité due à ses importantes responsabilités, il n'y a pas davantage de dispositions particulières concernant l'activité du diagnostiqueur immobilier.