Expert immobilier : métier, salaire, formation, diplômes

Mis à jour le 12/04/2018

Niveau d'études : bac+3 à bac+5

Salaire en début de carrière : 2 500 € brut + commissions éventuelles

Environnement de travail : salarié, indépendant

Métier(s) similaire(s) : négociateur immobilier, mandataire immobilier, agent immobilier

 


Notes: 0 (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.

Le rôle de l'expert immobilier

L'expert immobilier est chargé d'estimer la valeur d'un bien immobilier, bâti ou non bâti, en fonction de différents critères (type de bien, localisation géographique, contexte du marché,…). Il a aussi pour rôle de collecter toutes les informations juridiques relatives au bien.

Son expertise est le plus souvent requise lors d'une vente, ou encore s'il s'agit d'une succession. Mais l'expert immobilier est aussi sollicité par les services fiscaux, les notaires, les compagnies d'assurance ou encore le milieu de la justice.

Là où l'agent immobilier se contente, dans la plupart des cas, de la visite et de la vente du bien, l'expert immobilier est lui capable de fournir une liste exhaustive des conditions foncières aux acheteurs potentiels. L'on peut compter sur lui pour tout savoir sur l'urbanisme et les contraintes du lieu, les aspects juridiques d'une éventuelle copropriété, un droit de passage,…

Ce professionnel communique avec les autres corps de métiers qui composent le monde de l'immobilier afin de saisir tous les éléments inhérents au bien. Il rencontre le diagnostiqueur et supervise parfois son intervention, peut solliciter des professionnels du bâtiment s'il doute de la fiabilité de la structure, et va même jusqu'à questionner les voisins sur la qualité de l'environnement.

L'expert immobilier possède, en plus de ses compétences sur le plan de l'estimation, de solides connaissances en droit, en fiscalité et en techniques de construction.

Les missions de l'expert immobilier

L'expert immobilier définit le prix le plus juste pour un bien :

  • visite des biens à estimer

  • métrage des pièces et commande des diagnostics

  • consultation du cadastre

  • analyse du marché immobilier environnant

  • estimation du bien

  • transmission des informations aux acheteurs, aux notaires, à la justice…

Les compétences pour devenir expert immobilier

L'expert immobilier endosse de réelles responsabilités :

  • être rigoureux sur le calcul de la valeur d'un bien

  • posséder des compétences en droit

  • connaître le milieu du bâtiment et/ou des ventes de terrains nus

  • faire preuve d'une excellente présentation

  • être capable de rédiger des rapports complets

La formation pour devenir expert immobilier

Plus qu'un simple agent immobilier, l'expert immobilier est recruté avec un niveau de formation initiale à bac+3 ou bac+5 :

  • Licence métiers de l'immobilier

  • Licence droit de l'immobilier

  • Licence chargé de gestion patrimoniale immobilière

  • Licence droit et gestion de copropriété et syndic

  • Licence gestionnaire de l'habitat locatif et de l'habitat social

  • Master droit de l'environnement et de l'urbanisme, estimation des biens fonciers

  • Master droit patrimonial, immobilier privé et public

  • Master métiers de l'immobilier et de l'urbanisme

  • Master management immobilier

L' ESI (école supérieure de l'immobilier) fait partie des organismes formateurs de référence en la matière.

Le BTS professions immobilières est aussi une voie dédiée aux métiers du foncier, mais ce niveau de formation conduit à la fonction d'agent immobilier uniquement.

Le salaire de l'expert immobilier

Dans un cabinet ou une agence, l'expert immobilier gagne entre 2 500 et 3 500 € brut par mois. Il perçoit en supplément des commissions sur les ventes immobilières qu'il réalise, et sur certaines estimations dans le cadre juridique.

Créer son cabinet d'expertise immobilière

Le lieu de travail de l'expert immobilier

L'expert immobilier passe beaucoup de temps sur le terrain, à visiter les biens dont il a la charge.

Il se déplace aussi dans les offices notariales, chez les diagnostiqueurs, voire même dans les tribunaux si son expertise est demandée.

La carrière de l'expert immobilier

L'expert immobilier peut décider de se lancer à son compte sous statut libéral. Son réseau de contacts doit alors être bien fourni.

Il peut aussi se spécialiser dans des domaines précis : locaux commerciaux, sites industriels, biens d'exception (châteaux, manoirs,…).