Profitabilité : Définition, comment calculer un taux de profitabilité ?

Mis à jour le 15/11/22
Sommaire

    Qu'est-ce que la profitabilité d'une entreprise ? Définition

    La profitabilité est un outil essentiel dans la vie d'une entreprise. Elle permet d'effectuer des prises de décision opportun lors de la réalisation d'un projet d'investissement. Elle permet notamment de vérifier ce que va rapporter l'investissement par rapport à ce qu'il coûte.

    Plus le taux profitabilité de l'entreprise sera élevée, plus l'image qu'elle reflètera à l'extérieur sera positive, et peut devenir important, comme pour un besoin d'emprunt auprès d'une banque, ou la vente de titre auprès d'actionnaire. En effet, un taux de profitabilité fort ou en croissance perpétuelle montre que l'entreprise est plus apte à être pérenne et inversement si elle décroît.

    Comment calculer le taux de profitabilité ? (Formule)

    Cet indicateur permet de mesurer la profitabilité de l'entreprise en fonction de son volume d'activité. Ce taux est un ratio entre le résultat et le chiffre d'affaires de la période.

    Résultat net / chiffre d'affaires = taux de profitabilité

    Quelle différence entre rentabilité économique et profitabilité ?

    Selon l'INSEE, La rentabilité économique mesure la rentabilité d'exploitation (activité) de l'entreprise indépendamment de son mode de financement. Elle se mesure en rapportant l’excédent brut d’exploitation à la somme des immobilisations brutes corporelles et incorporelles et du besoin en fonds de foulement (BFR).

    Résultat net / (Immobilisations + trésorerie + BFR) = Rentabilité économique

    Dans ces deux situations le résultat net est une donnée essentiel au calcul. La différence ce fera sur le dénominateur. Ceci est dû au fait que le but recherché est différente. Dans le cas de la profitabilité, on cherche à savoir si l'entreprise va dégager une marge par rapport à son chiffre d'affaires. Tandis que la rentabilité économique permet de savoir si les moyens mis à disposition sont suffisant.

    Comment interpréter l'indice de profitabilité ?

    L'indice de profitabilité est un complément essentiel à la valeur actuelle nette (VAN), ils font partis des critères important à mesurer pour connaitre la rentabilité d'un projet d'investissement.

    L'indice de profitabilité permettra de savoir, pour chaque euro dépensé dans l'investissement la valeur qui sera crée. Pour obtenir cet indice, il s'agit de faire le ratio entre la somme des flux actualisés et l'investissement initial ou bien le ratio entre la VAN et l'investissement initial le tout +1 :

     

    • Somme des flux actualisés / investissement initial = Indice de profitabilité

    - (VAN / investissement initial) + 1 = Indice de profitabilité

    Un projet d'investissement avec un indice de profitabilité supérieur à 1 est un projet qui devrait être rentable, tandis que s'il est inférieur à 1, ce projet ne le sera pas. En comparaison avec la valeur actuelle nette, un indice supérieur à 1 équivaut à une VAN positive.

    Comment analyser la profitabilité d'une entreprise ?

    La profitabilité est donc un ratio entre le résultat et le chiffre d'affaires réalisé. Après avoir obtenu ce ratio, l'entreprise se doit d'analyser son résultat plus en détail, ce qui le permettra de savoir ce qui impacte le plus son résultat et donc son taux de profitabilité. Elle utilisera en priorité le tableau des soldes intermédiaires de gestion, qui va permettre de retraiter le résultat.

     

    • La Valeur ajoutée (VA) : permet de mesurer la richesse créée par l'entreprise.

    Marge commerciale + production de l'exercice - achat de matière première - variation de stocks de matière premières - autres charges externe

    Avec, Marge commercial = Ventes de marchandises - achat de marchandises - variation de stocks de marchandises, et Production de l'exercice = Ventes de prestation + production stockée + production immobilisée.

     

    VA + subventions d'exploitation - impôts et taxes - rémunération du personnel

     

    EBE + reprise sur charges calculées - dotations aux amortissements

     

    • Le résultat courant avant impôts : permet de dégager le revenu net provenant de l'activité normale et habituelle de l'entreprise

    Résultat d'exploitation + produit financiers - charge financières

    La profitabilité est aussi mesurer grâce a la capacité d'autofinancement (CAF) de l'entreprise. Il s'agît d'un ratio financier qui montre la capacité de générer de la richesse et de s'autofinancer et donc montre sa rentabilité. Plus cette capacité sera élevé, plus les possibilité seront grande, car l'image refléter sera bonne :

    • dividendes aux actionnaires
    • remboursement d'emprunt

    Elle est calculée avec l'une des deux formules suivante :

    • EBE + autres produits encaissables sauf produits de cessions - autre charges décaissables

    ou bien

    • Résultat + dotations aux amortissement et aux provisions + valeur comptable des éléments d'actifs cédés - reprises sur provisions - produits des cessions d'éléments d'actifs

    Le tableau des soldes intermédiaires et la capacité sont deux critères pour mesurer la profitabilité parmi d'autre, avec l'analyse du taux de profitabilité, l'indice de profitabilité, on peut aussi y ajouter le seuil de rentabilité ou sa croissance, le choix dépendra du secteur d'activité.

    Image
    Sebastien-Lecoanet-expert-comptable

    Sébastien LECOANET

    Accompagnateur de freelances chez L’Expert-comptable.com

    Sébastien accompagne les indépendants dans leur projet de création d'entreprise. Avec lui, bonne humeur, sourire et bienveillance sont toujours au rendez-vous !