Budget prévisionnel: Définition, objectifs, contenu, exemples...

L'article en brefLe budget prévisionnel se révèle être un outil incontournable pour tout entrepreneur souhaitant piloter efficacement son entreprise. Il intègre une prévision des recettes et des dépenses sur un exercice comptable, fournissant ainsi une vision claire de la santé financière projetée de l'entreprise. Au-delà de simples chiffres, il sert de base pour la planification des besoins en trésorerie et pour structurer stratégiquement le projet d’entreprise, transformant les idées en une feuille de route financière tangible. C'est également un élément crucial pour convaincre les partenaires financiers de la viabilité du projet.

Dans la pratique, le budget prévisionnel doit être régulièrement confronté à la réalité de l'entreprise afin de permettre des ajustements proactifs. Cela implique une analyse mensuelle pour identifier les écarts entre prévisions et réalisations, optimisant ainsi la gestion des flux de trésorerie et prévenant les risques financiers. Le document devient un dialogue continu avec les chiffres, facilitant les décisions stratégiques et opérationnelles et renforçant les relations avec les banques et investisseurs grâce à une transparence accrue et une confiance renforcée.
Temps de lecture : 5minDate de publication : 30/07/2021Dernière mise à jour : 23/04/2024
Besoin d'aide dans la réalisation du budget prévisionnel de votre entreprise ?Contactez-nous
Ecrit par Damien PHILBERTConsultant spécialisé freelance, création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
budget-prévisionnel

Définition du budget prévisionnel

Le budget prévisionnel est un état comptable qui permet de prévoir les recettes et les dépenses d’une entreprise sur un exercice comptable. 

C’est une synthèse qui offre une lecture rapide et synthétique d’un projet d’entreprise en création ou en développement.

Le budget prévisionnel peut-être complété par un budget prévisionnel de trésorerie (plan de financement) qui a pour intérêt de connaître le solde de trésorerie prévisionnel chaque mois.

Cet exercice permet de planifier les besoins en trésorerie et de redéfinir les objectifs d’une entreprise.

Attention, il convient de ne pas confondre budget prévisionnel et bilan prévisionnel (ou business-plan). Le budget prévisionnel fait partie intégrante du bilan prévisionnel qui consiste à détailler le marché, la stratégie, l’organisation de l’entreprise sur plusieurs années.

Les objectifs du budget prévisionnel

Le budget prévisionnel est un véritable outil qui permet au porteur de projet ou au chef d’entreprise de valider la performance, la viabilité et la rentabilité du projet.

Le budget prévisionnel n’est que le reflet de prévisions et d’études réalisées par l’entrepreneur. Dans ce sens, il est important de le confronter régulièrement à la réalité pour mesurer les écarts et agir le cas échéant. 

Une analyse régulière (idéalement mensuelle) est la meilleure manière d’éviter les mauvaises surprises liées aux variations d’activité.

Le budget prévisionnel structure le projet, en mettant des chiffres sur les idées, et dessine une feuille de route, sur une ou plusieurs années, en termes de résultat. 

Ce tableau financier est un véritable outil de communication avec des banques, partenaires, investisseurs, qui permettra d’augmenter les chances d’octroi d’un financement (emprunt bancaire ou subvention d’exploitation par exemple).

Produire une projection des entrées et des sorties d’argent permet au chef d’entreprise d'anticiper, en optimisant les mouvements de trésorerie. 

En effet, pour éviter les découverts bancaires, la trésorerie pourra être optimisée à travers le décalage de certaines échéances ou la réduction de certaines dépenses. C’est un véritable outil de gestion de trésorerie en cours d’année.

Le contenu du budget prévisionnel

Dans le budget prévisionnel, on retrouve l’ensemble des produits et des charges de l’entreprise sur un exercice comptable.

Les produits sont principalement constitués par les recettes, c’est-à-dire les ventes de marchandises ou de prestations de services réalisées par l’entreprise.

À cela, voici les produits que nous pouvons également retrouver:

  • les subventions d’exploitation

  • les produits financiers (intérêts générés par des placements financiers: actions, valeurs mobilières de placement par exemple)

  • les produits exceptionnels (produits encaissés qui ne sont pas générés par le cycle normal d’exploitation de l’entreprise: dégrèvement d’impôt, produits de cessions de biens et matériels de l’entreprise par exemple)

Les charges se définissent comme un coût que l’entreprise doit supporter ou une dépense qu’elle doit effectuer dans le cadre de son activité.

Voici la liste des principales charges dont il faut tenir compte:

  • les achats de matières premières, de marchandises

  • les achats de fournitures, de matériel :eau, électricité, fournitures administratives, carburant…

  • les charges de structure :crédit-bail, loyers, assurance, entretien…

  • les autres charges externes :honoraires, publicité, déplacements, frais de télécommunication, frais bancaires…

  • les impôts et taxes: la contribution économique territoriale, la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises, la taxe sur les véhicules de société...

  • les charges de personnel :salaires bruts, charges sociales diverses…

  • les charges financières :intérêts d’emprunt, agios...

  • les charges exceptionnelles: pénalités, amendes...

  • les dotations aux amortissements :il s’agit de la somme que représente la perte de valeur du bien dont la durée d’usage pour l’entreprise est supérieure à un an

Un exemple de budget prévisionnel

Voici un exemple ci-dessous de budget prévisionnel :

Désignation

Jul 2022

Août 2022

Sep 2022

Oct 2022

Nov 2022

Déc 2022

Prestations vendues

5100

5400

5400

5700

6000

6000

Production de l'exercice

5100

5400

5400

5700

6000

6000

Marge sur production

5100

5400

5400

5700

6000

6000

Chiffre d'affaires

5100

5400

5400

5700

6000

6000

Ventes + Production réelle

5100

5400

5400

5700

6000

6000

Marge globale

5100

5400

5400

5700

6000

6000

Fournitures consommables

193

193

193

193

193

191

Services extérieurs

1781

1781

1781

1781

1781

4766

Charges externes (Total)

1974

1974

1974

1974

1974

4957

Valeur ajoutée

3126

3426

3426

3726

4026

1043

Impôts et taxes

7

7

7

7

7

1

Salaires bruts (Salariés)

      

Charges sociales (Salariés)

      

Salaires bruts (Dirigeant)

   

2500

2500

2500

Charges sociales (Dirigeant)

   

1125

1125

1125

Charges de personnel (Total)

   

3625

3625

3625

Excédent brut d'exploitation

3119

3419

3419

94

394

-2583

Dotations aux amortissements

277

277

277

277

277

265

Résultat d'exploitation

2842

3142

3142

-183

117

-2848

Charges financières

46

45

44

44

43

43

Résultat financier

-46

-45

-44

-44

-43

-43

Résultat courant

2796

3097

3098

-227

74

-2891

Impôt sur les bénéfices

71

71

71

71

71

73

Résultat de l'exercice

2725

3026

3027

-298

3

-2964

Capacité d'autofinancement

3002

3303

3304

-21

280

-2699

Ce travail permet de se projeter sur le résultat de l’entreprise et de conforter le porteur de projet ou le chef d’entreprise sur la rentabilité de son activité en cas de bénéfice ou, au contraire, de prévoir les ajustements nécessaires en termes de produits/charges afin d’anticiper ce déficit.

Ce tableau budgétaire permet également de calculer le seuil de rentabilité et donc de savoir quel sera le chiffre d’affaires à générer pour couvrir la totalité des charges de l’entreprise.

Un exemple de budget prévisionnel de trésorerie

Le budget prévisionnel de trésorerie liste les entrées et les sorties d’argent d’une entreprise pour les mois à venir.

Contrairement au budget prévisionnel “classique”, le budget prévisionnel de trésorerie doit toujours être en TTC (toutes taxes comprises).

Voici ci-dessous un exemple de budget prévisionnel de trésorerie :

 

Désignation

Nov 2021

Déc 2021

Jan 2022

Fév 2022

Mar 2022

Avr 2022

Encaissements

 

Apports en capital

15000

     
 

Apports en comptes courants

7500

     
 

Emprunts

25000

     
 

Prestations vendues

   

4320

5040

5400

 

Chiffre d'affaires (Total)

   

4320

5040

5400

 

Total des encaissements

47500

  

4320

5040

5400

Décaissements

 

Immobilisations incorporelles

10000

 

800

 

3492

 
 

Immobilisations corporelles

9400

 

1200

   
 

Immobilisations (Total)

19400

 

2000

 

3492

 
 

Echéances d'emprunts

383

383

383

383

383

383

 

Fournitures consommables

171

171

231

231

231

231

 

Services extérieurs

11979

1419

2068

2068

2068

2068

 

Charges externes (Total)

12150

1590

2299

2299

2299

2299

 

Etat - Impôts

   

92

  
 

Salaires nets (Salariés)

      
 

Charges sociales (Salariés)

      
 

Salaires nets (Dirigeant)

      
 

Charges sociales (Dirigeant)

      
 

Charges de personnel (Total)

      
 

TVA à payer

      
 

Impôt société

      
 

Total des décaissements

31933

1973

4682

2774

6174

2682

Solde

 

Solde précédent

 

15567

13594

8912

10458

9324

 

Variation de la trésorerie

15567

-1973

-4682

1546

-1134

2718

 

Solde de trésorerie

15567

13594

8912

10458

9324

12042

 

Encours clients

  

4320

5040

5400

5544

Ce travail permet de tenir compte des encaissements et décaissements réels et de piloter la trésorerie en fonction des délais de règlements clients / fournisseurs.

Il tient compte du besoin en fonds de roulement et permet de s’assurer de couvrir le besoin financier de l’entreprise en tenant compte des décalages des flux de trésorerie en fonction de l'activité.

Qui peut établir un budget prévisionnel ?

Le budget prévisionnel peut-être réalisé par le dirigeant lui-même, le responsable financier de l’entreprise ou par l’expert-comptable.

La production ou la supervision du bilan prévisionnel par l’expert-comptable permet d’apporter une analyse détaillée sur les ratios, taux de marge, indicateurs clés, soldes intermédiaires de gestion grâce à sa connaissance du secteur d’activité notamment.

Il est également intéressant de faire participer les principaux partenaires financiers de l’entreprise. Les banquiers, les investisseurs par exemple pourront challenger l'entrepreneur sur le plan d’actions et la stratégie de l’entreprise.

Quand faut-il réaliser un budget prévisionnel ?

Afin que votre budget prévisionnel constitue une véritable feuille de route, il est conseillé de produire un budget à la création de l’entreprise dans un premier temps,

Dans un second temps, pour que le budget prévisionnel soit un véritable outil d’ajustement, il doit être consulté et révisé tous les mois afin de faire un état de la santé financière de votre entreprise et de réagir aux évolutions de votre activité.

Un budget mensualisé est une véritable aide à la décision en s’assurant que les prévisions cadrent avec la réalité. Il permet à l’entrepreneur de se challenger en s’assurant que les objectifs ont été atteints et optimiser la gestion financière de son entreprise.

Mettre à jour son budget prévisionnel

En confrontant les prévisions du budget prévisionnel à la réalité, il est fort possible qu’il y ait des mises à jour à effectuer.

À travers la mise en place d’un budget prévisionnel de trésorerie, il sera possible de faire régulièrement le point sur l’activité et d’assurer un suivi tous les mois (voire toutes les semaines) des encaissements et décaissements de l’entreprise.

Pour une mise à jour optimale, il convient d’appliquer quelques bonnes pratiques :

  • augmenter au maximum la fréquence du suivi et l’adapter aux enjeux du secteur d’activité de l’entreprise (notamment en cas de saisonnalité)

  • identifier les problèmes structurels en cas de difficultés et trouver des solutions pour pallier ses faiblesses (réduire les charges, demandes de subventions, contracter un prêt bancaire…)

  • ne pas hésiter à anticiper un scénario défavorable

  • collecter rapidement les informations et les données pour que l’analyse soit la plus pertinente possible

  • se faire entourer, accompagner, conseiller par des partenaires financiers et communiquer régulièrement avec eux (banques, experts-comptables, investisseurs…)

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.