Quelles sont les aides à la création d'entreprise en Ile de France ?

L'article en bref

Vous souhaitez devenir entrepreneur dans la région parisienne ? Bonne idée, le marché s’y porte bien et propose de belles opportunités dans de nombreux secteurs. Vous avez peut-être besoin d’un coup de pouce financier pour concrétiser votre projet entrepreneurial ? Vous pouvez prétendre à de nombreuses aides à la création d’entreprise en Île-de-France et vous faire accompagner pour faire de votre rêve une réalité.

Temps de lecture : 5minDernière mise à jour : 04/01/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Laurie MERLEAccompagnatrice de freelances en création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.

Pourquoi choisir l’Ile-de-France pour créer son entreprise ?

Avec plus de 12 millions d'habitants, l’Ile-de-France est la région la plus peuplée du pays. Sa forte activité économique représente 30% du PIB national, et fait d’elle la première région économique de France, et l’une des premières d’Europe. Créer une entreprise en Ile-de-France, c’est assurer une implantation d’entreprise sur le plus grand marché français.

La région regroupe près de 600 000 entreprises, dont de nombreuses PME et 45% de micro-entreprises. Selon l’Adie (l'Association pour le droit à l'initiative économique), les chiffres de l'entrepreneuriat dans la région ne cessent de croître, et de plus en plus d’entrepreneurs sont financés par l’association en Ile-de-France.

La création d’entreprise augmente de 16.3 % par rapport à l’année précédente, une progression due tant aux micro-entrepreneurs (qui représentent 48 % des nouvelles entreprises), qu’aux sociétés commerciales (52%).

Mais sur quel secteur se lancer ? Traditionnellement, l’Île-de-France est centrée sur les services. On assiste également à une forte augmentation des entreprises de livraison et des freelances dans les métiers de l’informatique.

Enfin, avec une structure sur 3 est dirigée par un chef d’entreprise d’au moins 55 ans, et les nombreuses sociétés sans salariés qui devront être cédées, la reprise d’entreprise en Île-de-France a également de beaux jours devant elle.

Quels sont les avantages de créer une entreprise en Île-de-France ?

De nombreuses raisons peuvent vous motiver à créer une entreprise en Île-de-France :

  • Une adresse prestigieuse à Paris ou dans les couronnes : de nombreux consommateurs de produits ou services et partenaires y sont sensibles ;
  • Des infrastructures de qualité : qu’il s’agisse de transports en commun, aéroports, gares, locaux commerciaux, espaces de coworking ou pôles de compétitivité, vous aurez tout à disposition ;
  • Une clientèle importante et cosmopolite : 12 millions d’habitants et 15 millions de touristes chaque année constituent autant de clients potentiels pour votre petite affaire ;
  • La cotisation foncière des entreprises (CFE) : le taux est déterminé par chaque commune. Or dans la capitale, notamment, il est inférieur à la moyenne nationale ;
  • Les aides financières à la création en Île-de-France : elles sont nombreuses et se destinent à tous les profils d’entrepreneurs (jeunes actifs, femmes, demandeurs d’emploi)…

Quelles sont les aides financières pour les créateurs d’entreprise en Île-de-France ?

Vous avez potentiellement droit aux aides nationales, mais également aux aides spécifiques à la région Île-de-France.

Les aides à la création d’entreprise nationales

Essentiellement proposées par Pôle Emploi, il s’agit notamment de :

  • L’ARCE : l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise vous permet de recevoir votre allocations chômage sous la forme de capital ;
  • L’ACRE : l’aide à la création ou la reprise d’entreprise vous donne droit à une exonération partielle de cotisations sociales lors du démarrage de votre activité.

Les aides à l’entrepreneuriat de l’Île-de-France

  • Le Fonds de développement touristique régional : vous obtiendrez une subvention pour la création d’entreprise de l’Île-de-France de maximum 200 000 € ;
  • Le Paris Region Venture Fund : cet organisme de création d’entreprise en Île-de-France vous propose de vous co-financer à condition que votre projet soit innovant ;
  • La garantie Création : la Banque Publique d’Investissement (BPI France) et la région Île-de-France vous offrent une garantie de vos prêts bancaires à hauteur de 60 % ;
  • Le Fonds Régional de Garantie : il s’adresse aux PME et vise également à garantir vos prêts bancaires jusqu’à 70 % ;
  • Le prêt d’honneur : vous pouvez vous adresser à Paris Initiative Entreprise pour obtenir un financement complémentaire jusqu’à 30 000 € pour la création d’entreprise et de 50 000 € pour la reprise d’entreprise. ;
  • Le micro-crédit : l’ADIE peut vous l’accorder vous n’avez pas accès au crédit bancaire. Son montant est plafonné à 10 000 €.

D’autres aides réservées aux PME innovantes sont accordées par la ville de Paris, comme Paris Innovation Amorçage, le prêt d’honneur Paris Entreprendre ou Scientipôle Initiative.

Quel accompagnement en Île-de-France pour la création d’entreprise ?

En parallèle des aides publiques d’Île-de-France pour la création d’entreprise, vous pouvez prétendre à un accompagnement, de la part notamment :

  • D’Entrepreneur #LEADER, qui remplace l’accompagnement Nacre proposé par Pôle Emploi en région Île-de-France. Vous recevrez une aide pour la construction et le financement de votre projet de création d’entreprise ;
  • Des CCI d’IDF : elles vous proposent des formations à la création du projet d’entreprise.

Notez également qu’un expert-comptable de notre cabinet en ligne peut vous accompagner à toutes les phases de création de votre entreprise. Détermination des aides mobilisables, choix de la forme juridique, du régime fiscal ou social : il vous aide à prendre les bonnes décisions.

Quelles sont les étapes pour la création d’entreprise en Île-de-France ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté de réussir votre création d'entreprise dans la région Parisienne, il faut suivre 4 grandes étapes.

L’étude de marché

À ce stade, vous devez vérifier que la faisabilité et la viabilité de votre projet seront bien au rendez-vous. Vous étudierez donc le marché et ses tendances, les habitudes de consommation de votre clientèle cible ou encore les forces et les faiblesses de vos concurrents.

Le business plan

Ce document a pour but d’établir la structuration financière de votre projet, pour convaincre les banques, investisseurs et autres business angels de vous suivre dans votre aventure. Il comporte un certain nombre de tableaux financiers comme le prévisionnel, le montant de trésorerie nécessaire ou encore les données concernant la rentabilité.

Le choix de la structure juridique

Globalement, en France, vous avez le choix entre trois grandes familles de structures juridiques : la micro-entreprise, l’entreprise individuelle et la société commerciale. Celle-ci peut être unipersonnelle (EURL, SASU) ou pluripersonnelle (SARL, SAS). Ce choix ne doit pas être fait à la légère, car il a des conséquences :

  • Patrimoniales : selon si vous optez pour une forme juridique à responsabilité limitée ou non, vous pouvez être contraint un jour de payer vos dettes sur votre patrimoine personnel :
  • Fiscales : vos bénéfices seront imposés à l’impôt sur les sociétés (IS) ou à l’impôt sur le revenu (IR) ;
  • Sociales : vous serez soit travailleur non-salarié, soit assimilé salarié, avec une couverture sociale à géométrie variable.

Les formalités administratives

Les démarches de création d'une société varient également en fonction du choix du statut juridique. Vous pouvez vous lancer en auto-entreprise en quelques clics, tandis que vous devrez immatriculer une société commerciale. Dans cette hypothèse, il vous faudra réunir un dossier de constitution, avec statuts, attestation de parution d’une annonce légale, etc…

Combien ça coûte d’entreprendre en Île-de-France ?

Le coût de la création d’entreprise en Île-de-France dépend de nombreux facteurs dont :

  • Le choix de la structure juridique (de gratuit pour la micro-entreprise à plusieurs centaines d’euros pour une société par actions) ;
  • La domiciliation : si la CFE est moins élevée à Paris, en revanche, les loyers y sont très chers. Vous pouvez préférer travailler de chez vous pour limiter vos frais de fonctionnement (si votre bail vous y autorise) ou vous domicilier dans une pépinière d’entreprises ;
  • D’éventuels travaux pour mettre aux normes ou décorer votre local ;
  • Le recrutement du personnel, qualifié ou non ;
  • L’acquisition du matériel et du stock de démarrage…

Les aides à la création d’entreprise en Île-de-France n’ont plus aucun secret pour vous.

Sachez qu’après avoir réalisé votre étude de marché et votre business plan, vous pouvez faire appel à l’expert-comptable.com qui se propose de créer gratuitement votre entreprise en ligne.

Un conseiller peut être mis à votre disposition pour vous aider dans le choix de statut, la réalisation de votre dossier juridique et l’obtention de votre Kbis.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus ou faire un demande de devis :)

Si au contraire vous êtes davantage attiré par un service de comptabilité "classique", nous vous conseillons de vous rapprocher de cabinet d'expert-comptable à Paris : Numbr. Un cabinet d'expertise-comptable inscrit à l'ordre des Experts-Comptables, dynamiques, proposant la création d'entreprise et le suivi comptable au plus proche de vos besoins.

 

Dans quel secteur entreprendre en Ile-de-France ?

Si le secteur tertiaire prend une place très importante dans l'économie de la région (les services aux entreprises et services collectifs représentent plus de 85 % des emplois de la région), l’économie francilienne est très diversifiée, avec beaucoup d’entreprises dans le milieu de la recherche et du développement privé. L’immobilier est également un secteur prospère en Ile-de-France (en 2016, 19,6 milliards d’euros ont été investis en immobilier d’entreprise). De même, l’industrie, l’aéronautique, l’automobile et l’énergie sont d’autres secteurs d’activité majeurs au sein de la région. 

Dans le domaine de l’entreprenariat, il existe de nombreux secteurs porteurs au sein de la région. C’est notamment le cas du secteur des nouvelles technologies, avec la FinTech, l’EdTech ou la MedTech qui se sont rapidement développées durant le confinement lié à la crise sanitaire du Covid-19, et la French Tech promet d’être l’un des piliers de l’économie française dans les années à venir.

Le green business est également une piste pour les nouveaux entrepreneurs franciliens. Enfin, le secteur du tourisme se porte bien en Ile-de-France. Avec en moyenne 85 millions de touristes étrangers et 56,2 milliards d'euros de recettes annuelles, la France est en tête des endroits les plus visités au monde. La région parisienne, (et Paris en particulier) est la région la plus plébiscitée par les touristes et la première émettrice de tourisme en France.