Création d’entreprise : les métiers qui nécessitent peu d’investissement au départ

Mis à jour le 12/01/2018

Créer son entreprise avec peu d’investissement au démarrage est possible lorsque l’on choisit d’exercer un métier qui ne nécessite pas du matériel coûteux ou d’acheter un fonds de commerce. Les professions libérales sont des entrepreneurs qui investissent peu à la création de l’activité, ils n’ont pas de besoins matériels spécifiques. Idem pour les services à la personne et certains métiers créatifs lorsqu’ils peuvent être exercés à domicile. Certaines entreprises pourraient investir beaucoup au démarrage, mais elles choisissent de démarrer petit pour minimiser le risque financier, quitte à réinvestir au fur et à mesure en cas de succès. Certains investissements obligatoires à la création constituent des dépenses incompressibles, comme les frais d’immatriculation, de souscription d’une assurance civile professionnelle, ….

Créer son entreprise avec peu d’investissement au démarrage

Créer son entreprise en investissant peu au démarrage est possible si l’on choisit un métier qui ne nécessite pas d’utiliser de matériel particulier (et coûteux) pour pouvoir exercer l’activité.

Les professions libérales , c’est-à-dire les métiers du conseil, sont généralement celles qui nécessitent peu d’argent au démarrage. Le professionnel est à son compte pour vendre une prestation intellectuelle. L’activité peut alors être exercée sans matières premières ni fonds de commerce à acquérir.

Quelques exemples de créations d’entreprises avec peu d’investissement

  • Les infirmiers libéraux qui se déplacent en clientèle : les besoins nécessaires à l’exercice de l’activité sont le véhicule et une trousse de soins.

  • Les coachs et conseillers qui travaillent en clientèle : les dépenses nécessaires à la création de l’entreprise représentent essentiellement des frais de communication et de déplacement.

  • Les entrepreneurs de l’informatique et du graphisme : ils se procurent un ordinateur et un ou plusieurs logiciels pour réaliser les prestations demandées.

  • Les photographes professionnels : ils investissent dans un appareil photo, voire un drone de captation originale d’images pour pouvoir démarrer leur activité entrepreneuriale.

Outre les professions libérales, on trouve :

  • Les métiers de services à la personne (jardinage, aide au ménage et à l’entretien de la maison, aide aux devoirs) qui nécessitent essentiellement les compétences du professionnel et un peu de matériel pour créer une entreprise

  • Certains métiers de l’artisanat, de l’artisanat d’art et métiers créatifs lorsqu’ils peuvent être exercés à domicile et nécessitent des matières premières peu coûteuses (la restauration de meubles anciens, la création de bijoux fantaisie, la réparation de vélos ou de produits high-tech domestiques...)

Attention, certains métiers nécessitent l’obtention d’un diplôme spécifique pour pouvoir créer son entreprise.

Une stratégie de création d’entreprise avec peu d’argent

Il est possible de démarrer une activité commerciale ou artisanale avec volontairement peu d’investissement financier de départ, pour une clientèle très confidentielle ou localisée. Cette mentalité est même une stratégie adoptée par de nombreux entrepreneurs. Ils investissent par petites touches au démarrage pour tester leur activité et ne réinvestissent ensuite que leurs bénéfices, entraînant une croissance lente de leur entreprise, pour un risque financier diminué.

Par exemple, un pâtissier pourra décider de se mettre à son compte pour vendre ses pâtisseries auprès d’une clientèle de voisinage. Il louera un four à un professionnel et utilisera ses ustensiles habituels pour créer ses produits avant de monter un petit site Internet pour prendre des commandes puis, fort de son succès, il investira dans un fonds de commerce pour agrandir sa clientèle et sa notoriété. Cette stratégie plaît également aux banques qui se voient rassurées par l’existence d’une première clientèle.

Les investissements incompressibles au démarrage de l’entreprise

De manière générale, toute création d’entreprise passe par un certain nombre de dépenses incompressibles au démarrage, quel que soit le métier exercé. Il s’agit :

Ne confondez pas les investissements au démarrage avec les charges mensuelles ayant trait à l’exercice de l’activité entrepreneuriale. Pour envisager ces deux aspects et déterminer un modèle économique rentable, nous vous conseillons de réaliser des prévisions financières, et ce même si la création de l’entreprise nécessite peu d’investissements au démarrage.

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.
Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici