Le calcul des principaux ratios de l'analyse financière

Mis à jour le 17/11/2017

Les ratios sont des outils de gestion (sous forme de coefficients ou de pourcentages). Ils font le rapport entre deux grandeurs caractéristiques extraites des documents comptables. Les ratios permettent de se faire une idée globale de la santé financière de l'entreprise ou de la comparer à des entreprises du même secteur. Ils sont des outils d'analyse financière indispensables à tout dirigeant pour assurer le bon pilotage de sa société. Ils se basent sur des données existantes (passées ou de préférence présentes) et fournissent diverses indications : la rentabilité d’une entreprise, la structure de ses coûts, sa productivité, sa solvabilité, ses liquidités, son équilibre financier... Il existe de très nombreux ratios financiers, nous vous en présentons quelques-uns ici.

 

Les ratios de structure

L'intérêt des ratios de structure apparaît au niveau de la comparaison, soit par rapport à ceux d'un concurrent, soit à ceux qui sont antérieurs. Ils comparent des éléments du bilan d'une organisation pour en étudier les moyens, les emplois, le patrimoine, les types de financement (par exemple, proportion du long terme par rapport au court terme). Ils décrivent ainsi la structure d'un établissement. Quand la comparaison se fait par rapport à un ou plusieurs concurrents, l'intérêt est de mesurer la compétitivité et la productivité d'une entreprise dans un contexte global.
•    Le ratio d'état de l'outil de production permet de connaître le niveau d'usure des immobilisations de la société. Il se calcule en divisant la valeur des immobilisations nettes par celle des immobilisations brutes. Plus il est proche de 1, plus l'outil de production de l'entreprise est récent. S'il est élevé, il faut en rechercher la cause : investissements importants, secteur gourmand en outil industriel, etc.
•    Le ratio d'immobilisation de l'actif permet d'évaluer le poids des immobilisations corporelles par rapport au total du bilan. Il se calcule en divisant la valeur des immobilisations nettes par le total de l'actif.
•    Le ratio de liquidité de l'actif se calcule en divisant l'actif circulant (l’actif circulant correspond aux stocks et aux créances clients) par le total de l'actif. 

Les ratios de solvabilité

•    Le ratio d'autonomie financière (endettement net par rapport aux capitaux propres) donne une indication sur le niveau d'endettement de la société. Il se calcule en divisant les capitaux propres (aussi appelés fonds propres) par le total du bilan et permet d'apprécier l'importance des fonds propres par rapport à l'ensemble des ressources. Il est souhaitable qu'il se situe au moins à 20 %. 
•    Le ratio d'indépendance financière sert à analyser l’équilibre financier d’une entreprise. Il se calcule en divisant le montant des fonds propres par le total des capitaux permanents. Il doit se situer au moins à 50 % pour que la structure des ressources stables de l'entreprise soit équilibrée.
•    Le ratio de liquidité générale mesure la capacité d’une entreprise à s’acquitter de ses dettes à court terme. Il se calcule en divisant l'actif circulant par le passif circulant. L'entreprise sera jugée solvable si ce ratio est au moins égal à 1. 
•    Le ratio de capacité de remboursement mesure le poids des échéances annuelles des dettes sur les ressources internes de l'entreprise. Il se calcule en divisant la capacité annuelle d'autofinancement de la société par le total des annuités de remboursement de ses emprunts à moyen terme. Ce ratio doit au moins être égal à 2, ce qui signifie que l'entreprise peut rembourser ses emprunts deux fois plus vite que ce qui est prévu par les contrats concernant lesdits emprunts. Un ratio supérieur à 50% serait en général révélateur d'un endettement trop important au vu de la capacité d'autofinancement de l'entreprise, car celle-ci devrait orienter une trop grande part de sa capacité d'autofinancement vers le remboursement d'emprunts.

Durées de crédits et rotation des stocks

Durée des crédits accordés aux clients :
•    Le délai clients se calcule en divisant le montant total des créances sur les clients toutes taxes comprises par le chiffre d'affaires TTC et en multipliant ce quotient par 360. On obtient ainsi la durée pendant laquelle l'entreprise attend ses paiements du crédit accordé par les fournisseurs.
Durée du crédit accordé par les fournisseurs :
•    Le délai fournisseurs se calcule en divisant le montant TTC par les achats TTC et en multipliant le résultat par 360. Le résultat indique la durée des crédits accordés par les fournisseurs en nombre de jours.
Les ratios concernant la rotation des stocks :
•    Le ratio de rotation des stocks se détermine en divisant la valeur du stock de marchandises par le prix d'achat desdites marchandises et en multipliant le quotient par 360. Il est tout aussi pertinent de retenir 365 jours (soit le nombre de jours ouvrés dans l’année) car le nombre de 360 relève davantage d’une tradition que d’une réalité. Le ratio de rotation des stocks doit rester relativement faible (en effet, un ratio de rotation des stocks élevé révèle que l'entreprise éprouve des difficultés pour écouler ses stocks). 

Les ratios de rentabilité

Voici deux ratios essentiels pour vraiment apprécier la rentabilité d'une entreprise ainsi que sa compétitivité :
•    la marge brute d'exploitation qui se calcule en divisant l'excédent brut d'exploitation par le chiffre d'affaires annuel et qui rend compte de la rentabilité réellement dégagée par l'entreprise et de sa capacité à couvrir ses amortissements. Ce ratio permet de se situer par rapport à ses concurrents. Une baisse récurrente d’un taux de marge dans le temps doit alerter le chef d’entreprise et le conduire à mettre en place des actions correctives.
•    le ratio de productivité du travail qui se calcule en divisant la valeur ajoutée par le nombre de salariés. Il peut être intéressant de comparer ce ratio à ceux des autres entreprises du même secteur. L’intérêt de ce ratio vaut pour toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité (entreprises de services, de production ou de négoce). Il permet également de se situer par rapport à ses concurrents.

 

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
5
Moyenne: 5 (2 votes)
Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici