Quel rôle de la BPI pour l’aide au financement des petites entreprises ?

Mis à jour le 15/10/21

Démarrer une activité n’est jamais facile : le financement manque, les modalités administratives sont très lourdes et de nombreux doutes vous obstruent l’esprit. C’est pourquoi la Banque Publique d’Investissement (BPI ou Bpifrance) accompagne les entreprises dans une optique de croissance économique au niveau national et une employabilité plus forte. Aussi, l’innovation est pour la BPI un aspect essentiel de la croissance et c’est pourquoi elle soutient particulièrement les projets innovants et les accompagne depuis leur création jusqu’à leur distribution. Que ce soit par le biais du financement en apportant des garanties aux banques ou par le biais de conseils en guidant les stratégies commerciales et marketing, l’organisme Bpifrance est le conseiller par excellence de toutes les entreprises et notamment des PME qui se multiplient partout en France.

Sommaire

Qu’est-ce que la BPI ?

Histoire et objectifs

La BPI est créée en 2012 de la fusion entre Oséo et les Fonds Stratégiques d’Investissements. Oseo était une entreprise privée déléguée par le service public et qui avait pour mission de financer les PME françaises pour accroître leur croissance et augmenter l’emploi.

 

La banque publique d'investissement entrera en vigueur en 2013.

 

 

Dans sa Charte de Responsabilité Sociétale, Bpifrance a 4 objectifs :

 

  1. L’emploi et notamment l’emploi des jeunes

  2. L’entrepreneuriat féminim

  3. La qualité du management et de la gouvernance

  4. La transition écologique et énergétique

Ses actions

Ses objectifs sont multiples :

  • Aider à la création et fournir leurs premiers besoins d’investissement aux entreprises (amorçage, garantie innovation)

  • Accompagner au financement et soutenir la croissance des PME (capital risque, développement, garantie)

  • Renforcer l’internationalisation des entreprises de taille intermédiaire (ETI)

  • Favoriser le rayonnement des grandes entreprises au-delà des frontières

 

Mais la BPI accompagne également les entreprises au-delà de l’aspect financier :

 

  • La stratégie commerciale et marketing

  • Les différents aspects techniques

  • La dimension juridique et la propriété intellectuelle

  • Le management

  • L’organisation

  • La réalisation du business plan

  • La dimension RSE des entreprises, dimension qu’elle encourage

Qui aide-t-elle ?

BPI France aide tout type d’entreprises, qu’importe la taille ou le chiffre d'affaires. Grandes entreprises, entreprises de taille intermédiaire (ETI), petites et moyennes entreprises (PME), très petites entreprises (TPE) ou même les start-up.

 

Comme son nom l’indique, Bpifrance intervient principalement en France, y compris dans les départements d’outre-mer et en Europe. Dans le cadre de partenariats où pour l'intérêt de l’économie française, l’organisme peut également intervenir à l’étranger.

 

La place de l’innovation chez Bpifrance

Contrairement aux idées reçues, Bpifrance n’accompagne pas uniquement les entreprises innovantes dans leurs projets, mais bien toutes les entreprises. Toutefois, Bpifrance place l’innovation au centre de ses priorités. L’entreprise innovante qui voudra se créer ne trouvera donc aucune difficulté à être aidée par l’organisme Bpifrance, notamment à acquérir les fonds nécessaires à sa recherche et développement (R&D). Pour cette dernière, l’innovation est source de compétitivité, d’emploi et donc de croissance économique.

 

L’innovation incrémentale, qui consiste à améliorer la valeur d’un produit existant par de petites évolutions successives, est également soutenue et même fortement encouragée par Bpi puisque c’est une stratégie très efficace et qui limite par ailleurs les risques.

 

 

Pour être encore plus efficace, l’organisme agit en lien avec les pôles de compétitivité ainsi que les autres outils de la politique d’innovation.

 

Les problèmes rencontrés par les PME

Création difficile

L’accès au financement est très restreint pour les PME et TPE. De nombreuses banques ne font pas confiance au projet de création de ces petites entreprises et les taux peuvent donc être élevés. Toutefois, elles sont une source d’emploi importante et il est important de les développer pour favoriser la croissance économique.

Accompagnement restreint

Une fois l’étape de la création passée, les entreprises sont parfois “jetées dans la gueule du loup”. Elles se retrouvent sur de grands marchés, en concurrence avec des entreprises plus importantes qui ont une très bonne stratégie marketing et commerciale ainsi que de nombreux clients. Les PME ne sont pas accompagnées et leur activité peut donc cesser très rapidement.

Réglementation compliquée

La réglementation française est très riche et les chefs d’entreprises peuvent s’y perdre. La dimension juridique, les brevets, la propriété intellectuelle… Tous ces aspects peuvent également être un frein au développement de ces entreprises.

 

Les actions de la BPI pour les PME

 

Les PME et ETI sont les deux entreprises qui emploient le plus. Néanmoins, elles ne bénéficient pas de l’accompagnement et de la structure des grandes entreprises pour prospérer. C’est pourquoi il est essentiel de les financer et de les aider à se développer.

Bpifrance Investissement

Objectifs

L’objectif principal de cette fonction est de financer le développement et la croissance des TPE et PME dans la continuité du programme FSI France Investissement 2020. Le but est de multiplier l’émergence et de consolider les ETI qui constituent le pilier de la compétitivité de l’économie française et de ses exportations.

Les conditions

Pour un financement optimal qui répond bien à l’objectif souhaité, il est nécessaire d’agir selon des certains modes de fonctionnement tels que :

  • Respecter les conditions du marché dans lequel on pénètre

  • Créer un effet d'entraînement de l’investissement privé par l’investissement public

  • S’adapter et être patient, notamment sur les retours d’investissements

  • Servir l'intérêt collectif

  • Privilégier l’apport d’argent frais

  • Sélectionner les entreprises dans lesquelles on investit

 

C’est pourquoi Bpifrance Investissement privilégiera des investissements en capital retournement. Cela consiste à investir en minoritaire et aux côtés d’investisseurs privés dans des fonds gérés par des équipes qui sont indépendantes et spécialisées.

 

 

Bpifrance Investissement est sous le contrôle de l’Autorité des Marchés (AMF). C’est pourquoi elle doit respecter différentes règles afin d’éviter toute complication et pour réellement favoriser le développement et la croissance des entreprises afin de servir l’intérêt général.

 

Spécialité

Bpifrance Investissement s’inscrit dans une logique de RSE (Responsabilité sociale des entreprises) avec un objectif en 3 dimensions : favoriser la création d’entreprises en respectant les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance, notamment par l’intermédiaire des due diligences ad hoc.

 

L’organisme adopte une logique d’investisseurs socialement responsables. Cette logique fait également partie intégrante des critères de sélection des entreprises et des équipes de gestion partenaires.

 

 

On retrouve par exemple l’emploi en tant que sujet majeur, la maîtrise des impacts environnementaux avec une utilisation durable des ressources, des ressources humaines gérées durablement avec une attention à la personne toute particulière, le souci du territoire local ainsi qu’une gouvernance transparente et efficace.

 

Bpifrance Financement

Objectifs

Le but principal de Bpifrance Financement est d’apporter les financements nécessaires dans les étapes les plus risquées que peuvent rencontrer les entreprises. Ces étapes sont par exemple l’aide à la création, la reprise d’entreprise, l’aide à l’innovation notamment dans les projets innovants, l'international… L’idée est de fournir les solutions de financement adaptées pour conduire les différents projets et ainsi garantir le développement économique.

Modalités de financement

Ces modalités sont propres à chaque projet, métier et entreprises :

  • L’aide à l’innovation, qu’elle soit sous forme de subvention (faisabilité) ou d’avance remboursable (développement). Elle et son coût de fonctionnement sont financés par l’Etat, les collectivités ou l’Union Européenne.

  • La garantie assurée par Bpi afin de réduire le risque de la banque

  • Le cofinancement : prêt à moyen et long terme, crédit-bail immobilier ou mobilier, "prêt export” pour les projets exports de PME et ETI

  • Le financement mezzanine pour financer les dépenses immatérielles

  • La poste client : intervention sur les marchés publics

Déontologie

Il existe une Charte de déontologie qui régit les principes et règles de bonne conduite des relations professionnelles. Elle vise à encadrer les différents comportements et à sécuriser les projets selon les notions de professionnalisme, discrétion, confidentialité, propriété intellectuelle, intégrité, loyauté, neutralité ou encore impartialité.

Créer son entreprise : quelles aides possibles ?

Les aides de la BPI par la garantie

La garantie de création

Obtenir un prêt bancaire est parfois difficile pour les PME et TPE. Toutefois, les fonds financiers sont nécessaires pour mener à bien un projet, surtout s’il est innovant et qu’il nécessite des fonds importants. C’est pourquoi la BPI apporte des garanties aux banques à hauteur de 40 ou 60%. Ces garanties rassurent les banques et celles-ci participent alors au financement des entreprises.

 

Cette garantie création est accessible aux entrepreneurs ou entreprises ayant moins de 3 ans d'existence et elle est sans condition de chiffre d'affaires.

 

La garantie bancaire et le renforcement de la trésorerie

La BPI propose également des prêts à court terme. Ces prêts sont principalement utilisés pour renforcer leurs besoins de roulement (BFR) ou pour amortir une difficulté conjoncturelle telle qu'une crise sanitaire par exemple.

Les aides de la BPI dans le financement de création

Les prêts d'amour

Ces prêts sont faits pour faciliter l'accès au capital risque et concernent les jeunes entreprises innovantes (JEI) de moins de 5 ans. Ils sont notamment utilisés par les entreprises n'ayant pas encore d'investissement en fonds propres ou en quasi-fonds propres.

Les prêts spécifiques à certains domaines

Dans certains cas, la BPI soutient également les entreprises selon leurs domaines d'activités : Prêt filière bois pour aider les entreprises spécialisées dans les installations industrielles ou œuvrant dans la filière bois. Le prêt Mod'Envol pour les entreprises d'habillement ou encore le Prêt aux Industries Créatives qui touche les métiers du livre, de la presse ou de la gestion du musée.

 

 

 

 

 

Image
eve-marie-cantiget-expert-comptable

Eve - Marie CANTIGET

Accompagnatrice d'entrepreneurs en création d'entreprise et comptabilité chez L'Expert-Comptable.com

Championne de la satisfaction client toutes catégories confondues, Eve-Marie se rend toujours disponible pour répondre au mieux aux demandes et questions de ses clients !