Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! EN SAVOIR +

Entrepreneurs : 6 conseils de Malt pour négocier votre tarif avec vos clients

Mis à jour le 07/08/2018

Vous êtes entrepreneur et vous vendez un service ou une prestation ? Quand vous faites un devis, sachez que vous avez toujours une marge de négociation et exploitez-la. Si on vous demande un devis, c’est que votre profil intéresse votre client potentiel. Ce n’est pas compliqué de négocier le tarif qui vous convient en étant préparé à la négociation.


L-Expert-Comptable.com Confiez-nous votre compta pour 99€ ht / mois, tout compris ! Je me lance

1. Sachez quel est le tarif que vous souhaitez facturer avant de commencer la négo

Un devis, ça ne s’improvise pas. Réunissez les informations nécessaires et fixez votre prix intelligemment. Refusez de donner un prix précis tant que vous n’avez pas tous les éléments entre les mains. Et surtout, déterminez un prix palier : c’est le prix en-dessous duquel vous ne descendrez pas quoiqu’il arrive et tenez-vous y !

2. Adaptez-vous à la situation

Vous n’aurez pas la même marge de manoeuvre dans tous les cas. Plus le projet est urgent, plus votre marge de manoeuvre est élevée. Toutes les entreprises n’ont pas le même budget. Pensez à bien analyser la situation et à adapter votre devis non seulement aux prix du marché, mais aussi aux spécificités de votre client à l’instant où il vous demande son devis. 

3. Expliquez vos tarifs

Ne donnez pas un prix global sans détailler les prestations. Expliquez en détail quels sont les services compris dans votre tarif. Différenciez-vous des autres en proposant des prestations supplémentaires. Vous pouvez aussi proposer plusieurs niveaux de services et donc plusieurs devis. 

4. Cherchez à créer une situation gagnant/gagnant

Pensez sur le long terme, proposer un tarif trop élevé à un client sous prétexte qu’il ne connaît pas le marché marchera peut-être une fois, mais pas deux. Construisez une relation de confiance avec votre client en lui proposant des tarifs justes, à la hauteur de vos services. Tout contact avec un client, même s’il n’aboutit pas est une opportunité d’améliorer votre réputation (si vous voulez en savoir plus sur comment construire et entretenir sa réputation, rendez-vous ici)

5. Prenez le temps de donner la bonne réponse

Pour choisir votre prix et accepter une mission prenez votre temps. Dans le feu de l’action on accepte parfois des projets qu’on ne sera pas capable de mener à bien ou des tarifs inadaptés au montant de travail requis. Ne vous engagez jamais pour un projet sur un coup de tête. 

6. Apprenez à dire non

Vous pouvez refuser un projet si vous n’y trouvez pas votre intérêt. Acceptez l’idée qu’une négociation peut déboucher sur un non-accord. Parfois une entreprise n’a tout simplement pas le budget pour vos services ou vous n’avez tout simplement pas les compétences pour le projet. L’absence d’accord est préférable à une situation où une des deux parties (vous ou votre client) se sent lésé. Bien entendu, si vous refusez un projet, justifiez votre décision et restez toujours courtois. Ce n’est pas parce que ce projet n’a pas abouti que le prochain ne vous intéressera pas et vous avez tout intérêt à garder de bon contact avec votre client. 

Retrouvez toutes les conseils sur le blog de Malt et si vous cherchez un freelance, rendez-vous directement sur Malt.

Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
5
Moyenne: 5 (1 vote)
JE ME LANCE JE M'INSCRIS AU WEBINAR !