10 conseils pour réduire vos impôts grâce à des dons

L'article en brefLa générosité peut se révéler être un investissement judicieux, notamment lorsqu'il s'agit de réductions d'impôt. L'article de Clarisse Lawerman - Gascou nous dévoile une liste de dix astuces pour transformer nos élans de générosité en avantages fiscaux significatifs. Que ce soit en soutenant des associations reconnues d'utilité publique, en aidant les personnes en difficulté, en contribuant à la cause animale, ou même en faisant des dons à des membres de sa propre famille, chaque geste altruiste peut se traduire par des réductions d'impôt substantielles. Ces incitations fiscales encouragent les contribuables à orienter leur générosité de manière stratégique, tout en soutenant des causes qui leur tiennent à cœur.

D'autre part, l'article souligne l'importance de la connaissance des différents plafonds et conditions applicables à ces réductions fiscales. En effet, chaque type de don (associations, partis politiques, proches) est soumis à des règles spécifiques qui déterminent le montant de la réduction d'impôt. Par exemple, donner à ses enfants ou petits-enfants peut permettre de bénéficier d'abattements fiscaux considérables, sans parler des avantages liés aux dons en faveur de personnes en situation de handicap. Ainsi, en se familiarisant avec ces mécanismes, il est possible de maximiser l'impact fiscal de sa générosité, transformant chaque don en une action réfléchie bénéfique tant pour le donateur que pour le destinataire.
Temps de lecture : 2minDate de publication : 11/02/2014Dernière mise à jour : 18/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Julia MARCHALAccompagne les freelances chez L-Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Image
conseils-reduire-impots-dons

« Fais ce que tu dois et n’attends jamais rien en retour. Si quelque chose vient, accueille-le comme un cadeau. ». Tout le monde a entendu cette maxime populaire d’Emile-Auguste Chartier. Cependant en matière d’impôt, l’altruisme et le don ne sont pas désintéressés. Certains peuvent vous rapporter gros.

Coup d’œil sur les 10 générosités qui vous seront rendues sur votre feuille d’impôt ! (NB : Les chiffres communiqués sont ceux applicables en 2013 sur les revenus 2012.)

Conseil N°1 : Donner à des œuvres d’intérêt général ou d’utilité publique.

La cause animale vous passionne. Vous souhaitez obtenir une réduction d’impôt. Cela tombe parfaitement puisqu’il vous suffit de choisir une association reconnue d’utilité publique.

  • Ainsi par exemple, si vous choisissez de donner un montant direct de 200 euros en faveur de l’Association de Protection des Animaux Sauvages (http://www.aspas-nature.org/), 66% de cette somme sera réduite du montant de vos impôts (soit : 132 euros). Cette réduction se réalise cependant dans la limite de 20% du revenu imposable.

Conseil N°2 : Donner à des organismes aidant les personnes en difficulté. 

Vous êtes plus branché sur l’humain. Le soutien aux personnes âgées ou dans le besoin vous touche.

  • Cela tombe bien parce qu’un don auprès d’un tel organisme vous permet de réduire de vos impôts 75% de la somme donnée. Cependant cette réduction se limite à 521 euros. Ainsi par exemple, si vous versez directement 150 euros aux Petits frères des Pauvres (http://www.petitsfreres.asso.fr/). Vous réduirez de vos impôts 112,50 euros. 

Conseil N°3 : Donner à des partis politiques.

Votre truc à vous, c’est l’engagement politique. Vous êtes porté par des idées. Or, quelles que soient vos convictions, vous souhaitez bénéficier d’avantages fiscaux. 

  • Cela tombe très bien puisqu’effectuer des versements sous forme de dons ou de cotisations à un parti politique peut vous permettre de bénéficier d'une réduction d'impôt. La réduction est égale à 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % du revenu imposable. Le temps est venu pour vous de vous engager !

Conseil N°4 : Donner à son conjoint ou à son partenaire de PACS. 

Quand on aime on ne compte pas ! 

  • Enfin un peu quand même. Parce que donner à son conjoint ou à son partenaire peut vous permettre de bénéficier d’un abattement 80 724 € et d’un barème de taxation particulier. 

Conseil N°5 : Donner à ses enfants et à ses petits-enfants. 

L’amour parental et filial n’a pas de prix ! Donner à ses descendants peut vous permettre de bénéficier d’un abattement. Ce dernier décroît avec la distance du lien.

  • Ainsi, chaque parent peut consentir jusqu’à 100 000 € à chaque enfant sans payer d’impôt. Pour les grands-parents l’abattement se limite à 31 865 €.

Conseil N°6 : Donner à ses frères et sœurs.

Vous vous disputiez petits. Aujourd’hui, vous débordez d’amour fraternel. 

  • Donner à son frère ou à sa sœur vous permet de bénéficier d’un abattement de 15 932 € à chacun. Profitez-en ! 

Conseil N°7 : Donner à ses neveux et nièces. 

  • Pour ce cas, l’abattement effectué est de 7 967 € (par neveu). Cependant une fois l’abattement appliqué, le montant est taxé au taux de 55 %.

Conseil N°8 : Donner à une personne handicapée. 

Vous connaissez une personne handicapée qui est dans l’incapacité de travailler dans des conditions normales.  

  • Vous pouvez lui donner une somme et ainsi bénéficier d'un abattement allant jusqu’à 159 325 €.

Conseil N°9 : A qui ne surtout pas donner !

Les donations entre concubins ne font l’objet d’aucun abattement. Pour en bénéficier une seule solution : mariez-vous !

Conseil N°10 : Savourer sa générosité bien pensée. 

Grâce à ses dons « altruistes » vous pourrez satisfaire à la fois votre conscience et votre porte-monnaie. Alors donnez !

Pour plus d’informations

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.