L’imputation comptable : qu’est-ce-que c’est ?

L'article en brefLa tenue de la comptabilité d'une entreprise est un processus clé qui implique l'enregistrement méticuleux de toutes les transactions financières selon des catégories spécifiques, connues sous le nom d'imputations comptables. Cela nécessite une connaissance approfondie des différents comptes, répertoriés dans le plan comptable général (PCG), qui est régulièrement mis à jour par le Comité de Réglementation Comptable. Ces comptes sont organisés en huit grandes classes, allant des capitaux aux comptes spéciaux, permettant ainsi une classification précise et systématique des opérations d'entreprise.

En outre, la gestion comptable exige la tenue du grand livre, un registre essentiel recensant toutes les écritures comptables conformément au PCG, incluant les montants débités et crédités. Les entreprises, en particulier les commerçants, sont tenues par la loi de maintenir leur comptabilité à jour, sous peine de sanctions fiscales. Cela inclut l'enregistrement quotidien des transactions, la réalisation d'inventaires annuels, et la préparation des comptes annuels, garantissant ainsi la transparence et l'efficacité financière.
Temps de lecture : 1minDernière mise à jour : 12/02/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDécouvrir
Ecrit par Aurélia HEYAccompagnement des freelances chez L'Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
imputation comptable

Faire sa comptabilité passe par enregistrer toutes les opérations impliquant les ressources de l’entreprise. Afin de mieux communiquer entre comptables et diffuser les bonnes pratiques, les opérations en questions sont attribuées à des catégories prédéfinies : c’est l’imputation comptable.

Les comptes comptables

D’abord, vous devez connaître les « comptes » auxquels vous allez attribuer vos imputations. En clair : à chaque type d’opération (vendre un véhicule de société, payer le loyer, ...) correspond un compte  (exemple : les comptes commençant par 60 correspondent à des comptes d’achats).

Le plan comptable général (le PCG) répertorie toutes les informations nécessaires à une bonne tenue de comptabilité, tenu à jour par le Comité de Réglementation Comptable (le CRC).

On considère que l’on peut classer toutes les opérations relatives à une entreprise au sein de 8 grandes familles de comptes : les classes.

  • Classe 1 : Comptes de capitaux
  • Classe 2 : Comptes d’immobilisation
  • Classe 3 : Comptes de stocks et en-cours
  • Classe 4 : Comptes de tiers
  • Classe 5 : Comptes financiers
  • Classe 6 : Comptes de charges
  • Classe 7 : Comptes de produits
  • Classe 8 : Comptes spéciaux

Le grand livre : le répertoire de vos écritures comptables

Ce document est un grand registre où l’on doit retrouver toutes les écritures comptables, imputées selon la nomenclature du PCG.

Les montants débits et crédits sont précisés au sein du grand livre.

Les obligations de tenue de comptabilité

En tant de que commerçant vous êtes obligés de tenir votre comptabilité en respectant les règles du plan comptable. En cas de non respect de cette règle le fisc peut considérer qu’il vous taxera d’office sur la base d’un résultat qu’il déterminera.

L’obligation de tenue des comptes correspondant à l’enregistrement des écritures au jour le jour, la mise en place d’inventaires annuels et l’établissement des comptes annuels.