Le contrôle des comptes par l’Expert-comptable

L'article en brefLe contrôle des comptes par un expert-comptable, inscrit dans une lettre de mission, est une démarche essentielle pour toute entreprise désireuse d'assurer la régularité et la sincérité de ses comptes. Ce processus, encadré par l'Ordre des Experts-Comptables en France, ne se limite pas à une simple vérification des chiffres mais constitue une véritable mission de conseil et d'assistance, s'étendant potentiellement à l'audit. Ce contrôle est d'autant plus crucial qu'il répond à la demande de parties prenantes variées, allant des dirigeants eux-mêmes aux investisseurs, en passant par les banques et les instances de régulation comme l'AMF, soulignant son importance dans le bon fonctionnement et la crédibilité des entreprises.

La demande de contrôle des comptes peut émaner aussi bien de l'entreprise elle-même que de tiers intéressés par la santé financière de cette dernière. La transparence et la fiabilité des informations financières sont au cœur des préoccupations des dirigeants, qui voient dans ce contrôle une opportunité d'améliorer l'organisation comptable, de sécuriser les informations présentées aux investisseurs et d'éviter les risques de fraude. En somme, le rôle de l'expert-comptable s'avère indispensable pour garantir non seulement la conformité des comptes mais également pour conseiller et orienter les stratégies financières des entreprises.
Temps de lecture : 1minDate de publication : 17/06/2011Dernière mise à jour : 27/03/2024
Déléguer la comptabilité de mon entrepriseDiscuter avec un conseiller
Ecrit par Florent GAUDELExpert-Comptable mémorialiste
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
Le contrôle des comptes par l’Expert-comptable

Le contrôle des comptes par l'expert-comptable est une obligation contractuelle inclue dans la lettre de mission comptable. Le contrôle des comptes est une nécessité pour répondre aux préoccupations des dirigeants et investisseurs.
 

Le contrôle des comptes par l’Expert-comptable : Une obligation contractuelle

Le contrôle des comptes par l’Expert-comptable est une obligation contractuelle. L’Expert-comptable et son client définissent une lettre de mission (contrat par lequel l’une des parties s’engage à faire quelque chose pour l’autre, moyennant un prix convenu entre elles), définissant les obligations réciproques. Cette lettre de mission à une durée d’un an.
En France, les experts-comptables sont réunis au sein d’un ordre professionnel (OEC) qui règlemente la profession. 
Il gère, analyse, contrôle les comptes ainsi que la comptabilité des entreprises, atteste de la régularité et de la sincérité des bilans et compte de résultats, c’est une mission de présentation des comptes annuels. Il peut aussi avoir une mission d’audit, d’assistance ou de conseil. (Missions définies par l’ordonnance du 19 septembre 1945, article 2, modifiée par la loi du 8 août 1994).

Le contrôle des comptes par l’Expert-comptable : Qui peut demander le contrôle des comptes ?

La demande du contrôle des comptes peut être effectuée par l’entreprise ou par des tiers. 
Certains tiers ou partenaires de l’entreprise en relation avec elle ont souvent intérêt à ce que les comptes soient préalablement révisés avant de prendre des décisions. Ainsi, la demande du contrôle des comptes peut être faite par : les banques, les salariés, par l’intermédiaire du comité ou des syndicats, une entreprise voulant fusionner, l’AMF (Autorité des Marchés Financiers).

Le contrôle des comptes par l’Expert-comptable : une nécessité pour répondre aux préoccupations des dirigeants

Le contrôle des comptes doit respecter les normes de l’OEC (Ordre des experts-comptables). Toute information comptable et financière peut avoir de la conséquence grave sur l’entreprise, aussi est-il nécessaire pour les dirigeants de s’assurer de la sincérité des informations. Les préoccupations d’une révision pour les dirigeants sont le plus souvent :
  • Les besoins d’une information financière fiable avant de la présenter à des tiers ou aux associés,
  • L’appréciation de l’organisation comptable actuelle afin d’en déceler les insuffisances et de les améliorer, la nécessité d’éviter des fraudes et des détournements.
Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.