Taxe Locale d’Equipement (TLE) : Calcul, principe et exonérations

L'article en brefLa Taxe Locale d'Équipement (TLE) a été remplacée depuis le 1er mars 2012 par la taxe d'aménagement, qui a pour objectif de financer les équipements publics liés à l'urbanisation. Cette taxe s'applique aux opérations de construction, de reconstruction et d'agrandissement de bâtiments, et varie selon les collectivités locales qui ont la latitude de fixer les modalités de calcul. La formule prend généralement en compte la nature de la construction, qu'il s'agisse de résidences individuelles, de bâtiments collectifs, ou de structures commerciales ou industrielles.

Concernant les exonérations, plusieurs types de constructions peuvent bénéficier de modalités spécifiques. Les bâtiments publics, les logements sociaux, les constructions de très petite surface (moins de 5m²), les monuments historiques, et les bâtiments agricoles sont généralement exemptés de cette taxe. En outre, des exonérations partielles ou totales peuvent être accordées pour des projets industriels ou commerciaux dans certaines zones, surtout si la collectivité vise à stimuler le développement économique local ou à attirer des entreprises dans des zones d'activité spécifiques. Ces dispositions visent à adapter la fiscalité locale aux objectifs d'aménagement du territoire et aux besoins spécifiques des communautés locales.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 1minDernière mise à jour : 15/05/2024
Image
La Taxe Locale d’Equipement

Le calcul de la TLE

Le calcul de la TLE dépend de la nature même de la construction. En effet, la TLE sera différente pour la construction d’un pavillon individuel et la construction d’un petit collectif de 6 appartements ou encore un entrepôt de stockage. La collectivité publique a toutes latitudes pour organiser les formules de calcul de la TPE. Le montant de la TPE est donc spécifique à chaque collectivité et fait partie pour certaines entreprises du choix de son implantation.

Depuis le 1er mars 2012, on ne parle toutefois plus de TLE mais de taxe d’aménagement car les sommes collectées par la commune dans le cadre de la taxe d’aménagement doivent servir à financer des équipements.

 

Etre exonéré de la TLE ?

La taxe d’aménagement bénéficie comme toute taxe d’un régime dérogatoire. C’est ainsi que les constructions de bâtiments publics, logements sociaux, constructions dont la surface est inférieure à 5m2, les monuments historiques et les bâtiments agricoles sont exonérés quasi systématiquement. 

L’exonération peut également être appliquée totalement ou partiellement pour des constructions industrielles, certains commerces ou plus généralement pour toutes constructions « professionnelles » que la collectivité souhaite voir arriver sur son territoire (cas par exemple d’une zone d’activités qui aurait du mal à attirer les nouvelles entreprises).

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.