Les causes de rupture communes à tous les contrats de travail

L'article en brefLa rupture d'un contrat de travail peut se faire de plusieurs manières, chacune avec ses propres spécificités et conséquences. Parmi elles, la faute grave et la faute lourde se distinguent par leur sévérité. Une faute grave, par exemple, met fin immédiatement au contrat sans préavis mais permet au salarié de recevoir une indemnité compensatrice de congés payés. La faute lourde, quant à elle, implique une intention de nuire, excluant le salarié de toute indemnité de rupture, à l'exception de sa participation et de son intéressement.

D'autres circonstances comme la force majeure, qui est un événement externe, imprévisible et irrésistible, peuvent également mener à une rupture de contrat. Cette situation, tout en étant exceptionnelle, offre droit à des indemnités de préavis et de licenciement. Les ruptures peuvent aussi être orchestrées par la justice, lorsqu'une des parties manque à ses obligations, ou durant la période d'essai, où soit l'employeur soit l'employé peut y mettre fin unilatéralement avec un préavis. Enfin, le départ négocié offre une voie plus douce et consensuelle de séparation, bien qu'il soit limité par certaines conditions telles que l'inéligibilité des représentants du personnel ou des salariés inaptes.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 1minDernière mise à jour : 17/04/2024
Image
Les causes de rupture communes à tous les contrats de travail

Il existe des causes de rupture communes à tous les contrats de travail, c'est-à-dire la faute grave ou lourde, la force majeure, la rupture par voie judiciaire, la rupture unilatérale pendant la période d’essai et le départ négocié.

La faut grave ou la faute lourde

La faute grave est la faute d’une particulière gravité rendant impossible la poursuite des relations de travail. Il n’y a pas de préavis à respecter, le salarié peut toucher une indemnité compensatrice de congés payés.
La faute lourde suppose l’intention de nuire à l’entreprise ou à l’employeur. Elle entraîne la rupture immédiate du contrat de travail et le défaut de paiement des indemnités de rupture du contrat de travail. Le salarié perçoit uniquement sa participation et son intéressement.

La force majeure

La force majeure est un événement imprévisible, irrésistible et extérieur à l’employeur. Cet événement entraîne l’impossibilité absolue et durable d’exécuter le contrat de travail. Le décès de l’employeur n’est pas un cas de force majeure.
En cas de rupture pour force majeure, le salarié à droit à une indemnité compensatrice de préavis et indemnité légale de licenciement.

La rupture par voie judiciaire

Le conseil de prud’hommes peut prononcer la résiliation du contrat de travail lorsque l’une des parties au contrat ne remplit pas ses obligations. En pratique, elle est demandée par le salarié lorsque l’employeur ne respecte pas ses obligations, elle produit les effets d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse.

La rupture unilatérale pendant la période d’essai

L’employeur ou le salarié peuvent mettre fin au contrat de travail sous réserve du respect d’un préavis. La rupture n’a pas à être motivée. Toutefois, elle ne doit pas être discriminatoire et ne doit pas être effectuée avec une légèreté blâmable.

Le départ négocié

Le départ négocié est également appelé rupture amiable ou résiliation amiable ou rupture du contrat par accord mutuel des parties.
Le départ négocié est un mode de rupture amiable du contrat de travail non réglementé par la loi. Le départ négocié est exclu pour les représentants du personnel, les salariés déclarés inaptes par le médecin du travail et les accidentés du travail pendant la période de suspension du contrat de travail.
Il existe 2 types de départ négocié. En effet, le départ peut être conclu pour motif personnel ou pour motif économique.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.