Sommaire
    La TVA intra-communautaire est la TVA qui s’applique sur les opérations réalisées entre les pays membres de l’Union Européenne (y compris ceux qui ne sont pas dans la zone euro comme par exemple la Grande-Bretagne). Attention, la Suisse n’est pas membre de l’UE.
    Image
    La-TVA-Intra-communautaire

    Nous allons vous préciser au cours des prochaines lignes les méthodes de comptabilisation de la TVA intra-communautaire en se plaçant à la fois du côté d’un vendeur puis d’un acheteur français.

    La TVA Intra-communautaire sur les biens

    Chez le vendeur français 

     

    Les livraisons intra-communautaires ne sont pas soumises à la TVA française. Les marchandises sont facturées HT dès lors que notre vendeur français a bien reçu le numéro de TVA intra-communautaire de son client européen. Dans le cas contraire, les règles fiscales s’inversent et les marchandises seront obligatoirement facturées TTC.

    4112 (1) 119.60 euros 
     70712 (1) 100.00 euros
     44572 (1) + (2) 19.60 eur

    (1) : utiliser une subdivision des comptes en utilisant le 2 afin de faire ressortir les opérations intra-communautaires

    (2) : si le client fournit son numéro de TVA intra-communautaire, cette ligne d’écriture s’annule

    Chez l’acheteur français

    La TVA collectée sur les opérations intra-communautaires doit être payée dans le pays de destination soit ici la France.

    Toutefois, si notre acheteur français peut déduire sa TVA déductible à 100%, on dit alors qu’il y a auto liquidation de la TVA c’est-à-dire que l’acheteur devra à la fois collecter et déduire la TVA sur son acquisition. En d’autres termes, l’acheteur n’aura rien à débourser mais il lui faudra comptabiliser cette opération de la manière suivante :

    60792 (1) 100.00 euros 
    445662 (1) 19.60 euros 
     4012 (1) 100.00 euros
     44572 (1) 19.60 euros

    (1) : utiliser une subdivision des comptes en utilisant le 2 afin de faire ressortir les opérations intra-communautaires

    La TVA intra-communautaire sur les prestations de services

     

    Que ce soit du côté du prestataire ou du bénéficiaire, les règles de comptabilisation reposent sur le même principe. Il faudra juste changer les comptes 60792 par 60492 et 70712 par 70612. 

    En revanche, les règles d’imposition ou de récupération de la TVA sont différentes et se déterminent suivant la nature et le lieu d’exécution de la prestation et qui seront abordées dans un autre article.

    .

    Image
    Sebastien-Lecoanet-expert-comptable

    Sébastien LECOANET

    Accompagnateur de freelances chez L’Expert-comptable.com

    Sébastien accompagne les indépendants dans leur projet de création d'entreprise. Avec lui, bonne humeur, sourire et bienveillance sont toujours au rendez-vous !