La convention de stage : Définition, comment l'obtenir sans école ?

L'article en brefLa convention de stage, un document clé dans le parcours de nombreux étudiants, est minutieusement décryptée dans cet article. Ce document officiel, indispensable pour la réalisation d'un stage en entreprise, formalise les relations entre l'étudiant, l'établissement d'enseignement et l'entreprise. L'article éclaire les droits et obligations de chaque partie, mettant en avant la protection juridique qu'offre la convention de stage. Il aborde également les conditions nécessaires pour qu'un stage soit conforme aux réglementations en vigueur, y compris les aspects liés à la durée du stage et au suivi pédagogique. Une lecture incontournable pour les étudiants, les établissements d'enseignement et les entreprises, afin de garantir le bon déroulement et la légalité des stages.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 12/03/2024
Image
Convention de stage

Etudiants, vous êtes sur le point de vous lancer dans le monde professionnel, mais vous vous interrogez encore sur ce qu’est une convention de stage ? Revenons sur les enjeux de ce petit papier, qui peut à tort apparaître comme une simple formalité.

La convention de stage : c’est quoi ?

La convention de stage est le document qui établit le contrat de travail d’un stagiaire. Ce contrat est conclu entre trois parties : le stagiaire, l’entreprise chez qui il effectue son stage, et son établissement de formation. On comprend donc tout de suite que cette convention de stage est une forme de contrat bien particulière, puisqu’elle introduit une notion d’intérêt éducatif pour le stagiaire. En effet, les tâches confiées au stagiaire et précisées dans la convention, doivent être liées à la formation que suit celui-ci dans son cursus pédagogique, et donner lieu à un travail de restitution qui sera évalué par l’établissement après le stage. Ainsi, de nombreux « jobs d’été » ne peuvent constituer des stages.

La convention de stage précise également les modalités principales su stage, comme la rémunération, la durée et les conditions de travail.

Ce document est également fourni par votre établissement d’éducation, sous la forme de convention "type".  

La convention de stage : quel intérêt ?

Tout d’abord, la convention de stage garantit que votre stage est reconnu par votre établissement de formation. Si le stage est obligatoire dans le cadre de vos études, une telle convention est donc indispensable.

Même si le stage est facultatif, et que le stagiaire postule de son propre chef pour un stage qu’il a envie d’effectuer, l’établissement d’une convention de stage peut être intéressant pour l’employeur. C’est en effet un gage de sérieux, puisque c’est un stage s’inscrivant dans le cadre d’études bien définies. Mais c’est surtout un gain d’argent pour l’employeur : la rémunération minimale d’un stagiaire ne représente que 12% du plafond horaire de la sécurité sociale, et seule la différence entre ce seuil minimum et la rémunération effective est soumise à cotisations et contributions sociales.

Attention enfin, la convention de stage pouvant représenter un avantage indéniable pour l’employeur, certaines limites ont été instaurées par décret : par exemple, il est impossible d’employer un stagiaire pour remplacer un salarié absent, suspendu ou licencié, ou pour occuper un emploi saisonnier.

La convention de stage : Que faire quand on n'a pas d'école ?

Toutefois, si vous n'êtes pas affilié à un établissement d'enseignement, il peut être plus compliqué d'obtenir une convention de stage.

Dans ce cas, voici quelques options à envisager :

  1. Inscription à une formation : Certains organismes de formation, écoles privées ou universités proposent des cours qui incluent des stages en entreprise. En vous inscrivant à l'une de ces formations, vous pourrez obtenir une convention de stage.

  2. Organismes publics : Il existe des structures publiques, telles que les missions locales, les centres de formation pour adultes (GRETA) ou Pôle Emploi qui peuvent éventuellement proposer des stages et délivrer des conventions de stage pour les personnes en recherche d'emploi ou en reconversion professionnelle.

  3. Recherche d'un stage alternatif : Si vous ne trouvez pas de solution pour obtenir une convention de stage, vous pouvez chercher des alternatives, telles que les contrats d'apprentissage, les contrats de professionnalisation, ou même des emplois temporaires dans le secteur qui vous intéresse. Bien que ces options ne soient pas des stages à proprement parler, elles vous permettront d'acquérir une expérience professionnelle et de développer vos compétences.

  4. Auto-formation et réseau : Vous pouvez également vous former de manière autonome en suivant des cours en ligne, en lisant des livres et des articles, ou en assistant à des conférences et des ateliers. En parallèle, développez votre réseau professionnel en participant à des événements, des forums ou en rejoignant des groupes et des associations liés à votre domaine d'intérêt. Cela peut vous aider à trouver des opportunités de travail ou de stage sans passer par une convention de stage traditionnelle.

Réaliser un stage sans convention est illégal et peut entraîner des conséquences pour l'entreprise et le stagiaire. Il est donc essentiel de trouver une solution légale pour encadrer votre expérience professionnelle.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.