Les questions pendant l'entretien d'embauche

Mis à jour le 27/02/2018

L’entretien d’embauche est un face à face strictement réglementé par le Code du travail. Ce moment permet au recruteur de prendre connaissance des compétences, expériences, savoir-être et aspirations d’un candidat pour un poste à pourvoir. L’entretien d’embauche est à double puisqu’il permet aussi au candidat de valider la concordance entre la mission proposée, ses attentes et aspirations de carrière. Dans ce contexte, certaines questions sont usuelles en entretien d’embauche, d’autres visent à piéger le candidat pour valider sa capacité à argumenter. Enfin, les questions relatives aux mœurs, aux origines, à la santé, à la religion et aux convictions personnelles/politiques sont strictement interdites par le du Code du travail.


Notes: 4 (9 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
3.555555
Moyenne: 3.6 (9 votes)

L’entretien d’embauche : définition

L’entretien d’embauche est un moment encadré par loi durant lequel le recruteur décrit un emploi qu’il souhaite pourvoir puis prend connaissance des compétences, des savoir-être, des attentes professionnelles du candidat. Ce moment est l’occasion pour eux de valider la concordance entre la mission proposée et les aspirations de carrière du candidat. Tout entretien d’embauche se voit ponctué de questions adressées au candidat quant à ses connaissances, ses compétences, expériences passées et situation professionnelle.

Les questions fondamentales

L’objectif est double pour le recruteur :

  • Valider la capacité du candidat à réaliser la mission attendue

  • Valider l’adéquation entre les attentes et aspirations du candidat l’offre de l’entreprise

Les questions usuelles posées au candidat en entretien d’embauche abordent donc :

  • Ses connaissances sur l’entreprise d’accuei

  • ses compétences et connaissances acquises

  • son savoir-être

  • ses expériences passées

  • ses diplômes

  • sa situation professionnelle passée et actuelle

  • ses prétentions salariales

  • ses ambitions et aspirations de carrière

Concernant ces thématiques, les questions habituellement posées au candidat sont, par exemple :

  • Quel travail/métier vous fait rêver ?

  • Que connaissez-vous de notre entreprise ? De notre activité ?

  • Que direz de vous vos collègues ? votre directeur ? vos amis ?

  • Quelle est votre philosophie du travail ?

  • Quelles sont vos attentes pour cet emploi ?

  • Pourquoi pensez-vous être le candidat idéal pour ce poste ?

  • Comment vous positionnez-vous dans un projet ?

Les questions habituelles concernant les prétentions salariales

  • Quelles sont vos prétentions salariales ?

  • Combien avez-vous gagné précédemment ?

  • Quelles sont vos perspectives à court/moyen/long terme ?

Les questions habituelles pour mieux comprendre les expériences passées

  • Qu’avez-vous appris de vos expériences passées ?

  • Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Comment les avez-vous surmontées ?

  • Comment gérez-vous la critique ?

Quelques conseils pour répondre à ces questions habituelles en entretien d’embauche

Nous vous conseillons de préparer en amont les réponses à ces questions pour réussir à en synthétiser les éléments clés. Si vous avez expérimenté plusieurs métiers et domaines de compétences, ciblez votre argumentaire sur les postes les plus proches de celui pour lequel vous postulez en entretien d’embauche.

Pour réussir un entretien d’embauche, il convient de connaître vos points forts, domaines d’excellence et qualités personnelles pour pouvoir les mettre en avant en toute sincérité. Idem concernant vos aspirations professionnelles, nouvelles compétences et connaissances que vous souhaitez acquérir, mais aussi nouveaux défis que vous souhaitez relever à travers la mission pour laquelle vous postulez.

Enfin, préparez vos prétentions salariales au vu de la grille des salaires relative à votre métier, à vos années d’expérience et à la rémunération que vous touchiez auparavant.

Des questions pièges pour le candidat

Certaines questions posées en entretien d’embauche tendent à déconcerter le candidat au poste, ceci pour valider sa capacité à rebondir ou à argumenter ses positions Les questions piège sont principalement des questions ouvertes pour laisser le candidat s’exprimer. Les plus fréquentes sont, par exemple :

  • Feriez-vous passer les intérêts de l’entreprise avant vos intérêts personnels ? Pourquoi ?

  • Pourquoi avoir quitté votre précédent poste ?

  • Quelles sont vos principales faiblesses ?

  • Pensez-vous être surqualifié et pourquoi ?

  • Pourquoi vous et pas quelqu’un d’autre ?

  • Pourquoi pensez-vous réussir à ce poste ?

  • Pouvez-vous travailler sous pression ? Argumentez

  • Où vous voyez-vous dans 5 ans ?

  • Pourquoi pensez-vous réussir dans notre entreprise ?

  • Quelle expérience vous a le plus marqué ? Pourquoi ?

Conseils pour se préparer à ces questions pièges

Avec ces questions pièges, le recruteur cherche à vous cerner plus précisément. Votre objectif est de faire comprendre à votre interlocuteur que vous comprenez, et les enjeux du poste proposé, et votre rôle au sein de l’entreprise. Pour autant, la sincérité est de mise ! Un juste milieu entre les attentes de l’entreprise, vos valeurs et vos ambitions est à identifier.

Les questions interdites en entretien d’embauche

Plusieurs questions personnelles sont strictement illégales en entretien en vertu du droit du travail , ceci pour éviter toute discrimination à l’embauche. Ce sont les questions relatives aux mœurs, aux origines, à la santé, à la religion et aux convictions personnelles/politiques.

L’article L1221-6 du Code du travail stipule : « Les informations demandées, sous quelque forme que ce soit, au candidat à un emploi ne peuvent avoir comme finalité que d'apprécier sa capacité à occuper l'emploi proposé ou ses aptitudes professionnelles. Ces informations doivent présenter un lien direct et nécessaire avec l'emploi proposé ou avec l'évaluation des aptitudes professionnelles. Le candidat est tenu de répondre de bonne foi à ces demandes d'informations. »

Les questions relatives aux mœurs

Le Code du travail interdit au recruteur de poser toute question qui touche à la vie personnelle et familiale : situation maritale, nombre d’enfants souhaités, mode de vie, orientation sexuelle…

Les questions relatives aux origines

Les questions pour savoir si la personne est née française, si elle a des origines étrangères, depuis quand la personne est française, etc. sont strictement interdites par le Code du travail.

Les questions relatives à la santé

Chercher à savoir, au cours d’un entretien d’embauche, si la personne fume, par exemple, si elle est atteinte d’une maladie grave ou encore poser des questions sur le physique, les habitudes alimentaires, un possible handicap, etc. est interdit par la loi.

Les questions relatives aux convictions personnelles et politiques

Au cours de l’entretien d’embauche, l’employeur a l’interdiction de demander si la personne est syndiquée, si elle est membre d’un parti politique, si elle pratique une religion…

Quelques questions personnelles autorisées en entretien d’embauche

Demander l’âge du candidat est une question personnelle, mais elle peut être justifiée par la signature d’un contrat de travail aidé dans le cadre d’embauche de seniors, de jeunes apprentis dont le salaire dépend de l’âge, etc.

D’autres exceptions peuvent intervenir au cas par cas, selon le poste à pourvoir et la convention collective qui régit le secteur d’activité concerné (la taille pour recruter un comédien, le recrutement pour un poste nécessitant des capacités physiques particulières...).

Employeur, comment poser les bonnes questions durant un entretien d’embauche

Pour éviter toute question illégale et mettre en place les bonnes pratiques au cours de vos entretiens d’embauche, il convient, en tant qu’employeur, de maintenir la conversation dans le cadre strictement professionnel. Vous pouvez vous aider du site mis en place par le gouvernement à cet effet :

defenseurdesdroits.fr

.

100 questions que se posent les entrepreneurs  Téléchargez gratuitement notre livre blanc sur les 100 questions que se posent  les entrepreneurs. TÉLÉCHARGER