La TVA sur les véhicules

Mis à jour le 28/07/2016

On peut normalement déduire la TVA ayant grevé les biens qui ont un lien direct avec des opérations soumises à la taxe.
Toutefois, le législateur a prévu un certain nombre d'exceptions à cette règle. C'est ainsi le cas d'un grand nombre de véhicules et des frais inhérents à leur utilisation.

Donnez une note à cet article : 

Your rating: Aucun(e)

4.25

Moyenne: 4.3 (4 votes)

Notes : 4 (4 votes)
Donnez une note à cet article : 

Your rating: Aucun(e)

4.25

Moyenne: 4.3 (4 votes)

La TVA sur les véhicules : La déduction de la TVA à l'achat du véhicule

Il n'est pas possible de déduire la TVA sur les véhicules conçus pour transporter des personnes ou à usage mixte.

A contrario, les véhicules dits utilitaires ne sont pas concernés par cette exclusion.

C'est à la sortie de l'usine qu'on détermine la nature d'un véhicule. Ainsi, un véhicule originellement créer pour transporter des personnes et transformé postérieurement en un véhicule utilitaire (en enlevant des sièges par exemple) ne peut ouvrir droit à déduction.

Parmi les véhicules de transport de personnes, on dénombre certaines exceptions au principe de non déduction de la TVA. C'est ainsi le cas :

  • des taxis 
  • des véhicules acquis pour être revendus (c'est le cas des concessionnaires),
  • des véhicules donnés en location,
  • des véhicules de plus de 8 places utilisés par les entreprises pour amener leur personnel sur le lieu de travail,
  • des véhicules d'auto-école

La TVA sur les véhicules : La déduction de la TVA lors de l'utilisation du véhicule

En principe, on ne peut déduire la TVA grevant les services de toute nature afférents aux véhicules utilisés pour transporter des personnes.

Ainsi, à titre d'exemple, les réparations ou les locations ayant pour objet de tels véhicules n'ouvrent pas droit à déduction de TVA.
En revanche, si de telles opérations ont trait à des véhicules utilitaires, la TVA devient déductible.

En matière de carburant, la TVA n'est jamais déductible pour l'essence
En matière de gazole, la déductibilité de la TVA est partielle (80%) pour les véhicules de transport de personnes et totale pour les véhicules utilitaires.

Donnez une note à cet article : 

Your rating: Aucun(e)

4.25

Moyenne: 4.3 (4 votes)

Besoin d'un expert comptable ?
Nous le trouvons pour vous ! C'est rapide et gratuit !
  • Votre entreprise est-elle déjà créée ?
  • Avez-vous déjà des salariés ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • test

En partenariat avec trouver-mon-comptable.com

D'autres sujets qui pourraient vous intéresser...
Commentaires
c'est tout à fait celà : un taxi roulant à l'essence ne pourra pas déduire la tva qui grève son carburant. La non-déductibilité de la tva est liée au type de carburant (essence).
Cela signifie t"il qu'un taxi qui roule à l'essence, ne pourra pas déduire la tva qui grève son carburant?
désolé, ératum de notre part. C'est corrigé
Vous écrivez : "En matière de carburant, la TVA est toujours déductible pour les véhicules utilitaires." Mais selon le mementis fiscal 2011, "Les essences utilisées comme carburants sont exclues du droit à déduction. L'exclusion s'applique quel que soit le véhicule ou l'engin dans lequel ces carburants sont utilisés et quelle que soit leur dénomination". Par conséquent l'essence pour des véhicules utilitaires n'est pas déductible.
Besoin d'un expert comptable ?
  • Votre entreprise est-elle déjà créée ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :

En partenariat avec trouver-mon-comptable.com

Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici