Intérim

Derniers articles
  • Trouver un job d'été (05/06/2018)

    Comme chaque année, lors des vacances scolaires, les étudiants cherchent des jobs d’été leur permettant de gagner un peu d’argent. Si vous êtes vous-même à la recherche d’un emploi saisonnier, je vais vous expliquer aujourd’hui comment vous y prendre.

     

  • Le travail en interim (05/06/2018)

    Le travail en intérim consiste en une relation tripartite entre l'entreprise dans laquelle travaillera l'intérimaire, l'intérimaire et l'agence d'intérim qui recrute et met ce dernier à disposition des entreprises demandeuses. C'est un contrat de travail particulier, mais qui offre au travailleur et à l'entreprise des avantages. Aussi, le travailleur en intérim bénéficiera de conditions revues concernant son indemnisation chômage.

     

  • Les spécificités sociales de l'intérimaire (05/06/2018)

    Retrouvez quelles sont les spécificités sociales de l'intérimaire et de son statut en France. A l'issue de son contrat d'intérim, l'intérimaire aura cotisé à la sécurité sociale et pourra percevoir des aides pour le retour à l'emploi. Les conditions pour bénéficier des ARE sont les mêmes que pour les autres salariés.

     

  • Travailler en intérim - quels sont les avantages et inconvénients ? (05/06/2018)

    L’avantage de l’intérim est le salaire puisque l’intérimaire touche une indemnité de fin de contrat de travail temporaire égale à 10 % de sa rémunération brute. Le travail temporaire a aussi ses inconvénients, notamment la précarité qu’il engendre et le refus des banques d’accorder un crédit aux personnes qui font du travail en intérim.

     

  • Embaucher en CDD ou en intérim (05/06/2018)

    La différence entre un intérimaire et un salarié en CDD est avant tout l’employeur. En cas de mission d’intérim, la personne intérimaire est salariée d’une Entreprise de Travail Temporaire (ETT) qui l’envoie en mission. En CDD, la personne est directement salariée de l’entreprise pour la mission réalisée. De fait, l’intérimaire qui réalise une mission en entreprise n’augmente pas son effectif. Ce critère est pris en compte par de nombreux employeurs, car plusieurs obligations en matière de droit du travail démarrent à partir d’un certain seuil d’effectif. De plus, le contrat d’intérim est plus souple que le contrat de travail (déplacement des dates de fin de mission d’intérim possible) et, sauf accord de branche, la période d’essai en intérim dure maximum 5 jours (contre 1 mois en CDD). Par contre, un contrat en intérim peut coûter plus cher qu’une embauche en CDD, car l’entreprise doit payer les charges directes liées au salarié (salaire, charges sociales), mais aussi la prise en charge des formalités administratives par l’ETT (visite médicale, édition des fiches de paie…). L’embauche en CDD est en général plus intéressante à partir d’un contrat de 3 mois.

     

  • Comment embaucher un intérimaire ? (05/06/2018)

    Nombre d'entreprises ont recours aux travailleurs intérimaires et a fortiori dans les conditions économiques où l'incertain prime. Une fois la décision prise d'avoir recours au travail en intérim, il est nécessaire de connaître quelles sont les étapes à suivre pour y parvenir dans le délai imparti.

     

  • Intérim : le contrat de travail temporaire (CTT) (05/06/2018)

    Le contrat de travail temporaire (CTT) sert à recruter un intérimaire pour une tâche précise et temporaire (ex : remplacement de salarié, mission saisonnière). Le CTT se compose d’un contrat de mise à disposition entre une entreprise de travail temporaire (ETT) et l’entreprise qui emploie l’intérimaire ainsi qu’un contrat de mission entre l’ETT et l’intérimaire. La période d’essai est facultative et la durée de la mission peut être fixée à l’avance ou dépendre d’une condition (retour du salarié absent, fin de saison). Le contrat de travail temporaire peut déboucher sur une embauche en CDD ou en CDI.

     

New call-to-action
New call-to-action