Comment embaucher un intérimaire ?

Mis à jour le 05/06/2018

Nombre d'entreprises ont recours aux travailleurs intérimaires et a fortiori dans les conditions économiques où l'incertain prime. Une fois la décision prise d'avoir recours au travail en intérim, il est nécessaire de connaître quelles sont les étapes à suivre pour y parvenir dans le délai imparti.


Notes: 0 (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.

1ère partie du recours à l'intérim : Cibler les besoins.

Le recours à un personnel intérimaire doit revêtir par définition un caractère temporaire, lié à l'activité de la société. L'intérim peut être engendré par une augmentation temporaire de l'activité (ex : un nouveau contrat nécessitant l'accroissement temporaire de l'effectif) ou par l'absence pour une durée déterminée d'un membre de l'effectif (ex : le contrôleur de gestion prend un congé sabbatique durant une année).

Le fait d'être dans l'un de ces cas de figure s'avère être une condition nécessaire et suffisante pour embaucher un intérimaire.

2ème partie du recours à l'intérim : Choisir le partenaire.

Cette étape est primordiale pour trouver l'intérimaire qui répondra le mieux aux besoins de l'entreprise. En effet, certaines agences sont réputées pour être généralistes. D'autres se spécialisent dans un secteur d'activité voire un type d'entreprise.

Il est donc nécessaire pour l'entreprise de bien choisir son agence d'intérim partenaire afin d'augmenter ses chances d'obtenir du personnel qualifié et répondant aux besoins du poste.

3ème partie du recours à l'intérim : L'aspect administratif.

Avant de pouvoir mettre à disposition de l'entreprise un intérimaire, l'agence d'intérim doit convenir des termes du contrat avec l'entreprise qui comportera les mentions suivantes :

  • le motif de l'appel à un intérimaire,
  • le terme de la mission (ou sa durée minimale),
  • les caractéristiques du poste de travail,
  • la qualification professionnelle exigée,
  • le lieu de la mission,
  • l'horaire de travail,
  • le montant de la rémunération que percevrait dans l'entreprise utilisatrice un salarié de même qualification après période d'essai.

Les formalités administratives pour embaucher un intérimaire sont comparables à celle liées à l'embauche d'un travailleur permanent. Ces formalités sont effectuées par l'agence d'intérim, puisque c'est en réalité elle qui embauche l'intérimaire.

Pour conclure, lorsque l'entreprise éprouve le besoin de recourir à un intérimaire elle doit agir en suivant les trois axes cités ci-dessus : cibler les besoins et les compétences nécessaires, choisir le partenaire et établir avec lui un contrat type et enfin réaliser les formalités administratives liées à l'embauche d'un salarié.

New call-to-action
New call-to-action