5 conseils pour se lancer en freelance sans experience

L'article en brefComment construire mon offre ? Comment trouver mes premiers clients ? Est-ce que je dois avoir un comptable ? Se lancer en freelance sans expérience peut sembler être un saut dans l'inconnu ! Pas de panique, dans cet article, on vous donne nos 5 meilleurs conseils pour vous lancer sereinement dans votre nouvelle aventure. 
Temps de lecture : 5minDernière mise à jour : 23/11/2023
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Taha HAFIDAccompagnateur de freelances chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.

Trouver son sujet d’expertise

La première chose à faire pour vous lancer avec succès en freelance, c’est de trouver votre sujet d’expertise. C’est la base de votre future solution, de votre future offre ! 

À travers vos expériences professionnelles passées ou vos études, vous avez certainement acquis une certaine expertise sur un sujet, ou certaines compétences précises. Utilisez tout cela pour déterminer votre domaine d’expertise.

Avez-vous entendu parler de l’Ikigai ? Ce concept japonais, qui peut sembler un peu théorique au premier abord, est un très bon outil pour trouver votre voie. Il représente l'intersection de quatre éléments : ce que vous aimez, ce pour quoi vous êtes doué, ce dont le monde a besoin, et ce pour quoi vous pouvez être payé (ce dernier point est important !).

Vous pourrez alors visualiser très rapidement où se trouvent votre véritable passion et votre expertise. C’est la combinaison de ces deux choses qui fera de votre expérience en freelance une réussite !

 

ikigai

 

Imaginons que vous aimez le sport et que vous êtes doué pour écrire. Les entreprises dans le sport ont besoin de rédiger des articles et sont prêtes à payer des rédacteurs pour le faire. Une voie semble se tracer pour devenir rédacteur web sur le sport.

L’objectif en déterminant de manière structurée votre sujet d’expertise est d’avoir un minimum de légitimité pour générer de la confiance auprès de vos premiers clients. 

💡 Notre To-Do pour trouver votre sujet d’expertise : 

  • Listez les sujets qui vous intéressent

  • Listez vos compétences

  • Listez les besoins sur le marché

  • Listez les tâches sur lesquelles vous pouvez être payé

  • Déterminez le point central de tout cela 

 

Avoir une offre claire

L'une des erreurs courantes que commettent de nombreux freelances sans expérience est de ne pas avoir une offre claire et définie.

Lorsque vous vous lancez en freelance, il est essentiel que vos potentiels clients comprennent rapidement ce que vous proposez. Ne vous éparpillez pas en essayant d'offrir tout un tas de services différents, car cela peut semer de la confusion et ne pas vous permettre de vous démarquer de la concurrence.

Un mot d’ordre donc : faites simple ! Commencez par une seule chose que vous savez bien faire. Vous pourrez ensuite, selon les opportunités et les demandes, faire d’autres choses. 

Pour bien construire votre offre, parlez à vos potentiels clients. C’est certainement le plus important ! Quand on se lance, on a tendance à se mettre dans la tête de notre cible et de penser qu’ils ont tel ou tel besoin. Mais, souvent, c’est assez loin de la réalité. 

Avant de vous lancer dans la construction de votre première offre, parlez donc à vos potentiels clients pour comprendre leurs problématiques, leurs enjeux, et surtout la manière dont vous pouvez répondre à leur besoin.

💡 Notre To-Do pour avoir une offre claire : 

  • Discutez avec 10 potentiels clients

  • Listez les problématiques récurrentes

  • Déterminez le problème qui revient le plus souvent

  • Construisez votre offre autour de cette problématique

 

Choisir une niche

Directement lié à votre offre… votre marché ! On a souvent tendance à vouloir cibler un marché large en espérant toucher plus de monde. Erreur !

La spécialisation est la clé pour se démarquer lorsqu’on est un freelance sans expérience. En se positionnant comme un expert dans un domaine spécifique, vous devenez plus attractif pour les clients qui recherchent des compétences précises.

Reprenons l'exemple de notre rédacteur qui souhaite se lancer en freelance. Plutôt que d'offrir une large gamme de services d'écriture, il se spécialise dans la rédaction d’articles pour des blogs sur le sport. En se concentrant sur ce créneau, il peut développer une expertise dans le domaine, connaître bien mieux les besoins de ce marché, et ainsi attirer des clients qui recherchent précisément ce type de contenu. Il parle beaucoup plus à sa cible.

Vous aurez le temps, dans un second temps et lorsque vous aurez gagné en légitimité, d’élargir votre domaine d’expertise. Cela se fera naturellement, d’ailleurs.

💡 Notre To-Do pour choisir votre niche : 

  • Déterminez votre domaine d’expertise (sport, finance, immobilier, santé…)

  • Trouvez une niche (pour le sport, la musculation par exemple)

  • Déterminez votre expertise (écrire)

  • Trouvez une niche (écrire des articles de blog, ou écrire des posts LinkedIn)

 

Comprendre ses obligations financières

Normalement, à ce niveau, votre offre commence à bien se dessiner. Vous avez trouvé votre sujet d’expertise et choisi une niche pour être plus pertinent auprès de votre cible.

Il faut alors maintenant créer votre entreprise et comprendre les obligations qui en découlent. Il y a ici deux aspects à comprendre : 

  • Le choix de votre statut juridique : en France, les trois options les plus courantes pour les freelances sont le statut de micro-entrepreneur, la SASU et l'EURL. La micro-entreprise est souvent le choix privilégié des freelances débutants en raison de sa simplicité administrative. Mais il existe de nombreux critères pour déterminer le statut juridique qu’il vous faut. 

  • Les obligations tout au long de la vie de votre entreprise : une fois que vous avez choisi la structure juridique de votre entreprise, vous devez vous familiariser avec les obligations financières qui vous attendent. Si vous êtes micro entrepreneur, par exemple, vous devrez déclarer vos revenus à l'URSSAF tous les mois ou tous les trimestres. Vous bénéficiez d'une franchise de TVA dans un premier temps, ce qui signifie que vous ne facturerez pas la TVA à vos clients (et ne la récupérez pas). 

Si vous choisissez la SASU ou l'EURL, la gestion financière sera plus complexe. Vous devrez tenir une comptabilité complète, éventuellement facturer la TVA à vos clients, et payer des charges sociales. Dans ce cas, il est fortement recommandé de vous faire accompagner par un expert-comptable pour vous aider à gérer tous ces aspects financiers. 

 

 

Chez L-Expert-Comptable, nous nous occupons de la création de votre entreprise de A à Z afin que nous n’ayez plus qu’à vous préoccuper de votre activité nouvellement lancée ! N’hésitez pas à nous contacter au 01 86 76 07 25 pour prendre rendez-vous avec nos équipes et bénéficier d’un premier rendez-vous de conseil totalement gratuit ! 

💡 Notre To-Do pour comprendre vos obligations financières : 

  • Vous renseigner sur les statuts juridiques : micro-entreprise, SASU, EURL.

  • Comprendre les échéances à déclarer tous les mois

  • Se faire accompagner

 

Travailler son personal branding

Notre dernier conseil, c’est de travailler votre marque personnelle, votre “personal branding” ! En tant que freelance, c’est VOUS que vous vendez.

Le personal branding ne se limite pas à une image de marque visuelle, comme un logo ou un site web. Il englobe votre présence en ligne, votre manière de communiquer, et la valeur que vous apportez à vos clients. Il s'agit d'incarner une expertise authentique et de faire en sorte que votre cible identifie votre nom comme une référence dans votre domaine. Nous parlions de légitimité un peu plus haut dans l’article, le personal branding y contribue.

Mais alors, concrètement, comment se créer un personal branding ?  

  • La création de contenus est l'une des clés du personal branding. Partagez régulièrement des articles de blog, des posts sur les réseaux sociaux, créez une chaîne YouTube… En fournissant gratuitement des informations de valeur, vous renforcez votre crédibilité et attirez l'attention de votre cible.

  • Collaborez avec d'autres professionnels de votre secteur, participez à des podcasts ou essayez d’être visible dans les médias. Ces actions vous permettent d'accéder à un public plus large et de vous positionner en tant qu'expert dans votre domaine.

Assurez-vous que votre message, votre style de communication, et votre image sont cohérents. Votre public doit pouvoir reconnaître votre marque personnelle à travers tous les canaux.

💡 Notre To-Do pour travailler votre personal branding : 

  • Trouvez des sujets qui intéressent votre cible

  • Choisissez un canal sur lequel elle est présente

  • Créez du contenu de manière régulière

Et voilà ! En suivant ces 5 conseils, vous devriez maximiser vos chances de réussite dans votre aventure de freelance. On se fait une dernière To-Do récapitulative ?

  • Trouvez votre sujet d’expertise, à la croisée entre ce que vous aimez, ce que vous savez faire, les besoins du marché, et ce pour quoi on est prêt à vous payer.

  • Ayez une offre claire. Pour cela, parlez à vos potentiels clients, confirmez leur problématique principale et créez une offre simple à partir de cela.

  • Trouvez une niche. C’est essentiel pour parler davantage à votre cible et être plus pertinent.

  • Renseignez-vous sur les statuts juridiques et les obligations qui en découlent : micro, SASU, EURL, compta ou pas compta, TVA ou pas TVA ?

  • Travaillez votre personal branding en prenant la parole sur vos sujets d’expertise. 

Et, n’oubliez pas, la persévérance est la clé. Il faut être capable de se remettre en question, déterminer ce qui fonctionne et ne fonctionne pas, et itérer rapidement.