Auto-entrepreneur : Quels métiers rapportent le plus ?

Mis à jour le 23/09/22
Sommaire
    Devenir auto-entrepreneur est une excellente opportunité pour gagner sa vie tout en étant indépendant. Les Français sont d'ailleurs champions de la création d'entreprise. Les travailleurs indépendants sont de plus en plus nombreux. Cependant, il est important de bien choisir son activité pour maximiser ses chances de réussite. Voici les métiers qui rapportent le plus en 2022.

    Combien gagne un auto-entrepreneur ?

    Selon les derniers chiffres publiés par l'INSEE, le revenu moyen d'un auto-entrepreneur se situe aux alentours de 590 €/mois. Il s'agit d'une moyenne, le revenu étant variable selon la situation du micro-entrepreneur.

    L'auto-entrepreneur qui cumule son activité avec un contrat de travail gagne en moyenne 2280 €/mois, dont 370 € en moyenne tirés de son entreprise. Le micro-entrepreneur dont c'est la seule activité gagne 680 €/mois en moyenne.

    Il faut noter que le régime de la micro-entreprise est soumis à un plafond de revenus :

    • 176 200 € pour une activité de vente de marchandises, de denrées à emporter ou à consommer sur place ou de fourniture de logement (sauf meublé qui relève du seuil de 72 600 €) ;
    • 72 600 € pour les prestations de services relevant de la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou des bénéfices non commerciaux (BNC) et les professions libérales non réglementées ou relevant de la Cipav.

    Il n'y a pas de TVA jusqu’à 94 300 € (vente) ou 36 500 € (prestations de services). En revanche, si ces plafonds sont dépassés pendant 2 années consécutives, l'entreprise quitte le régime de la micro-entreprise et passe au régime réel.

    Les tendances de la création d'auto-entreprise en 2022 : des métiers innovants

    Pour réussir en micro-entreprise, il est indispensable de savoir s'adapter aux évolutions de notre société. Les enjeux environnementaux, sociaux et technologiques sont de plus en plus présents. Les auto-entrepreneurs qui réussissent en 2022 sont ceux qui savent surfer sur la tendance ! Vous chercher LA bonne idée d'auto-entreprise ? Tout dépend bien sûr de vos compétences et de vos diplômes, mais voici quelques pistes pour vous guider.

    Auto-entreprise et écologie : le combo gagnant

    L'auto-entrepreneur développe un projet "vert". Il répond à une demande croissante liée à des préoccupations environnementales et sociétales. Son objectif est de proposer des produits respectueux de l'environnement et de promouvoir une consommation éco-responsable.

    Les nouvelles idées en la matière fleurissent : agriculture responsable, recyclage des déchets, réparation des appareils électroménagers, lutte contre le gaspillage... L'offre se diversifie et prospère. Les nouveaux entrepreneurs lancent également des idées novatrices en matière d'alimentation et d'énergies renouvelables.

    Sachez qu'il existe des aides pour vous aider à promouvoir votre "green business". Renseignez-vous auprès de l'ADEME, de bpifrance ou encore de la BGE. Ces organismes sont là pour aider le porteur de projet à se mettre à son compte.

    Les services à la personne : des métiers indispensables

    L'aide à la personne intervient auprès des personnes âgées, dépendantes ou encore des familles et des enfants. Ses tâches sont très diversifiées : surveillance, courses, ménage, administratif... C'est un métier qui exige des compétences variées, mais aussi beaucoup de patience et de bienveillance. Avec le vieillissement de la population, la demande explose pour s'occuper des personnes âgées.

    Il est possible d'exercer ce métier avec le statut d'indépendant. Pour intervenir auprès des personnes handicapées et malades chroniques, vous devrez obtenir un agrément de l'Etat. Il est aussi conseillé d'obtenir l'agrément de service à la personne pour que vos clients puissent bénéficier d'un crédit d'impôt. Attention, si vous êtes déjà salarié dans le secteur de l'aide à domicile, vous devrez obtenir l'accord de votre employeur pour cumuler votre emploi avec une micro-entreprise.

    Les auto-entrepreneurs tech : des métiers freelance qui rapportent

    Les métiers du web sont aujourd'hui très diversifiés. Cela va du développeur web au graphiste, en passant par le consultant marketing ou encore le rédacteur SEO. Chaque métier a ses spécificités, et suppose de suivre une formation adaptée. Même si ce n'est pas toujours obligatoire, cela vous permet de gagner en crédibilité auprès de vos clients.

    De plus, avec la mise en place de la réglementation RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), le secteur informatique est devenu très complexe. Il est donc indispensable de se former pour maitriser les nouvelles obligations légales. Tous les métiers de l'informatique peuvent s'exercer sous le statut de micro-entrepreneur. Toutefois, si vous devez réaliser des investissements, il sera préférable d'envisager un autre statut.

    Auto-entrepreneur : les métiers les mieux payés

    La liste des activités qu'il est possible d'exercer en micro-entreprise est longue ! Loin de vous proposer une liste exhaustive, voici des idées de métiers qui marchent vraiment. Vous pouvez proposer vos services aux particuliers, qui sont très demandeurs :

    • cours de soutien scolaire,
    • garde d'enfants,
    • coaching sportif...

    Avec un agrément de services à la personne, vos clients bénéficient d'un crédit d'impôt de 50%. De quoi faciliter le développement de votre entreprise dans ce domaine.

    Le secteur du bâtiment n'est pas en reste : il est possible d'être artisan auto-entrepreneur. Si vous avez un diplôme ou une expérience de plombier, menuisier ou encore peintre, vous pouvez créer votre micro-entreprise et travailler à votre compte. Sans diplôme particulier, vous pouvez aussi créer une entreprise multiservices. Vous effectuez alors de petits travaux pour les particuliers.

    Enfin, vous pouvez surfer sur la tendance et devenir influenceur. Un métier très prisé et qui peut rapporter gros ! Les agents immobiliers sont également de plus en plus nombreux à s'installer en micro-entreprise. Un business qui fonctionne très bien malgré la conjoncture actuelle.

    Travailler à son compte, oui ! Mais pas dans n'importe quel secteur. Notre sélection vous a donné des idées ? Vous n'avez plus qu'à vous lancer et créer vote business. Les formalités de création d'une auto-entreprise sont très simples. On vous explique comment procéder dans notre article sur le sujet.

    Image
    Lauryne GUITTON-expert-comptable
    Lauryne GUITTON
    Accompagnateur de freelances chez L-Expert-Comptable.com

    Dans notre équipe Lauryne c'est le couteau Suisse. Elle a toutes les cartes en main pour vous accompagner au plus près de vos besoins.

    Articles similaires