Prorata : Définition et règles de calcul

L'article en brefLa notion de prorata, un concept clé en finance et en comptabilité, est explorée avec clarté et précision. Au cœur de la gestion financière, le prorata permet de calculer des montants proportionnels à une situation donnée. Un exemple parlant est celui d'un contrat d'assurance souscrit en cours de mois, où le prorata intervient pour ajuster le montant à payer. Cette méthode de calcul, loin d'être restreinte à un seul domaine, est largement utilisée par les entreprises pour déterminer des montants spécifiques, comme dans le cas de la TVA, où le prorata aide à calculer la part déductible en fonction des revenus collectés auprès des clients.

L'article explore également la nuance subtile du prorata temporis, une variante temporelle du prorata. Particulièrement pertinent dans le calcul des amortissements d'immobilisations, le prorata temporis est appliqué quand un bien est acquis en cours d'année civile. La méthode de calcul varie en fonction de la nature de l'amortissement : linéaire ou dégressif. Cette technique s'applique aussi selon la règle de trois, ajustant le montant de l'immobilisation en fonction de sa durée d'utilisation. Ce concept, essentiel pour une gestion financière précise, est abordé de manière à la fois complète et accessible, offrant des insights pratiques pour son application en entreprise.
Vous recherchez un expert-comptable en ligne pour votre entreprise ?Contactez-nous !
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Temps de lecture : 1minDernière mise à jour : 12/03/2024
Image
prorata-definition

Qu'est-ce que ça veut dire prorata ? Définition

Un "prorata" est une expression latine qui signifie en proportion de quelque chose. Cette notion peut être assimilée à un taux d'intérêt. Il apparait lorsqu'il y a une volonté de calculer un montant en proportion d'autre chose.

Nous pouvons prendre l'exemple d'un contrat d'assurance qui est pris en cours de mois dès lors, il y aura un prorata pour calculer le montant que nous devons payer pour le mois, le montant sera différent selon la date à laquelle le contrat est souscrit.

Ainsi l'entreprise ne paiera seulement le montant pour lequel elle est assurée par le contrat d'assurance.

Quand doit-on utiliser le prorata ?

Les "prorata" sont principalement utilisés par les entreprises qui souhaitent calculer un montant, le prorata donnera pour résultat un coefficient auquel nous allons le multiplier par le montant concerné.

Quand appliquer un prorata de TVA ?

Concernant le prorata de TVA, il correspond à un taux pour le quel une entreprise peut déduire un montant de TVA selon ce qu'elle a pu collecter auprès de ses clients même si elle n'a pas facturé de TVA a tous ses clients.

Ce prorata est applicable aux entreprises qui effectuent des opérations où la TVA est appliquée et des opérations où la TVA ne l'est pas.

Comment faire un calcul au prorata ?

Pour pouvoir faire un calcul au prorata, nous pouvons appliquer la règle de 3. Nous devons donc multiplier le montant de ce que l'on souhaite calculer et le diviser par ce qui est réalisé sur ce qui est prévu.

Qu'est-ce que le prorata temporis ? Comment se calcule-t'il ?

Le prorata temporis est une expression latine qui nous signifie en proportion du temps qui s'écoule. Nous le retrouvons principalement pour calculer les amortissements d'une immobilisation par exemple.

Ce que nous pouvons observer c'est que pour une immobilisation, la première et la dernière échéance de l'amortissement seront calculées selon un prorata temporis si et seulement si le bien est acquis en cours d'année civile.

Dès lors qui l'est, nous devrons appliquer un prorata temporis mais il y a une nuance à observer, car si le bien est amortissable en linéaire nous allons retenir le premier jour de mise en service du bien. Si le bien est amortissable en dégressif alors nous allons retenir le premier jour du mois d'acquisition du bien.

De la même façon que le prorata, le prorata temporis se calcul suivant la règle de 3. Le montant du bien que l'on multiplie par le nombre de jours d'utilisation sur 360 jours.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.