EBIT : Différences avec EBITDA, Définition et mode de calcul

Mis à jour le 23/11/22
Sommaire

    L'EBIT est une notion importante que vous entendrez souvent parler en gestion d'entreprise. Dans cet article nous allons voir ce que cela signifie, la formule pour le calculer, son utilité ou encore sa différence avec d'autres indicateurs comme l'EBITDA ou l'EBITDAR.

    Nous interprèterons dans une dernière partie ce qu'est un bon EBIT, et ce que cela implique pour la sante économique long terme de votre société.

    EBIT : Définition

    Le terme EBIT signifie "Earnings before interest and taxes" dans la langue de Shakespeare, et peut en terme de norme comptable française s'assimiler au Résultat d'Exploitation (REX).

    Ainsi, cela se défini comme étant le bénéfice de votre entreprise avant les charges et produits financiers et avant l'impôt sur les sociétés.

    De ce fait, dans le calcul de l'EBIT, comme nous allons le voir juste après, nous ne prenons en compte que les produits d'exploitation et les charges d'exploitation permettant ainsi d'avoir un bon indicateur de la création de valeur de l'activité commerciale ou industrielle d'une société sur un exercice comptable donné.

    C'est un indicateur permettant d'obtenir une image de la rentabilité et ainsi de la santé économique de votre société.

    L'EBIT est ainsi un ratio financier faisant parti des soldes intermédiaires de gestion.

    Comme indiqué dans cet article, les soldes intermédiaires de gestion sont des indicateurs clefs sur la santé économique de la société.

    Les SIG s’expriment soit en pourcentage du chiffre d’affaires réalisé, soit en valeur absolue.

    Comment calculer l'EBIT ? (Formule)

    L'EBIT n'est pas un ratio normalisé avec une méthode de calcul unique. En effet, son calcul varie en fonction des normes comptables, et diffère entre les pays anglo-saxons comme les Etats-Unis.

    En France, comme nous allons le voir ci-dessous, nous prenons en compte les amortissements mais pas les charges et produits exceptionnels qui peuvent être réalisés comme la plus-value sur les ventes d'actif.

    Il y a deux méthodes de calcul de l'EBIT:

    • La méthode directe, dite par soustraction
    • La méthode indirecte, dite par addition

    Formule de la méthode directe

    Pour calculer par la méthode directe il suffit de partir du chiffre d'affaires de l'entreprise et des autres produits d'exploitation et de soustraite toutes les charges liées à l'exploitation de l'entreprise.

    Chiffres d'affaires
    + Production immobilisée
    + Subvention d'exploitation
    + Autres produits de gestion

    - Achats de marchandises
    - Achats de matières premières et autres
    - Variation de stocks
    - Autres achats et charges externes
    - Impôts, Taxes et versements assimilés
    - Salaires et Traitements
    - Charges et cotisations sociales
    - Dotations aux amortissements et dépréciations
    - Autres charges d'exploitation

    = EBIT (Résultat d'exploitation)

    Formule de la méthode indirecte

    Résultat net
    + impôts sur les sociétés
    +/- Produits et Charges exceptionnelles
    +/- Produits et Charges Financières

    = EBIT (Résultat d'exploitation)

    Exemple de calcul de l'EBIT

    Prenons un exemple chiffré pour que vous puissiez bien comprendre ce ratio.

    Données:

    Chiffres d'affaires 100 000 €
    Subvention d'exploitation 5 000 €

    Achats de marchandises 20 000 €
    Autres achats et charges externes 15 000 €
    Impôts, Taxes et versements assimilés 1 000 €
    Salaires et Traitements 30 000 €
    Charges et cotisations sociales 14 500 €
    Dotations aux amortissements et dépréciations 1 000 €

    Charges financières: 2 000 €

    Impôts sur les sociétés 3 225 €

    Résultat net 18 275 €

    Formule de la méthode directe:

    Nous partons ainsi du chiffre d'affaires de l'entreprise

    (100 000 + 5 000) - (20 000 + 15 000 + 1 000 + 30 000 + 14 500 + 1000)

    EBIT = 23 500€

    Formule de la méthode indirecte

    Nous partons ici du résultat net de l'entreprise

    (18 275 + 3225 + 2000)

    EBIT = 23 500€.

    Comment interpréter l'EBIT ? Quel est un bon EBIT ?

    Il n'y a pas forcément de montant indiquant si vous avez un bon ou mauvais EBIT. Cela dépend de votre entreprise, de son secteur, de son implantation géographique, ...

    L'important est que celui-ci soit positif. En effet, un EBIT positif indique que vous avez généré plus de recettes par votre exploitation que celle-ci vous a couté pour produire vos produits ou vos services.

    Cela vous permet donc de savoir si votre activité génère de la valeur. Ainsi il est possible d'avoir un résultat net négatif car vous avez subit de lourdes charges financières ou exceptionnelles sur l'exercice tout en ayant un EBIT positif, qui indique que votre exploitation est viable sur le long terme au-delà du résultat net négatif sur l'exercice donné.

    A l'inverse, un EBIT négatif indique que les ressources utilisées par votre entreprise ont été plus importantes que les recettes générées. Dans ce cas de figure, la viabilité sur le long terme de la société n'est pas assurée.

    Il faudra réussir à rectifier cela, soit en diminuant vos charges d'exploitation tout en gardant les mêmes recettes, soit en augmentant votre chiffres d'affaires tout en maintenant vos charges d'exploitation stables.

    Après avoir calculé l'EBIT de votre entreprise, il peut être intéressant de calculer la marge d'exploitation.

    Celui-ci permet de déterminer la solidité de la société en ne prenant pas en compte les produits/charges exceptionnels et financiers.

    Lorsque ce taux s’améliore, c’est que la rentabilité de l’entreprise est meilleure !

    Marge d'exploitation = (EBIT / Chiffre d'affaires) * 100

    Quelle est la différence entre EBITDA et EBIT ?

    L'EBITDA vient, quant à lui, de l'anglais "Earnings before interest, taxes, depreciation, and amortization" et ne prends donc pas en compte les amortissements de vos actifs.

    Ainsi, dans l'exemple ci-dessous, l'EBITDA serait de 24 500€ car il faudrait rajouter les 1 000€ de dotations aux amortissements.

    Il est ainsi forcément supérieur à l'EBIT bien que ces deux indicateurs soient très proches.

    L'indicateur EBIT n'a ainsi plus de secret pour vous, et vous permettra en tant que chef d'entreprise, d'appréhender la rentabilité de votre activité sur le long terme et de voir si celle-ci s'améliorer au fur et à mesure des années !

     

    Image
    coralien-moine-expert-comptable

    Coralie MOINE

    Consultante & Accompagnement des freelances chez L-Expert-Comptable.com

    Avec Coralie, créer sa société devient un jeu d'enfant ! Elle accompagne et conseille les indépendants qui veulent se lancer sans prendre de risques