Bilan Comptable 2019 : en retard ? Pas de panique, on s'occupe de tout,  et  100% en ligne !  J'EN PROFITE

Quelle mutuelle pour un Freelance ?

Mis à jour le 27/03/2020

Devenir freelance ou travailleur indépendant ne vous permet pas de bénéficier d’une mutuelle d’entreprise. Votre protection sociale va dépendre du statut juridique que vous avez choisi, mais également de la souscription à une complémentaire santé et/ou à un contrat de prévoyance. Alors, quelle mutuelle pour un freelance ? Quels sont les critères pour la choisir ? Comment déduire ses cotisations de mutuelle ? On fait le point.


Employeur & Covid-19 : Les réponses à vos questions   * Report des charges fiscales   * Report des charges sociales   * Besoin de financement   * Échéances remboursement de crédit Lire l'article
ALERTE BILAN COMPTABLE ! Notre cabinet comptable en ligne s’occupe de tout  pour vous ! Faites le choix de la sérénité ! ÇA M'INTÉRESSE !
En 2020, lancez-vous en tant que Freelance !  Notre cabinet en ligne vous conseille gratuitement et vous guide pour bien  vous lancer ! EN SAVOIR +
Envie d'un devis pour votre comptabilité ? Chez L-Expert-comptable.com c'est  gratuit !  JE VEUX UN DEVIS !
Inscrivez-vous à notre prochain Webinar !  Entrepreneurs : Quelles sont vos prochaines échéances fiscales et sociales ? S'INSCRIRE !

La mutuelle pour un freelance : pourquoi est-ce important ?

Le plus souvent, en tant que freelance, vous serez considéré comme un travailleur non-salarié (TNS). Sauf si vous avez choisi de monter une SAS ou une SASU dont vous êtes président, ou une SARL dont vous êtes gérant minoritaire ou égalitaire. Dans ce cas, vous serez assimilé salarié. Vous devez donc vous occuper vous-même de souscrire une mutuelle freelance, un contrat de prévoyance et d’anticiper votre retraite.

Si vous avez besoin d’aide pour le choix de votre statut, le mieux et de faire appel à des professionnels ou des Legaltechs comme l’expert-comptable.com . Sachez que nos équipes peuvent sont disponibles pour vous accompagner et vous conseiller gratuitement dans le choix de votre statut avec un service en ligne.

La protection sociale du freelance par rapport à celle d’un salarié

Depuis la disparition du RSI, vous êtes rattaché au régime général de l’Assurance Maladie, à la branche des indépendants. Cependant, vous bénéficiez d’une couverture santé bien moins élevée que celle des salariés. Le taux de remboursement des soins courants (consultations chez le médecin, médicaments) est le même pour tous, mais vos garanties sont moins étendues pour un arrêt maladie, un accident du travail ou encore en cas de chômage. Tout simplement parce que le montant des cotisations sociales que vous versez est inférieur à ce que paie une entreprise pour ses salariés.

La retraite du freelance, comment ça se passe ?

Vous cotisez comme tout le monde pour la retraite, à condition d’engranger un certain chiffre d’affaires (CA). La caisse de retraite dont vous relevez dépend de la nature de votre activité. Il s’agit de :

  • la sécurité sociale des indépendants (SSI) pour les commerçants et artisans ;
  • la caisse de retraite interprofessionnelle des professions libérales (CIPAV) pour les professions libérales réglementées.

Bon à savoir : si vous êtes indépendants déjà affilié à la CIPAV ou la CNAVPL, vous avez jusqu’au 31 décembre 2023 pour demander à être rattaché à la SSI.

Un micro entrepreneur doit déclarer un CA d’au moins 4 137 € en commerce/artisanat ou de 2 280 € e, profession libérale pour pouvoir valider un trimestre d’assurance vieillesse.

La complémentaire santé pour un freelance

Vous l’avez compris, votre régime de protection sociale laisse un peu à désirer. La souscription d’une mutuelle TNS n’est pas obligatoire, mais vous avez tout intérêt à le faire pour bénéficier de garanties adaptées, comme :

  • Un meilleur remboursement des frais de santé (prothèses dentaires, soins optiques, implants, orthodontie, monture de lunettes, médecines douces…) ;
  • La prise en charge des dépassements d’honoraires et du ticket modérateur ;
  • Le tiers payant, pour vous éviter de faire l’avance de vos dépenses de santé ;
  • Des conditions d’hospitalisation plus confortable, avec par exemple, une chambre particulière, etc.

La prévoyance pour un freelance

La prévoyance poursuit un autre but : vous protéger contre certains aléas de la vie (soutien de votre famille en cas de décès et compensation de la perte de revenus en cas d’accident ou d’arrêt de travail). Il est donc aussi conseillé de souscrire un contrat pour vous prémunir contre ces risques.

Quelle mutuelle choisir pour un freelance ?

Les travailleurs indépendants ont plusieurs types de mutuelles à leur disposition : complémentaire santé à géométrie variable, surcomplémentaire pour une protection complète, solution santé et prévoyance… Nous vous donnons quelques astuces pour vous aider à choisir votre mutuelle santé. Vous pouvez également recourir à un comparateur pour avoir une idée des prix.

Les solutions d’assurance santé des indépendants

L’assurance complémentaire santé vous permet de choisir vos garanties en fonction de vos besoins. Si vous avez des problèmes oculaires ou dentaires, vous pouvez par exemple choisir un contrat de mutuelle remboursant bien les soins dentaires et optiques.

La surcomplémentaire quant à elle coûte bien plus cher, mais elle vous propose une protection très étendue. La base de remboursement peut se faire sur un pourcentage du tarif réglementé, au forfait, ou encore aux frais réels.

Enfin, les contrats de prévoyance sont proposés par la majeure partie des assureurs. Le prix dépendra des garanties que vous prenez.

Il existe des acteurs spécialisés dans l’assurance santé et prévoyance des freelances et TNS. L’avantage, c’est qu’ils prennent en compte votre statut pour vous offrir des prestations adaptées, au meilleur tarif.

Les critères pour choisir une mutuelle pour indépendants

  • Le budget : c’est sans aucun doute le critère de base pour choisir une mutuelle freelance. Pour autant, ne lésinez pas sur la dépense : il vaut mieux payer des cotisations élevées et être bien couvert que de payer de sa poche les dépenses de santé.
  • Le délai de carence : certaines garanties ne peuvent pas être actionnées avant plusieurs semaines voire plusieurs mois. Pensez-y, notamment si vous envisagez de changer de mutuelle !
  • Les services supplémentaires : consultation de télémédecine, aide-ménagère en cas d’hospitalisation ou garde d’enfants peuvent vous être utiles, donc prenez en compte ce critère pour choisir votre mutuelle.
  • Le taux et le délai de remboursement.

Les comparateurs en ligne prennent en compte ces différents facteurs au moment de la simulation. Vous saurez ainsi quelle est la meilleure mutuelle pour vous en fonction de vos besoins et de vos attentes.

Déduire ses cotisations de mutuelle grâce à la déduction loi Madelin

Si vous êtes auto entrepreneur, vous ne pourrez malheureusement pas déduire vos cotisations mutuelles, car vous bénéficiez déjà d’un abattement sur votre chiffre d’affaires.

En revanche, les freelances travailleurs non-salariés dégageant des BNC et BIC peuvent déduire leurs cotisations de mutuelle et de prévoyance dans la limite de leur plafond de déduction fiscale. Celui-ci est déterminé en fonction du PASS et de leurs revenus. Seule condition : il doit s’agit d’un contrat responsable, qui peut être individuel (pour les indépendants) ou un contrat de groupe (pour les gérants majoritaires de sociétés).

En bref : la sécurité sociale du freelance s’occupe de vous verser les prestations maladie et les pensions de retraite de base et complémentaires, ainsi que du recouvrement de vos cotisations personnelles. Cependant, comme votre protection sociale est moins étendue, il est préférable de souscrire une mutuelle pour freelance ainsi qu’une prévoyance.

Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.
Employeur & Covid-19   * report des charges fiscales   * report des charges sociales   * besoin de financement   * échéances remboursement de crédit  zoom sur les mesures prises LIRE L'ARTICLE