Comment devenir consultant Sage ?

Mis à jour le 02/09/21

Le consultant Sage est un professionnel en rapport direct avec des clients qui est chargé de mettre en place la solution Sage la plus adaptée à la gestion quotidienne des entreprises. Il coordonne ce projet d’intégration tout en étant l’intermédiaire des utilisateurs et les équipes techniques. L’ERP Sage est actuellement utilisé par presque la moitié des entreprises françaises. Elles ont besoin de consultants Sage qualifiés et leur demande ne fait que croître face à leurs besoins.

Les missions assurées par le consultant Sage

Le consultant Sage assure la prise en charge du projet d’intégration depuis l’analyse des besoins, la mise en place sur le réseau de l’entreprise, et jusqu’à la formation éventuelle des utilisateurs. Il assure le plus souvent toutes les tâches incombant au support technique à minima pendant la première année. À ce titre et dans le cadre de sa fonction, les principales missions qu’il assure sont :

  • La rédaction des cahiers des charges

  • L’analyse, le recueil et l’identification des besoins des entreprises clientes

  • Le paramétrage et l’intégration du logiciel Sage que le client a choisi en fonction des procédures établies

  • La mise en place des phases test et la validation de la mise en production

  • L’accompagnement de tous les futurs utilisateurs jusqu’à leur prise en main définitive

  • Les corrections nécessaires en cas d’anomalies

  • L’organisation du rôle et des tâches des différents intervenants

  • La remise des rapports d’intervention obligatoires aux dates préalablement définies

Qu’est-ce que Sage ?

Sage est un éditeur anglais, leader en France des suites de gestion pour entreprises, proposant toute une palette de progiciels destinés à répondre aux besoins en gestion et en comptabilité des entreprises. Ces progiciels de gestion intégrés (ou ERP pour Entreprise Ressource Planning) se déclinent en différentes versions s’adaptant aux besoins de tous les secteurs d’activité.

Les différents logiciels Sage

Il existe plusieurs sortes de logiciels Sage pour les entreprises en fonction de leur taille, comme par exemple :

  • Sage 30 pour les PME

  • Sage 100 pour les entreprises moyennes

  • Sage 1000 pour les grandes entreprises

Les fonctions de Sage

Sage est un logiciel de gestion commerciale et de comptabilité permettant de paramétrer l’établissement de la paie, comme la déclaration des salariés et les primes d’ancienneté, par exemple. Il permet aussi d’enregistrer les opérations courantes. Il existe encore une assistance téléphonique ou hot-line pour tous les éléments concernant ce logiciel sur :

  • La comptabilité

  • La gestion commerciale

  • Les immobilisations

  • La paie

  • Les états financiers

Les ERP Sage répondent aux besoins de l’entreprise en termes de relations clients (CRM), de gestion de production, de gestion financière, de gestion des services et de gestions des achats / ventes.

Qui est le consultant Sage ?

Le consultant Sage intervient pour accompagner le maniement du logiciel Sage. Maîtrisant sur le bout des doigts les progiciels de l’éditeur, il est capable de proposer les solutions les plus indiquées pour un client précis.

Les compétences techniques du consultant Sage

Ses compétences techniques sont multiples. Il maîtrise :

  • Les principes de finance, de comptabilité et de fiscalité

  • Les logiciels Sage 100 ou Sage 1000 pour utilisateur ou consultant

  • Les divers outils de reporting ou d’extraction de données ainsi qu’Excel

  • Les notions sur les bases de données VBA et SQL

Les aptitudes du consultant Sage

Il analyse les besoins de l’entreprise, écoute les attentes des utilisateurs, se base sur sa connaissance du secteur, pour définir l’architecture de progiciels à mettre en place. Ses qualités sont égales aux aptitudes professionnelles également nombreuses qu’il doit avoir pour exercer son métier. On retrouve ainsi :

  • Le sens de l’écoute et du service

  • Un excellent relationnel

  • Un esprit de synthèse et d’analyse

  • Les sens de la méthode, de l’organisation et de la rigueur

  • L’esprit d’initiative et l’adaptabilité

  • L’autonomie et la résistance au stress

Le consultant Sage est aussi un professionnel se déplaçant quotidiennement. Il est itinérant en fonction des lieux géographiques des entreprises des clients. Il sait passer facilement d’un projet Sage à un autre. Il communique aisément en interne comme en externe. Sans être vraiment technicien, il sait appréhender le langage technique. Après l’installation chez le client, le consultant Sage se charge de la formation et du support technique.

La formation du consultant Sage

Le consultant Sage est un professionnel issu du monde de la finance et/ou de la gestion d’entreprise et du management. Cela peut se ressentir de par son expérience de terrain ou au travers du niveau d’études pour un jeune diplômé (Master 1 ou 2). Des certifications délivrées par l’éditeur ou par des centres de formation agréés peuvent être imposées comme standard de qualité par le client. Pour apprendre le métier de consultant Sage, il faut donc suivre une formation spécifique sur les logiciels Sages de comptabilité, de gestion commerciale, de paie, de ressources humaines, etc. Ces formations peuvent être proposées dans le cadre de l’entreprise ou en externe. Les élèves sont formés ont des professeurs déjà consultants formateurs expérimentés. Ces formateurs disposent tous de l’agrément « Centre de Compétence Sage » qu’ils ont obtenu à l’issue d’un examen spécifique de certification. Une fois que les stagiaires ont terminé leur formation avec succès, ils peuvent devenir consultants Sage à leur tour.

<h2>Les formations Sage</h2>

Il existe de nombreuses formations Sage. Les principales dispensées par un consultant Sage sont :

  • La formation Sage Gestion Comptable réunissant la comptabilité, les immobilisations, les moyens de paiement, la trésorerie et l’analyse comptable

  • La formation Sage gestion commerciale réunissant la gestion commerciale, l’e-commerce et la formation Act By Sage

  • La formation Sage gestion de la paie

  • La formation Sage aide à la décision avec formation Sage éditions pilotées

  • La formation Sage solutions transverses

  • La formation sage états comptables et fiscaux

  • La formation Sage ODBC

  • Le statut du consultant Sage

Les divers statuts du consultant Sage

Le consultant sage peut occuper un emploi salarié au sein d’une entreprise de services numériques, d’un cabinet conseil, ou encore intégrer l’effectif d’un grand groupe qui souhaite développer les solutions Sage au sein de ses filiales.

Selon son profil et l’épaisseur de son carnet d’adresses, le consultant Sage peut aussi se lancer en freelance. Au début de son activité, il est alors tout à fait judicieux d’opter dans un premier temps pour le statut d’auto-entrepreneur. Par la suite, il pourra éventuellement passer par une entreprise individuelle à responsabilités limitées (EIRL) ou créer une société d’une personne morale de type EURL ou une SARL si ses projets sont plus ambitieux.

Les avantages et les inconvénients du métier de consultant Sage

Parmi les avantages du consultant Sage, il est possible de citer le changement d’environnement de travail. Toutes les entreprises sont différentes. Son métier lui apporte la diversité. Les retours d’expériences sont presque toujours gratifiants. Il peut choisir d’être salarié ou travailler en indépendant pour être totalement autonome.

Parmi les inconvénients que peut rencontrer un consultant Sage, il est noté que les collaborateurs en entreprises ne l’accueillent pas toujours bien et il lui est difficile de s’imposer. Le métier est solitaire et ce professionnel doit faire preuve d’initiative, car il agit seul.

L’évolution de carrière du consultant Sage

Pour mener à bien sa carrière, le consultant Sage doit tout d’abord continuer à se former en permanence. Les progiciels de gestion évoluent sans cesse et le conseiller ne doit jamais être dépassé par les technologies qu’il propose. Pour être toujours à la pointe de son métier, le consultant Sage doit lui-même partir en formation de temps en temps.

Il est également intéressant de surveiller les autres solutions disponibles sur le marché et notamment leur évolution. Si un nouvel ERP semble sortir du lot, il est important d’apprendre à le maîtriser au cas où il devienne le nouveau leader du secteur. Le consultant Sage doit être alors très réactif et polyvalent.

À terme, le consultant Sage peut être amené à gérer des équipes de conseillers et techniciens qui mettent en place ces solutions de gestion intégrées.

Le salaire du consultant Sage

Lorsqu’il débute en tant que salarié d’une entreprise, le salaire mensuel brut du consultant Sage est approximativement de 2 500 €. Le salaire médian dans notre pays est de 3000 € par mois. Les plus expérimentés des consultants Sage, lorsqu’ils sont employés, sont rétribués jusqu’à environ 50 000 € par an voire jusqu’à 65 000 € par an dans certaines entreprises en Île-de-France.

Lorsqu’un consultant Sage est indépendant, le prix est facturé à la journée. Selon son niveau, ses compétences et les prestations qu’il dispense, le tarif est de 370 € à plus de 700 € sachant qu’à Paris et en Île-de-France, il est plus cher qu’en province.

Pour exercer le métier de Consultant Sage, il est donc essentiel d’être réactif, persuasif et rigoureux. Il faut aussi avoir des connaissances en langues étrangères et maîtriser l’anglais. Un consultant EPR Sage est expert dans son domaine. Il est très recherché par les entreprises en tant que salarié ou en tant qu’indépendant. Ce métier est très en vogue au moment ou l’ère de la comptabilité en ligne est en train d’exploser. Le consultant Sage est un précieux collaborateur pour les cabinets conseils et les experts-comptables.

 
Image
aurelia-hey-expert-comptable
Aurélia HEY
Accompagnement des freelances chez L'Expert-Comptable.com

Aurélia est une personne franche qui sait se faire apprécier de ses collègues. Forte de ses 9 ans d'expérience, Aurélia sait se montrer pédagogue et bienveillante pour former les nouveaux arrivants !