6 questions à se poser avant de passer d'auto-entrepreneur à entrepreneur

Mis à jour le 14/06/2018

Avant de changer de statut et créer sa société, un business plan s’impose : Votre offre est-elle adéquate ? Vos charges seront-elles supportables ? Vos revenus seront-ils suffisant ? Combien de temps pour être rentable avec les charges de l’entreprise ? Les questions liées à votre futur statut seront tout aussi importantes : Quel statut ? Pourquoi ? Quels avantages pour moi ? Bref, il faut se poser les bonnes questions.


Notes: 5 (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
5
Moyenne: 5 (1 vote)

Les questions de trésorerie

1) Quelles seront mes nouvelles charges ?

Lors d’un changement de statut, vous pouvez être amené à gérer des charges supplémentaires : local, électricité, comptable pour rédaction des statuts, impôts, salariés, matériels, etc. Répertoriez-les par ordre de priorité : les charges pour changer de statut, achats et dépenses de fonctionnement. Vous connaîtrez vos besoins financiers.

Notre conseil : Ne minimisez pas le montant des charges, il vaut mieux prévoir des charges plus élevées et avoir une marge, l’inverse est plus difficile à rattraper.

2) Mes revenus seront-ils suffisants pour supporter mes nouvelles charges ?

Mettez à jour votre business plan initial et vos prévisions de revenus en ajoutant les charges de l’entreprise que vous allez créer. Estimez vos futurs revenus (compte de résultat et bilan prévisionnel). Essayez de vous projeter un maximum sur votre offre commerciale actuelle et la future nouvelle. Exemple : L’agrandissement de votre cible clients aura-t-il un impact ? Si oui dans combien de temps ? Si vous développer votre communication (flyer, événementiel, campagne de pub etc) est ce que cela sera-t-il bénéfique ? Combien estimez vous les retombés ? Combien cela va-t-il coûter ? Combien de temps vous faudra-t-il pour rentabiliser de nouveau ? Regardez à moyen terme, développez de nouvelles hypothèses pour dégager un chiffre d’affaires suffisant.

Notre conseil : N’hésitez pas à vous faire aider financièrement par la banque ou autres systèmes d’aide.

3) Combien de temps me faudra-t-il pour de nouveau être rentable ?

La rentabilité de votre projet est à calculer pour connaître la pérennité de votre projet. Si la rentabilité met du temps à revenir, revoyez vos dépenses pour obtenir “le point mort” au plus vite.

Les questions liées au statut juridique

4) Quelle fiscalité ?

Le choix de votre forme juridique déterminera le statut fiscal de votre société. Selon votre forme juridique choisie, vous serez imposé à :

  • l’IR (impôt sur le revenu) sur son revenu professionnel (EIRL, EURL , SARL)

  • l’IS (impôt sur les sociétés) sur les bénéfices de la société ( SASU , SAS, SA)

5) Quelle couverture sociale ?

Le statut juridique choisi va déterminer le régime social du dirigeant :

  • Le régime social des indépendants (EIRL, EURL, SARL)

  • Le régime social de salarié (SASU, SAS, SA, gérant égalitaire ou minoritaire des SARL)

6) Quelle responsabilité juridique ?

La forme sociale de votre entreprise déterminera votre statut social en tant que dirigeant : la plupart des formes juridiques sont à responsabilité limitée (EIRL, EURL, SARL, SASU, SAS, SA). A moins d’avoir commis une faute, aucune créance ne pourra saisir le patrimoine personnel du dirigeant.

Ce n’est pas le cas pour l’entreprise individuelle (EI) où le gérant est indéfiniment responsable des dettes éventuelles de sa société sur son patrimoine personnel.

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à contacter notre cabinet d’expertise-comptable.

 

Alexandra

Envie de créer votre entreprise ?  Créez votre entreprise en ligne pas à pas avec notre checklist en 10 étapes. TÉLÉCHARGER