Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Normes de sécurité pour un local commercial

Mis à jour le 13/02/2018

Considérés comme des Établissements Recevant du Public (ERP), les locaux commerciaux sont catégorisés selon leur capacité d’accueil et doivent respecter certaines obligations liées à la sécurité et l’accessibilité sous peine de sanctions pénales et de fermeture administrative. Selon le classement du bâtiment, la réglementation applicable en matière de sécurité varie.


L-Expert-Comptable.com s’occupe de vos démarches de création d'entreprise. C’est GRATUIT ! Je me lance

La catégorisation des locaux commerciaux

Il existe 5 catégories classifiant les types de locaux par rapport à leur capacité d’accueil en termes de personnes :

  • Catégorie 1 : plus de 1 500 personnes

  • Catégorie 2 : entre 701 et 1 500 personnes

  • Catégorie 3 : entre 301 et 700 personnes

  • Catégorie 4 : entre 201 et 300 personnes

  • Catégorie 5 : jusqu’à 200 personnes avec une répartition de 100 personnes par étage

Ces 5 catégories n’ont pas toutes les mêmes obligations. Ainsi, les bâtiments appartenant aux 4 premières catégories doivent impérativement respecter les normes de sécurité incendie et accessibilité. Pour les locaux de catégorie 5, seule la norme d’accessibilité devra être respectée.

Il est cependant obligatoire d’obtenir une autorisation d’ouverture, quelle que soit la catégorie à laquelle le local appartient.

Les obligations accessibilité et sécurité à respecter

Le local doit :

  • Disposer d’une façade donnant sur un espace libre pour permettre l’évacuation des usagers en cas de problème et l’intervention des équipes de secours en cas d’incendie.

  • Avoir au moins 2 sorties suffisamment grandes, toujours pour permettre une évacuation

  • Disposer de sorties adaptées s’il y a des espaces isolés au sein de ce local

  • Être composé de matériaux et d’éléments de construction résistants au feu

  • Eclairer par un système électrique et être pourvu d’un éclairage de sécurité

  • Entretenir les systèmes d’alarme, de protections incendie, voire les ascenseurs et monte-charges s’il y en a, afin d’en garantir le fonctionnement et en présenter les garanties de sécurité

  • Être aménagé de façon à assurer une protection suffisante concernant la distribution des différentes pièces et éventuellement leur isolement

  • Détenir des dispositifs d’alarme incendie, de protections incendie, d’évacuation (voire paragraphe suivant)

Les dispositifs d’alarme, de protection et d’évacuation

Plus précisément, un local doit être pourvu d’éclairages de sécurité, d’antivols, d’extincteurs (1 pour 200 à 300m2) et autres systèmes de sécurité si nécessaire. Il n’est pas obligatoire qu’un local commercial soit équipé d’un détecteur de fumée, sauf s’il est aussi utilisé en tant qu’habitation.

Concernant l’évacuation, il est nécessaire qu’un plan d’évacuation soit affiché et accompagné de consignes de sécurité. Les conditions d’affichage sont les suivantes : ce plan doit être placardé à chaque niveau desservi par une cage d’escalier, dans chaque salle pouvant contenir au moins 5 personnes, dans les vestiaires et les salles de repos du personnel. Il doit indiquer les itinéraires d’évacuation vers l’extérieur, les barrages (ou robinet de coupure) du gaz, de l’eau et de l’électricité, l’emplacement des extincteurs et des trappes de désenfumage.

La vérification d’un expert préalable

Avant l’ouverture de tout local commercial, un expert en sécurité doit venir vérifier que toutes les normes sont respectées. Il validera ou non l’ouverture du local.

Afin d’être sûr de répondre à ces normes, il est donc conseillé de faire appel à un architecte spécialisé en sécurité ou à une société compétente dans la gestion des risques.

La tenue d’un registre

Les usagers du local commercial doivent tenir un registre de sécurité indiquant notamment les vérifications techniques, les formations suivies par le personnel et les travaux réalisés. Il servira aux experts des assurances pour vérifier que le bâtiment commercial respecte les normes de sécurité.

Depuis octobre 2017, les ERP neufs et situés dans un cadre bâti existant ont l’obligation de tenir un registre public d’accessibilité qui mentionne les dispositions prises pour permettre à tous, notamment aux personnes handicapées, de bénéficier des prestations de l’ERP.

Contrôle et sanctions

Un contrôle concernant le respect des normes de sécurité est mené au cour des demandes d’autorisation liées au local commercial (demande de permis de construire, de travaux d’aménagement, demande d’autorisation d’ouverture de l’établissement, etc.)

Si les normes et obligations précédemment énoncées ne sont pas respectées, le propriétaire/constructeur/exploitant peut s’exposer à une fermeture administrative temporaire ou définitive ordonnée par le maire ou le préfet, une amende pouvant aller jusqu’à 45 000€ voire une peine d’emprisonnement.

Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance Créez votre entreprise en 10 étapes  De votre idée à l'immatriculation de votre entreprise, il y a 10 étapes et un  livre blanc pour réussir !   TÉLÉCHARGER

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
5
Moyenne: 5 (1 vote)
Soyez en règle  avec l'administration ! TÉLÉCHARGER