Gestion de trésorerie: comment anticiper les entrées et les sorties d’argent?

Mis à jour le 25/08/2017

Bien gérer une entreprise consiste à bien gérer sa trésorerie, c’est-à-dire anticiper ses liquidités disponibles en caisse ou en banque pour pouvoir couvrir ses charges d’exploitation, faire face aux imprévus et, de manière générale, disposer de suffisamment de marge de manœuvre financière pour mener ses actions stratégiques. Pour anticiper ses encaissements et ses décaissements et gérer au mieux ses flux de trésorerie, quelques bonnes pratiques s’imposent : établir régulièrement un plan de trésorerie prévisionnel, prendre en compte la saisonnalité de son secteur pour anticiper les mois où le chiffre d’affaires fera défaut, négocier des délais de paiement fournisseur tout en raccourcissant au maximum les délais de paiement de ses clients, mettre en place un service de relance client pour éviter les retards de paiement... En cas de problème de trésorerie, vous devrez agir vite en vous faisant accompagner par votre expert-comptable (refonte du modèle économique) et votre banquier (crédit court terme, augmentation du découvert autorisé...). 

 

Gérer ses flux de trésorerie : un impératif pour le dirigeant de PME

Bien gérer une entreprise consiste à bien gérer sa trésorerie, c’est-à-dire gérer ses liquidités disponibles en caisse ou en banque, pour pouvoir couvrir ses charges d’exploitation, mais aussi pour faire face aux imprévus et, de manière générale, pour disposer de suffisamment de marge de manœuvre financière et mener des actions stratégiques plus ou moins coûteuses. Gérer ses flux de trésorerie implique de l’anticipation et une organisation hors pair de la part du dirigeant. Ces compétences sont indispensables et cette affirmation est d’autant plus vraie pour les TPE/PME qui disposent généralement de peu de visibilité financière et d’un petit capital social pour réussir à développer leur activité.
La trésorerie est le nerf de la guerre ; le coussin d’oxygène ; la condition sine qua non à la survie de l’entreprise !

Trésorerie et flux de trésorerie : définitions

Pour rappel, on parle de trésorerie pour évoquer les liquidités de l’entreprise (banque ou caisse) et de flux de trésorerie pour définir les mouvements de ces liquidités, soit les entrées d’argent (les encaissements) et les sorties d’argent (les décaissements). L’entreprise subit des problèmes de trésorerie lorsque ses décaissements sont supérieurs à ses encaissements.

Anticiper ses encaissements et ses décaissements avec un compte de trésorerie

Pour anticiper vos encaissements et vos décaissements, vous n’aurez d’autre choix que d’établir un plan de trésorerie prévisionnel, chaque année pour 6 mois à 1 an, puis de le mettre à jour au gré des évolutions de votre activité.
Un plan de trésorerie prévisionnel est un tableau qui anticipe les entrées et les sorties d’argent mensuelles. Vous pouvez (entre autres) utiliser un tableur Excel à 12 colonnes (1 colonne par mois) et comprenant deux parties : une partie relative aux encaissements pour les lignes du haut du tableau et une partie relative aux différents décaissements mensuels en bas de tableau. Notez que :
-    le plan de trésorerie montre les charges d’exploitation réellement décaissées et le chiffre d’affaires réellement encaissé, pour chaque mois. Vous devez donc prendre en compte les délais de paiement pour réaliser vos prévisions de trésorerie
-    le plan de trésorerie inclut la TVA encaissée et déductible ainsi qu’une ligne relative aux éventuels paiements ou remboursements de TVA
-    le plan de trésorerie prend en compte tous les flux, y compris le paiement des impôts et des charges sociales, aux mois où vous devrez réaliser ces décaissements

Les prévisions de trésorerie en création d’entreprise

En phase de création d’entreprise, le plan de trésorerie est un tableau des prévisions financières à établir dans le business plan. Dans ce cas, vous pourrez commencer par anticiper vos décaissements mensuels afin de visualiser quel chiffre d’affaires il vous faudra réaliser au minimum pour couvrir vos charges d’exploitation.

Anticiper et gérer sa trésorerie : les bonnes pratiques du dirigeant

Le dirigeant d’une entreprise est habitué à anticiper et à « jongler » avec ses flux de trésorerie. Pour réussir à anticiper et gérer vos entrées et vos sorties d’argent, vous devrez mettre en place un certain nombre de bonnes pratiques dans votre entreprise :
-    faire chaque année un prévisionnel de trésorerie pour 6 mois à 1 an, le suivre et le mettre à jour selon les évolutions de l’activité
-    prendre en compte la saisonnalité de son secteur d’activité pour anticiper les mois où le chiffre d’affaires fera défaut
-    mettre en place un service de suivi des factures clients et un service de relance pour éviter les retards de paiement (risque de désorganiser la gestion de la trésorerie)
-    être pessimiste et garder au maximum de l’argent de côté pour faire face aux imprévus
-    anticiper le paiement des charges sociales des salariés et du dirigeant, notamment les régularisations relatives au Régime Social des Indépendants (RSI)
-    rester en contact permanent avec son expert-comptable 
-    diminuer les délais de paiement accordés à vos clients, mais négocier un maximum de délai pour le paiement de vos fournisseurs

Des problèmes de trésorerie : comment faire

Si, malgré ces bonnes pratiques, vous manquez de trésorerie pour faire face à vos décaissements, faites le point ! Prenez contact avec votre expert-comptable qui pourra vous aider à revoir votre modèle économique, c’est-à-dire stopper certains services et activités de l’entreprise pour diminuer les charges d’exploitation. Un crédit court terme peut également être envisageable auprès de votre banque si vous entretenez de bonnes relations, via une augmentation de votre découvert autorisé et/ou une baisse des agios en cas de trésorerie négative. Dans tous les cas, agissez vite ! Le manque de trésorerie est la cause principale de fermeture des TPE/PME. 

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.
Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici