Les dispositifs pour l'entreprenariat des jeunes

Mis à jour le 15/10/21

Depuis 2009, différentes mesures ont été mises au point, tant au niveau national qu’au niveau régional pour encourager et favoriser l'entrepreneuriat des jeunes. L'action est initiée directement depuis les établissements secondaires et supérieurs avec deux pans principaux.

Sommaire

Sensibiliser, informer, accompagner : l’entrepreneuriat des jeunes

 

Il s’agit du premier grand volet des dispositifs créés afin de soutenir et de favoriser l'entrepreneuriat des jeunes. Pour cela différentes mesures ont été prises entre 2009 et 2010 et se poursuivent encore à ce jour.

 

La première action consiste en la création du Plan Etudiants Entrepreneurs. Les établissements d'enseignements supérieurs ont ainsi à leur charge depuis 2009 de sensibiliser leurs étudiants à la "culture d'entreprise" afin de donner envie au plus grand nombre de se lancer dans l'aventure de l'entrepreneuriat tout en accentuant l'insertion en milieu professionnel de ces derniers. Toutes les filières de l'enseignement sont ainsi concernées par l'obligation de former les jeunes à cette nouvelle dimension professionnelle.

Un "référent entrepreneuriat" est depuis 2010 nommé au sein de chaque établissement d'enseignement supérieur. Son rôle principal est de favoriser l'accès à l'entrepreneuriat des jeunes en les conseillant sur les aides et subventions disponibles et de faire la promotion de la création d'entreprise. Quelques 300 référents sont ainsi en exercice sur l'ensemble du territoire avec comme conséquence positive de faire remonter et fructifier les expériences terrain.

Afin d'encadrer au mieux les jeunes, 23 PEE ont été créés entre 2010 et 2012. Les Pôles Entrepreneuriat Étudiants bénéficient d'une levée de fonds de quelques 3 millions d'euros. Ces derniers ont pour rôle d'apporter aux étudiants un accompagnement complet et innovant. Ces PEE regroupent à la fois des établissements du type écoles de commerce, écoles d'ingénieurs ou universités avec des acteurs divers de l'économie comme des réseaux d'accompagnement, des TPE et PME ou encore des incubateurs publics. Des événements sont ainsi régulièrement organisés pour conseiller les étudiants, les aider à créer des projets et les former aux « best-practices » du secteur.

Créer et concourir : Junior-Entreprises et concours

 

Après la théorie, place à la pratique ! Deuxième grand volet du plan en faveur de l'entrepreneuriat des jeunes : le déploiement national des Junior-Entreprises et la participation au concours "Innovons ensemble".

 

Le cas des Junior-Entreprises

Les Junior-Entreprises doivent depuis 2010 être créées et actives dans chaque université, les écoles de commerce ayant déjà bien lancé l'opération par le passé. Véritables PME créées au sein de chaque établissement, elles permettent aux étudiants de concevoir et de lancer un projet à l'échelle, de le faire mûrir, de l'adapter au marché. Commerce, marketing, gestion, finance... tous les aspects de la conduite d'une activité sont abordés par les étudiants, encadrés par des responsables pédagogiques. L'occasion de mettre en application les connaissances théoriques sur un plan concret tout en développant l'image de marque et la notoriété des établissements.

Le concours “Innovons Ensemble”

Enfin, pour développer l'état d'esprit de compétition inhérent à l'entreprenariat et favoriser l'innovation des entreprises, le concours national "Innovons Ensemble" a été lancé dès 2009. L'objectif du concours est de gratifier les projets étudiants dont le but est de créer une entreprise à forte portée innovante.

Toutes ces mesures font l'objet d'un soutien multiple émanant à la fois d'acteurs privés, d'organisations publiques mais aussi de différents ministères comme celui de l'enseignement supérieur et celui de l'économie et des finances.

 

 

 

Le statut d’étudiant-entrepreneur


Ce statut juridique s'adresse notamment aux étudiants et aux jeunes diplômés âgés de moins de 28 ans qui sont porteurs d'un projet de création d’entreprise réaliste.


Il a la particularité de rendre compatible la poursuite d’études supérieures pour les jeunes et les projets d'activités. Il offre notamment aux moins de 28 ans des crédits ECTS additionnels, des aménagements d'emploi du temps, ou encore la possibilité de substituer le travail sur son projet à une période de stage obligatoire.

Le statut étudiant-entrepreneur permet également aux jeunes :

  • d'accéder à un espace de coworking d’un pôle étudiant pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat (appelé PÉPITE) ;

  • de continuer à bénéficier d’un statut étudiant durant la 1re année de création de sa société ;

  • et enfin de pouvoir signer un contrat d’appui au projet d’entreprise (le CAPE).

 

A noter : la seule condition requise pour prétendre à ce statut est l’obtention du diplôme du baccalauréat ou d’une équivalence en niveau.

 

 

Les accompagnements et les aides financières

 

 

Je deviens Entrepreneur (ex CréaJeunes)

 


Le programme d’accompagnement aux projets entrepreneuriaux Je deviens Entrepreneur est proposé gratuitement par l'association pour le droit à l'initiative économique (l’Adie).

 

Ces accompagnements individuels par un tuteur et ces ateliers collectifs qui rassemblent une dizaine de participants sur 4 à 6 semaines, sont destinés à l’ensemble des créateurs d’entreprises, peu importe leur âge. Ce programme a ainsi pour objectif de permettre à l’ensemble des participants d’apprendre à monter un business plan, ainsi qu’un prévisionnel financier.

 

 

A noter : une fois ce programme suivi, il vous est possible de faire une demande de microcrédit et d’un prêt d'honneur à un taux nul.

 

Le Cap'Jeunes :


Cap'Jeunes , le dispositif mis en place par le réseau France Active permet à l’ensemble des jeunes de moins de 26 ans demandeurs d’emploi ou en situation de précarité de bénéficier d'une prime de démarrage de 2 000 € et d'un accompagnement renforcé.

 

Les autres dispositifs d'appui aux jeunes créateurs

 

Les concours nationaux pour les étudiants entrepreneurs


Il existe de nombreux concours nationaux proposant des dotations spécifiques pour les jeunes tels que les Trophées PME Bougeons-nous, les Trophées du Repreneuriat by CRA, le Prix de l'entrepreneur de l'année, le Prix Audace, Innover à la campagne, etc.

Le prix MoovJee


Le concours MoovJee est réservé aux jeunes entre 18 et 26 ans entrepreneurs ou porteurs d'un projet de création ou de reprise d'entreprise. En plus de bénéficier d’une dotation pécuniaire, les lauréats et finalistes profitent également d'un programme de mentorat et d’accompagnement, ainsi que d'une forte visibilité dans les médias nationaux.

 

Le prix PEPITE - Tremplin Entrepreneuriat Etudiant

 


Tous les étudiants et les jeunes diplômés depuis moins de 3 ans, âgés de 18 à 28 ans, accompagnés par un PEPITE et dont le projet est de créer une entreprise innovante sont éligibles au prix PEPITE.

 

Le Petit poucet

 


Le Petit poucet a la particularité de récompenser tous les ans les étudiants-entrepreneurs ainsi que les jeunes diplômés créateurs ou repreneurs de société.

 

Les 100 jours pour Entreprendre

 


Ce concours est également destiné aux jeunes de 18 à 30 ans désirant monter leur société et récompense ses lauréats par un prix, le soutien du réseau 100 jours pour Entreprendre ainsi qu’un an de mentorat offert.

 

Graine de boss

 

Le concours Graine de boss a pour objectif de permettre aux jeunes talents de se faire connaître du grand public. Il est destiné aux jeunes créateurs d’entreprise ayant moins de 5 ans d’exercice, mais aussi aux étudiants des universités et des grandes écoles de management et d’ingénieurs, et enfin aux étudiants étrangers.

 

Les aides régionales pour les étudiants entrepreneurs

 

 

La région Île-de-France et Entrepreneur#Leader

 

 

Ces dernières années, la région Île-de-France a mis en place un dispositif d’accompagnement dans la durée : Entrepreneur#Leader afin de soutenir les jeunes entrepreneurs dans la création ou la reprise d'une entreprise.

 

 

Il convient de noter que l’attrait de cette aide régionale réside dans le fait qu’elle peut être gratuite selon la situation de l'entrepreneur, notamment si ce dernier est âgé de moins de 26 ans.

 

 

Ce dispositif sert entre autres à accompagner l’entrepreneur lors de la création de son projet entrepreneurial, de sa première demande de financement, mais aussi à moyen-long terme dans le pilotage de son activité.

 

 

La région Grand Est et le dispositif entreprenariat des jeunes :

 

 

La région Grand Est a mis en place depuis quelques années un dispositif d’accompagnement et de valorisation des jeunes entrepreneurs, notamment avec une aide financière possible de 5 000 € maximum.

 

La région soutient ainsi l’innovation et la créativité sur son territoire, tout en permettant aux jeunes de pouvoir concrétiser leurs projets entrepreneuriaux.

 

Par ailleurs, le Grand Est a également mis en place des chèques créa dans le but de soutenir les jeunes entrepreneurs. Ces derniers sont destinés aux jeunes de moins de 30 ans désirant monter leur entreprise dans le Grand Est, ainsi qu’aux demandeurs d’emploi. Ils peuvent être utilisés durant l’ensemble des étapes de votre projet de création d’entreprise.

 

 

A noter: afin de pouvoir bénéficier du soutien de la région Grand Est, il est nécessaire que vous présentiez votre projet devant un jury, où il vous sera demandé de prouver la faisabilité de votre projet, et ce «dans une perspective de création d ' emplois à moyen terme ». Notons également que cette aide reste possible dans le cas où votre entreprise aura déjà été créée et serait âgée de moins de 6 mois au moment de la candidature.

 

 

Comment nous pouvons vous aider:

 

 

Nous le savons, peu importe son âge, monter son entreprise peut parfois s'avérer pour le moins complexe: plusieurs étapes, le choix des statuts juridiques, les allers-retours avec l'administration, penser à tout, faire les bons choix afin de pérenniser votre activité, etc. Mais bonne nouvelle! Il est possible (et recommandé) de se faire accompagner facilement dans votre gestion d'entreprise par des professionnels experts-comptables.

 

 

L-Expert-Comptable.com peut ainsi vous dans l'ensemble de vos démarches de création d'entreprise. Posez-nous la question, notre équipe sera ravie de vous aider.

 

 
Image
maxime-serra-expert-comptable

Maxime SERRA

Accompagne les entrepreneurs en création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

Satisfaction et bienveillance, voici les maîtres-mots de Maxime afin d'accompagner au mieux ses clients et de répondre à leurs demandes !

Articles similaires