Éducateur de jeunes enfants : métier, salaire, formation, concours et diplômes

L'article en brefL'éducateur de jeunes enfants (EJE) joue un rôle pivot dans le développement des enfants de 0 à 7 ans, en orchestrant des activités éducatives et ludiques qui stimulent leur éveil et leur socialisation. Ce professionnel, véritable architecte de la petite enfance, œuvre au sein de structures variées telles que les crèches, les haltes-garderies ou les centres de protection maternelle et infantile, où il apporte un soutien essentiel aux familles. Sa mission dépasse l'encadrement quotidien pour englober la conception de projets éducatifs personnalisés, adaptés à chaque enfant pour favoriser son développement global et harmonieux.

Pour embrasser cette carrière, il est nécessaire de suivre une formation spécifique, sanctionnée par le diplôme d'État d'éducateur de jeunes enfants (DEEJE), accessible après le baccalauréat. La formation, d'une durée de trois ans, allie théorie et pratique, préparant les futurs éducateurs à répondre aux besoins diversifiés des enfants et à collaborer efficacement avec les familles et les autres professionnels de la santé et de l'éducation. Les perspectives de carrière sont prometteuses, avec une demande croissante pour ce profil dans le secteur social.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 12/03/2024
Image
éducatrice jeune enfance salaire

Informations clés sur le métier d'éducateur d'enfants

Niveau d'études : bac+2

Salaire en début de carrière : 1 520 € brut

Environnement de travail : secteur public, secteur privé, salarié

Métier(s) similaire(s) : éducateur spécialisé, moniteur-éducateur

Le rôle de l'éducateur de jeunes enfants

L'éducateur de jeunes enfants a pour mission de favoriser l'éveil des enfants âgés de moins de 7 ans. Il peut veiller sur de jeunes enfants uniquement la journée (dans une crèche ou une halte garderie) ou s'occuper d'eux plus intensément lorsqu'ils sont placés dans un foyer social loin de leur famille.

Pour assurer l'épanouissement des jeunes enfants, l'éducateur doit faire preuve de beaucoup de créativité et d'une grande patience. Ses actions ne sont toutefois pas improvisées et il peut se référer aux nombreux ouvrages pédagogiques à sa disposition.

Cette mission de sécurisation et de stimulation prend encore davantage d'importance si l'éducateur de jeunes enfants se trouve face à des enfants en difficultés sociales. Ce professionnel doit être capable de combler en partie l'absence des parents, tout en restant à son rôle d'intervenant extérieur.

Observateur, l'EJE sait déceler les problèmes comportementaux et éducatifs des enfants (violence, dysphasie, atonie,…) et les oriente vers des spécialistes capables de les prendre en charge.

 

Les missions de l'éducateur de jeunes enfants

L'éducateur de jeunes enfants assure le bien-être des enfants :

  • stimulation de l'éveil des enfants

  • mise en place d'activités créatives

  • repérage des lacunes de l'enfant

  • sécurisation psychologique et physique de l'enfant

  • proposition d'actions éducatives

 

Les compétences pour devenir éducateur de jeunes enfants

L'éducateur de jeunes enfants s'implique, mais doit savoir se préserver lui-même :

  • savoir garder une certaine distance émotionnelle

  • aimer travailler avec les enfants

  • être doté d'un grand sens de la patience

  • être capable de collaborer avec d'autres professionnels de l'enfance (qui sont parfois d'un avis différent)

  • savoir mettre en place des activités d'éveil

 

La formation pour devenir éducateur de jeunes enfants

Pour devenir éducateur de jeunes enfants, il faut passer le DEEJE (diplôme d'éducateur de jeunes enfants) qui est délivré par des écoles privées agréées par l'Etat. L'accès à une telle école est conditionné par l'obtention d'un concours auquel peuvent se présenter les titulaires de :

En intégrant l'école, l'élève suit une formation de trois ans qui comprend un enseignement théorique, ainsi que 15 mois de stages professionnels (non rémunérés). A l'issu de ce parcours, l'EJE est titulaire d'un niveau bac+2.

 

Le salaire de l'éducateur de jeunes enfants

L'éducateur de jeunes enfants perçoit 1 500 € brut en début de carrière. Un salaire qui est amené à évoluer s'il monte en grade dans la fonction publique, ou prend la direction d'un établissement.

 

Le lieu de travail de l'éducateur de jeunes enfants

S'il travaille avec un public dit ordinaire, l'éducateur de jeunes enfants est employé par une structure d'accueil de jour des jeunes enfants (crèche familiale ou collective, garderie, jardin d'enfant,…).

Il peut aussi être recruté par un hôpital pour veiller sur les enfants malades ou en situation de handicap. Ou encore par un foyer socio-éducatif, une collectivité, la protection maternelle et infantile (PMI) ou tout autre service social pour des enfants retirés de leur famille et placés dans une structure d'accueil permanent.

Dans tous les cas, il est l'un des maillons d'une équipe pluridisciplinaire composée d'autres spécialistes de la petite enfance : auxiliaires de puériculture, orthophonistes, psychomotriciens, psychologues, éducateurs spécialisés, assistantes sociales.

 

La carrière de l'éducateur de jeunes enfants

L'éducateur de jeunes enfants ne bénéficie que de timides revalorisations de salaire.

Pour évoluer, il doit viser des fonctions de directeur d'établissement. Il peut notamment s'orienter vers :

  • Certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissement ou de service d'intervention sociale (CAFDES)

  • Certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsabilité d'unité d'intervention sociale (CAFERUIS)

  • Diplôme d'Etat d'ingénierie sociale (DEIS)

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.