Création d'entreprise : obtenir un prêt d'honneur

Mis à jour le 16/06/2014

Afin d'encourager les créateurs d'entreprise, certains organismes accordent des prêts d'honneur aux personnes qui ont un projet de création élaboré avec soin et ayant de réelles perspectives de réussite.
Notes: 0 (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.

Le prêt d'honneur est caractérisé par le fait que l'organisme ne demande pas d'intérêts ni de garanties. Son montant dépend de la nature du projet et des besoins du créateur d'entreprise. En 2008, le montant moyen des prêts d'honneur accordés par l'un des principaux organismes spécialisés dans ces opérations s'élevait à un peu plus de 7800 €. En ce qui concerne la durée de remboursement, elle est le plus souvent comprise entre trois et cinq ans Pour demander un prêt d'honneur, le créateur doit préparer un dossier qui sera examiné par un comité de professionnels de la banque, de la comptabilité et de l'industrie. 

La qualité du dossier étant le principal critère d'attribution du prêt d'honneur, il faut le préparer avec soin. Le dossier doit notamment répondre aux critères suivants :

  • présence du siège social de l'entreprise dans le territoire à l'intérieur duquel l'organisme auquel le prêt d'honneur est demandé peut intervenir
  • le total constitué par les fonds propres apportés par le créateur ainsi que par le montant du prêt d'honneur doit atteindre au moins 30 % des besoins de financement de l'entreprise
  • la forme juridique choisie pour l'entreprise doit être conforme aux exigences de l'organisme (en effet, un auto entrepreneur risque de se heurter à un refus)
  • par ailleurs, les organismes exigent souvent que le prêt d'honneur complète un crédit accordé par une banque
  • le prêt d'honneur étant accordé au chef d'entreprise, son endettement personnel et ses revenus doivent lui permettre de rembourser le prêt d'honneur sans difficulté 
  • le créateur doit bien entendu présenter un business plan comportant une étude de marché qui lui a permis de constater qu'il pourra vendre ses services ou ses produits sans difficulté et qu'il ne sera pas                   confronté à une concurrence trop forte
  • le business plan doit également contenir des prévisions crédibles en ce qui concerne l'évolution future du chiffre d'affaires et des profits de l'entreprise
  • ces prévisions doivent s'appuyer sur les résultats de l'étude de marché et sur une évaluation de la solvabilité des futurs clients
  • le plan de financement présenté par le créateur doit être également élaboré à partir de prévisions fiables
  • le plan de trésorerie doit répondre aux mêmes exigences
  • le dossier doit aussi contenir des documents attestant que le créateur a sélectionné des prestataires de services capables de lui apporter la collaboration qui lui sera nécessaire pour la réussite de son projet             (ainsi, s'il prévoit de se faire connaître en créant un site Internet, les membres du comité d'analyse des demandes de prêts d'honneur lui demanderont  s'il a pu trouver un prestataire capable d'assurer un bon           référencement de son site Web).
  • le créateur a aussi intérêt à démontrer qu'il a pris les dispositions nécessaires pour réduire le plus possible ses frais fixes ou variables, notamment en comparant les offres des fournisseurs ou des prestataires           avec lesquels il prévoit de collaborer

enfin, le créateur aura nettement plus de chances d'obtenir son prêt d'honneur s'il a discuté de son projet avec un expert-comptable et si celui-ci atteste que ce projet sera suffisamment rentable pour que le prêt puisse être remboursé facilement. 

Les solutions pour créer son entreprise  Avocat, Expert-Comptable, Expert-Comptable en ligne ou Legaltech, découvrez  toutes les solutions   Téléchargez