Organisations patronales : quelles conditions pour y adhérer ?

Mis à jour le 07/03/14
En 2020, lancez-vous en tant que Freelance !  Notre cabinet en ligne vous conseille gratuitement et vous guide pour bien  vous lancer ! EN SAVOIR +
ALERTE BILAN COMPTABLE ! Notre cabinet comptable en ligne s’occupe de tout  pour vous ! Faites le choix de la sérénité ! ÇA M'INTÉRESSE !
Envie d'un devis pour votre comptabilité ? Chez L-Expert-comptable.com c'est  gratuit !  JE VEUX UN DEVIS !
Inscrivez-vous à notre prochain Webinar !  Quelles sont les étapes pour devenir Freelance ?  S'INSCRIRE !
S'informer à distance : pour créer ou gérer votre entreprise et poser des  questions en direct.   Plusieurs dates disponibles Inscrivez-vous !  WEBINAR

En France, les organisations patronales sont les syndicats de chefs d'entreprises. Elles défendent les intérêts de leurs membres face aux pouvoirs publics et leur apportent aussi du conseil individualisé. Pour intégrer une organisation patronale cela peut être payant calculé sur le chiffre d’affaire ou bien l’adhésion est gratuite.

Les principaux syndicats patronaux

Les organisations patronales les plus connues en France et celles qui interviennent le plus dans le débat public sont le MEDEF (Mouvement des entreprises de France), la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises), l'UPA (Union professionnelle artisanale), l’UNAPL (Union nationale des professions libérales), la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles) et la jeune FEDAE (Fédération des auto-entrepreneurs).

Le MEDEF et la CGPME regroupent à eux deux 1,3 millions d’adhérents, ce qui fait de ces deux organisations les plus représentatives du patronat en France. Le MEDEF est une fédération qui regroupe les patrons de petites et de grandes entreprises : environ 70 % de ses adhérents sont à la tête d’entreprises de moins de 50 salariés. La CGPME regroupe quand à elle uniquement des patrons de petites et moyennes entreprises.

Pourquoi adhérer à une organisation patronale ?

Il existe bien des raisons d’adhérer à un syndicat : rompre l’isolement du chef d’entreprise, être tenu au courant des évolutions de sa profession, se constituer un réseau, participer aux congrès annuels, obtenir des conseils juridiques, recevoir une assistance administrative, bénéficier de formations... En effet, pour attirer de nouveaux adhérents et donc peser plus lourd dans le débat public, les syndicats patronaux ont mis en place de nombreux services. Ceux-ci sont généralement listés sur les sites internet des organisations.

Comment adhérer à une organisation patronale ?

La procédure d'affiliation diffère beaucoup d'un organisme à l'autre. De même, le coût de l’adhésion n’est pas le même selon les organismes ni les régions. Certaines adhésions sont gratuites, d'autres payantes, calculées en fonction des revenus ou du chiffre d'affaires. Des tarifs spéciaux sont parfois prévus pour les nouveaux adhérents en phase de création, mais certains organismes n'acceptent pas les créateurs et réservent leurs services aux entreprises déjà en place.

Les tarifs ne sont généralement pas affichés sur le site internet des organisations, mais vous pouvez contacter directement le responsable de votre région pour connaître les coûts et les conditions d’adhésion. 

A propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir plus

Articles similaires