Choisir une prévoyance collective

Mis à jour le 03/04/2018

Nos chefs d’entreprises doivent faire face à toutes les urgences du quotidien. Souscrire une prévoyance peut être le cadet de leurs soucis, jusqu’au jour où le pépin survient.


Notes: 0 (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.

C’est quoi une prévoyance collective ?

Les prestations de la Sécurité Sociale sont souvent insuffisantes pour assurer un revenu décent aux foyers touchés par un aléa de la vie. La prévoyance propose alors un complément, dans le cas d’arrêts de travail pour maladie, invalidité ou lors du décès de l’assuré. 

Les contrats de prévoyance peuvent être souscrits de manière individuelle ou collective. Dans ce dernier cas, les risques sont mutualisés entre tous les assurés d’une même caisse, pour des tarifs réduits et des avantages fiscaux non négligeables !

C’est quoi les avantages ?

La prévoyance collective pèse essentiellement sur l’employeur. Une bonne nouvelle pour le salarié qui sera, non seulement couvert à moindres frais, mais aussi motivé à intégrer et rester au sein de la structure. 

La prévoyance collective comme moyen de fidéliser ses employés ?

Les charges patronales et salariales qui découlent de la prévoyance collective sont déductibles fiscalement du bénéfice de l’entreprise (dans la limite d’un certain plafond). En outre, la part patronale est exonérée de l’assiette de cotisation de la Sécurité Sociale (dans la limite d’un certain plafond).

Souscrire une prévoyance collective ?

Pour certains secteurs d’activité, la prévoyance collective peut être obligatoire lorsqu’elle résulte d’un accord de branche ou d’une convention collective. Souvent, les textes définissent un nombre de salariés minimums pour exiger la mise en place du dispositif.

Elle peut aussi être décidée unilatéralement par l’employeur.

Quelle prévoyance collective choisir ?

Les tarifs varient en fonction de multiples paramètres ! Le secteur d’activité, le caractère obligatoire de la souscription, le degré de couverture, le nombre de salariés et la catégorie à laquelle ils appartiennent (cadres, non-cadres) sont les principaux critères de prix. Certains assureurs proposent des prestations complémentaires, notamment une analyse personnalisée pour un contrat sur-mesure. 

Il existe des prévoyances spécialisées dans la petite et moyenne entreprise.

Je n’ai pas de salarié, je suis professionnel indépendant

La prévoyance collective concerne également les professionnels indépendants. Les contrats de prévoyances Madelin ont été conçus en adéquation avec les attentes et les contraintes des entreprises individuelles. Ils permettent la déduction sur le revenu imposable des cotisations destinées à la prévoyance collective (dans la limite d’un certain plafond).

Pour une couverture optimale, il est recommandé de se tourner vers la convention collective qui relève de son activité. Bien souvent, celle-ci prescrit un assureur spécifique. 

Notre conseil : n’attendez pas qu’il soit trop tard !