Gestion des impayés : Les 4 étapes en cas d'impayé client

L'article en brefGérer les impayés est un défi majeur pour les entreprises et les travailleurs indépendants, un obstacle pouvant alourdir significativement la gestion quotidienne et la trésorerie. Pour surmonter ce problème, une méthode organisée et stratégique est indispensable, débutant par la conciliation. Cette première approche, favorisant le dialogue, permet souvent de résoudre le problème à l'amiable tout en préservant la relation client. Si cette tentative échoue, la relance par écrit devient nécessaire, offrant au débiteur un nouveau délai et précisant, selon le choix de l'entreprise, les pénalités de retard encourues. Cette étape peut se répéter, augmentant la pression tout en laissant une porte ouverte à la résolution du conflit.

Lorsque ces démarches n'aboutissent pas, la mise en demeure représente un ultimatum, signalant au débiteur les intentions de l'entreprise de passer par la voie judiciaire en cas de non-règlement. C'est une étape décisive qui marque souvent une détérioration de la relation client mais qui s'avère nécessaire face à l'inaction. En dernier recours, l'intervention d'un huissier de justice ou d'un cabinet de recouvrement spécialisé peut s'imposer. Ces professionnels prennent en charge l'intégralité du processus, des premières relances jusqu'aux actions en justice, permettant aux entreprises de se décharger de cette tâche complexe et chronophage. Opter pour un cabinet de recouvrement dès le début du processus peut s'avérer une solution efficace, notamment pour les créances de faible montant, garantissant ainsi la récupération des sommes dues tout en minimisant les perturbations dans la gestion courante de l'entreprise.
Temps de lecture : 1minDernière mise à jour : 05/04/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Emilie NAUDINAccompagnateur de freelances chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
Gestion des impayés : Les 4 étapes en cas d'impayé client

Les impayés et retards de paiement représentent un problème récurrent pour bon nombre d’entreprises et d’indépendants en France. Pour recouvrer les sommes en minimisant au maximum la perte de temps consacré à cette tâche, une stratégie efficace de gestion des impayés s’impose. Pour vous aider, voici en bref notre guide pour gérer ses impayés.

La procédure de gestion des impayés

La procédure de gestion des impayés est codifiée par étapes et permet aux professionnels de réagir rapidement. Toutefois, la démarche peut traîner en longueur. Cela est en partie dû au fait que le créancier n’est pas aguerri à ce type de négociations.

Première étape : la conciliation

Lorsque l’on se retrouve face à une situation d’impayé, il est toujours préférable de recourir à une conciliation avec le créancier. Un appel téléphonique ou un courrier électronique afin de lui rappeler la facture en attente peut permettre à l’entreprise de conserver une bonne relation avec le client tout en récupérant son dû.

Deuxième étape : la relance

Lorsque la conciliation n’a rien donné, il est nécessaire de passer par une lettre de relance. Elle est l’occasion de proposer un nouveau délai de paiement au débiteur, et peut contenir, si le dirigeant le décide, le montant des indemnités de retard. Attention toutefois car l’application de ces indemnités risque de rendre le règlement plus difficile à obtenir. La lettre de relance peut être renouvelée si nécessaire.

Retrouvez ici notre modèle de lettre de relance pour impayés

Troisième étape : la mise en demeure

Si vous en arrivez à la mise en demeure, c’est que les relations avec le mauvais payeur se sont dégradées ou que celui-ci fait simplement la sourde oreille. La mise en demeure doit préciser que l’entreprise va recourir à la voie judiciaire si le règlement n’intervient pas au terme échu.

Quatrième étape : Huissier de Justice ou cabinet de recouvrement

En dernier ressort, vous avez la possibilité de confier le recouvrement à un Huissier de Justice. Celui-ci pourra alors engager les actions en justice qui lui paraissent nécessaires. Mais si vous souhaitez qu’un prestataire s’occupe de toute la démarche depuis le premier constat d’impayé, adressez-vous directement à un cabinet de recouvrement de créances. Des professionnels comme le Cabinet d’Ormane ou France Contentieux s’occupent de toute la gestion des impayés à votre place, même pour de petites sommes.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.