Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Indemnité de licenciement pour inaptitude

Mis à jour le 22/05/2018

Le licenciement pour inaptitude au poste de travail du salarié conduit l’employeur à lui verser des indemnités, mais lesquelles ? C’est ce que nous allons voir dans les points qui vont suivre.


Employeur & Covid-19 : Les réponses à vos questions   * Report des charges fiscales   * Report des charges sociales   * Besoin de financement   * Échéances remboursement de crédit Lire l'article
ALERTE BILAN COMPTABLE ! Notre cabinet comptable en ligne s’occupe de tout  pour vous ! Faites le choix de la sérénité ! ÇA M'INTÉRESSE !
En 2020, lancez-vous en tant que Freelance !  Notre cabinet en ligne vous conseille gratuitement et vous guide pour bien  vous lancer ! EN SAVOIR +
Envie d'un devis pour votre comptabilité ? Chez L-Expert-comptable.com c'est  gratuit !  JE VEUX UN DEVIS !
Inscrivez-vous à notre prochain Webinar !  Entrepreneurs : Quelles sont vos prochaines échéances fiscales et sociales ? S'INSCRIRE !

L’indemnité légale ou conventionnelle

Lors d’un licenciement pour inaptitude, l’employeur est tenu de verser au salarié une indemnité légale de licenciement correspondant à :
 
  • 1/10ème du salaire mensuel de référence pour les 5 premières années de travail
  • 1/5ème du salaire mensuel de référence par année au-delà des 5 premières années de travail
Si l’inaptitude du salarié au poste de travail est lié à une maladie professionnelle ou à un accident du travail, le salarié a droit à une indemnité spéciale de licenciement correspondant au double de l’indemnité légale de licenciement.

L’indemnité compensatrice de préavis

En raison de son inaptitude, le salarié est dans l’impossibilité d’’effectuer son préavis de son propre fait. Il n’a donc pas droit à l’indemnité compensatrice de préavis.
L’indemnité compensatrice de préavis est dû au salarié dans les conditions suivantes :
  • si l’inaptitude du salarié à son poste de travail résulte d’une maladie professionnelle ou d’un accident de travail : dans ce cas là et par exception, le contrat de travail prend fin au jour de la présentation de la lettre de notification de licenciement.
  • si l’employeur ne respecte pas l’obligation de rechercher un reclassement,
  • si l’employeur dispense le salarié d’effectuer son préavis.

L’indemnité compensatrice de congés payés

L’indemnité compensatrice de congés payés est du au salarié auquel il reste un solde de congés payés au jour de son licenciement.
Bon à savoir : Depuis le 1er janvier 2010, lorsque le médecin du travail considère que l’inaptitude du salarié à un poste de travail est susceptible d’être dû à cause d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle, il doit lui remettre une demande d’indemnité temporaire d’inaptitude (indemnité journalière).
Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (17 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
3.17647
Moyenne: 3.2 (17 votes)