Compteur congés payés : fonctionnement

Mis à jour le 01/09/21

Bien que le code du travail ne le rende pas obligatoire, le compteur de congés payés figure bien souvent sur les bulletins de paie afin de permettre un meilleur suivi et une certaine visibilité pour le salarié.

Description du compteur de congés payés : 

Il existe deux périodes sur le compteur de congés payés. La période en cours et la période précédente. La période précédente va du 1er juin N-1 au 31 mai N. La période en cours va donc du 1er juin N au 31 du mois en cours. Les congés acquis sont le cumul des jours de congés acquis depuis le début de la période de référence. Les congés pris correspondent aux congés pris dans le mois. Selon que l’employeur compte ses jours en jours ouvrables ou jours ouvrés, le décompte ne sera pas le même. Les congés restants correspondent nombre de jours acquis au cours de la période de référence de l’année précédente minoré des jours de congés pris au cours de la période de référence actuelle.

Exemple de décompte du compteur de congés payés : 

Dans l’exemple ci-dessus, sur la période 1er juin 2011 au 31 mai 2012, le salarié a acquis 38 jours de congés payés qui correspondent aux 30 jours de la période 2011/2012 + 8 jours du reliquat de la période précédente. En effet, au début de la nouvelle période de référence, le nombre de jours au compteur des jours acquis bascule en nombre de jours restants.

Le salarié a été en congés du 2 au 22 juillet soit 18 jours ouvrables. Il a donc pris 18 jours de congés. 

Il lui reste donc 38 – 18 = 20 jours de congés payés sur la période précédente. 

Sur la période 1er juin 2012 au 31 mai 2013, le salarié a déjà acquis 2,5 jours x 2 mois = 5 jours.

Image
Solene-villaume-expert-comptable
Solène VILLAUME
Comptable chez L-Expert-Comptable.com

Depuis 2 ans, Solène s'investit à 100% (voir plus) dans ses missions quotidiennes toujours à coeur du travail bien fait. En ayant déjà réalisé plus de 800 TVA par mois, Solène est immanquablement un atout pour son équipe.