Calculer les congés payés

Mis à jour le 01/09/21

Pour les salariés, le calcul des congés payés peut se révéler complexe et fastidieux. En effet, il y a un décalage entre la période où les droits sont acquis et celle où ils peuvent être utilisés. L’objet de cet article est d’expliciter ce mode de fonctionnement.

Calculer les congés payés : les périodes à prendre en compte

Le calcul des congés payés ne peut être effectué en fonction de l’année civile.

En effet, l’année de référence permettant de déterminer ses droits s’échelonne généralement du 1er juin au 31 mai (même si la période peut être différente dans certains secteurs comme le BTP ou si une convention collective le prévoit). 

C’est la période qui permettra de déterminer le nombre de jours de congés acquis par le salarié.

Calculer les congés payés : les règles de détermination

On considère que chaque mois travaillé ouvre droit à 2,5 jours de congés payés.

On considère qu’un mois de travail a été effectué si le salarié a réalisé, au choix :

  • 4 semaines de travail,
  • 20, 22 ou 24 jours de travail (en fonction du nombre de jours travaillés par semaine : 5 ; 5,5 ou 6 jours)

Certaines périodes sont prises en compte dans le calcul des congés payés.

Parmi celles-ci, on peut citer :

  • les périodes de congés payés,
  • les périodes de congés formation,
  • les périodes de congés maternité,
  • les périodes d’arrêt dues à une maladie ou à un accident professionnel.

Calculer les congés payés : quand prendre ses congés

Les droits à congés payés acquis durant une période de référence pourront être utilisés lors de la période de référence suivante.

Exemple : Un salarié travaille dans une entreprise du 1er août 2011 au 31 mai 2012. Il aura ainsi obtenu 10 x 2,5 = 25 jours de congés payés qu’il pourra utiliser du 1er juin au 31 mai 2013.

Image
damien-philibert-expert-comptable
Damien PHILBERT
Accompagnateur de freelances en création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

Membre de la team depuis 2012, Damien est un "ancien" ! Toujours de bonne humeur, il accompagne ses clients en conjuguant disponibilité et proximité. Sa spécialité ? Le conseil sur le choix du statuts juridiques