Les frais de notaire sur les terrains

L'article en bref

Les frais de notaire représentent un part non négligeable du coût d’acquisition d’un terrain. Ils se composent de différentes charges, qui permettent d’une part de rémunérer les différents intermédiaires, et d’autre part de s’acquitter des droits dû à l’état.

Temps de lecture : 1minDate de publication : 20/07/2012Dernière mise à jour : 12/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Guillaume DELEMARLEExpert-comptable chez L-Expert-Comptable.com
Image
Florent Gaudel
Article certifié par
Florent GAUDEL
 
Avec plus de 3 ans d'expérience chez L-Expert-Comptable.com et titulaire d'un DSCG du Conservatoire National des Arts et Métiers, Florent Gaudel est un expert comptable stagiaire spécialisé en comptabilité, finance, et création d'entreprise.

La composition des frais de notaire

Les frais de notaire se décomposent de la façon suivante :

  • Emoluments proportionnels du notaire : correspondant à la rémunération du notaire
  • Frais de formalités et débours : frais liés au cadastre, hypothèque, géomètre …, refacturés par le notaire
  • Droits d’enregistrement : taxe dû lors de la cession du terrain

Des frais de publication d’hypothèque peuvent s’ajouter le cas échéant. Les frais d’hypothèque sont de 2% du montant du prêt, auxquels s’ajoutent 0,1% du prix de vente revenant au conservateur des hypothèques.

Les frais de notaires diffèrent selon la qualité du vendeur.

Les droits d’enregistrement ou TVA

Les droits d’enregistrements s’appliquent lors de la vente par un non assujettis à TVA d’un terrain à bâtir. Le taux des droits d’enregistrements est alors de 5,09%.
En revanche, la vente faite par un professionnel assujettis à TVA sera soumise au taux de TVA de 19,60%, quelque soit l’acheteur, professionnel ou particulier.

La taxation des plus values a changé au 1er Février 2012, mais des assouplissements sont prévus pour les terrains à bâtir.

 

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.