Calcul et taux des charges salariales

L'article en brefLes charges salariales, prélevées chaque mois sur le salaire des employés, se répartissent principalement entre contributions à l'URSSAF, cotisations pour l'aide au logement, et versements pour les retraites complémentaires. Ces prélèvements sont essentiels pour le financement de la sécurité sociale, le soutien au logement et l'assurance d'une retraite décente, marquant ainsi leur importance dans le paysage socio-économique français. Ils représentent un pilier de solidarité et de protection sociale pour les salariés.

Ces cotisations se distinguent par leurs taux variés et leurs assiettes spécifiques, souvent définies par des plafonds de revenus. Par exemple, pour l'URSSAF, les contributions couvrent l'assurance maladie à 0,75 % sur la totalité du salaire brut et l'assurance vieillesse à des taux différenciés selon le plafond de revenus. Les cotisations pour l'aide au logement et les retraites complémentaires suivent des modalités similaires, avec des taux et des plafonds spécifiques à chaque type de prestation, illustrant la complexité et la diversité des contributions salariales en France.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 0minDernière mise à jour : 12/03/2024
Image
calcul-taux-charges-salariales

Les charges salariales sont imputées mensuellement sur le salaire de l’employé.

Elles se décomposent en trois grandes parties : l’URSSAF, l’aide au logement et les retraites complémentaires qui sont versés directement aux organismes concernés.

Les taux des charges salariales

Ces trois grandes parties sont chacune constituées par des cotisations qui possèdent un taux et une assiette qu’on appelle aussi plafond. Voici les différents taux et assiettes de ces cotisations :

RégimesTaux en %Assiette
URSSAFAssurance maladie (maladie, maternité, invalidité, décès)0.75Totalité du salaire brut
Assurance vieillesse0.1
Contribution sociale généralisée7.598.25% de la totalité du salaire brut
CRDS0.5
Assurance vieillesse plafonnée6.65Salaire brut allant jusqu’à 3031€
Aide au logementChômage2.4Salaire brut allant jusqu’à 12124€
Retraite complémentaireARRCO3Salaire brut allant jusqu’à 3031€
AGFF0.8
AGIRC7.7Salaire brut compris entre 3031€ et 12124€
AGFF0.9
APEC0.024Salaire brut limité à 12124€
CET0.13Salaire brut allant jusqu’à 24248€
Retraite complémentaire non cadreARRCO3Salaire brut jusqu’à 3031€
AGFF0.8
ARRCO8Salaire brut entre 3031€ et 9093€
AGFF0.9
Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.