Honoraires de l'expert-comptable

L'article en brefLa fixation des honoraires d'un expert-comptable repose sur une liberté de négociation entre le professionnel et son client, encadrée par des critères précis tels que l'ampleur des tâches à réaliser, la complexité des dossiers, les frais engagés et la renommée de l'expert. Cette flexibilité permet d'adapter le coût des services aux besoins spécifiques de chaque entreprise, qu'il s'agisse d'une simple préparation de bilan annuel ou d'une prise en charge complète incluant la gestion comptable quotidienne, les déclarations fiscales, l'optimisation fiscale et le suivi juridique. L'importance accordée à la notoriété de l'expert-comptable souligne l'impact de son expérience et de sa réputation sur la valorisation de ses services.

Malgré l'absence de barème fixe, les principes déontologiques jouent un rôle clé dans la détermination des honoraires, veillant à ce que ceux-ci ne compromettent ni l'indépendance de l'expert-comptable ni la qualité de son travail. La lettre de mission, contrat essentiel établissant les modalités de la prestation, assure une base légale à cette relation professionnelle. En cas de litige, des procédures de conciliation ou d'arbitrage peuvent être initiées, garantissant ainsi une résolution équitable des désaccords éventuels sur les honoraires, soulignant l'importance d'une adaptation continue des coûts selon l'évolution des besoins du client.
Besoin d'aide sur la comptabilité de votre entreprise ? Nous contacter
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 12/03/2024
Image
Honoraires de l'expert-comptable

Il n’existe pas de règles fixes pour le montant car c’est l’expert-comptable qui décide librement du montant de ses honoraires avec le client. Les honoraires vont refléter la valeur du service rendu et peut être fixé soit sur une base forfaitaire soit sur la base du temps réel passé sur le dossier.

I. Comment les honoraires de l’expert-comptable sont-ils fixés ? 

L’article 18 du Code de déontologie des experts-comptables dispose que « les honoraires sont fixés librement entre le client et l’expert-comptable en fonction de l’importance des diligences à mettre en œuvre, de la difficulté des cas à traiter, des frais exposés ainsi que de la notoriété de l’expert-comptable ». 

Importance des diligences et difficulté des cas à traiter :

Si par exemple, vous attendez de votre expert-comptable uniquement qu'il établisse votre bilan à la fin de l'année (vous tenez la comptabilité au quotidien). Le prix sera moins cher que si vous lui demandez :

  • qu’il réceptionne vos pièces comptables tout au long de l’année
  • qu’il s'occupe de la déclaration de TVA, des déclarations d'impôts, 
  • qu’il vous fournisse des conseils en optimisation fiscale 
  • qu’il s’occupe de vos formalités juridiques annuelles (convocation et procès verbal de l’assemblée générale, rédaction du rapport de gestion)

Notoriété de l’expert-comptable : 

Comme dans tout domaine d’expertise, il existe des professionnels plus ou moins connus et valorisés sur le marché. Ces éléments sont donc pris en compte dans les honoraires que va vous facturer le client. 

II. Quelles sont les règles qui régissent les honoraires de l’expert-comptable ?

Pas de barème d’honoraires mais des règles déontologiques

Les honoraires de l’expert-comptable ne sont soumis à aucun barème, contrairement aux commissaires aux comptes pour lesquels il existe un barème d’heures fixé par la loi (cf. Article R823-12 du Code de commerce). Il n’existe donc pas de grille indicative de prix. Néanmoins, il est implicite que l’expert-comptable ne peut facturer des honoraires mettant en danger son indépendance (honoraires trop élevés). Il ne peut pas non plus accepter des honoraires qui l’empêcheraient d’accomplir convenablement sa mission (honoraires trop faibles). Enfin, l’expert-comptable ne peut calculer ses honoraires d’après les résultats financiers du client. 

Lettre de mission et droit des contrats

Les honoraires de l’expert-comptable sont prévus dans sa lettre de mission (contrat qui lie le client et son expert-comptable). Cette lettre de mission est obligatoirement signée par les parties avant le début de la mission. Les règles qui régissent les honoraires de l’expert-comptable sont donc celles du droit des contrats. Un expert-comptable ne peut accepter une rémunération autre que des honoraires (pas de rémunération indirecte). 

Conciliation et arbitrage

Cependant, exceptionnellement et en cas de désaccord important sur les honoraires de l’expert-comptable, il est possible de suivre la procédure de conciliation ou d’arbitrage prévue par le Conseil Régional de l’Ordre auquel l’expert-comptable est rattaché. 

Ainsi, les honoraires de l’expert-comptable sont valables pour une situation donnée et si cette situation évolue, l’expert-comptable peut-être amené à modifier ses honoraires à la hausse ou à la baisse, si la situation impacte ses travaux.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.