Ouvrir un commerce : Les étapes essentielles (2024)

L'article en brefLancer son commerce est un voyage excitant mais semé d'embûches, nécessitant une préparation méticuleuse. Commencez par une étude de marché approfondie pour évaluer la viabilité de votre projet et estimez votre chiffre d'affaires potentiel. Cette étape cruciale vous aidera à peaufiner votre business plan, indispensable pour séduire les banquiers. Une astuce ? Immergez-vous dans le quartier visé pour mieux comprendre vos concurrents et cibler votre future clientèle.

Le choix de l'emplacement est un pilier dans la réussite de votre commerce. Il doit résonner avec votre stratégie marketing et vous connecter efficacement à votre clientèle cible, tout en vous démarquant de la concurrence. Prenez garde aux travaux futurs pouvant affecter l'accès à votre boutique et aux détails du bail commercial qui pourraient influencer votre budget. En parallèle, la création d'une structure juridique adaptée sécurisera votre patrimoine personnel. Avec ces conseils en poche, franchir le pas vers l'ouverture de votre commerce semble moins intimidant, et l'accompagnement par des experts-comptables pourrait être le coup de pouce final vers le succès.
Lancez-vous et ouvrez votre commerce avec L-Expert-Comptable.comJe crée mon entreprise gratuitement
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 22/04/2024
Image
ouvrir-un-commerce

Vous souhaitez ouvrir un commerce mais ne savez pas par où commencer ? Suivez le guide et les trois étapes principales.

Podcast : Les étapes pour ouvrir un commerce

 

Ouvrir un commerce : étude de marché et prévisions

L’étude de marché est la base de votre projet car elle va vous permettre d’évaluer s’il est viable et adapté. Vous pourrez évaluer votre chiffre d’affaires potentiel et le point mort à atteindre pour dégager des comptes équilibrés.

Pour réaliser le prévisionnel de votre commerce, une méthode simple et efficace consiste à se poster dans le quartier ciblé et d’évaluer le trafic dans les commerces concurrents, vous serez en mesure de dégager un panier moyen et une clientèle cible.

Cette étude de marché vous permettra de réaliser un prévisionnel ou business plan, pour évaluer les points de passage à franchir dans le développement de votre activité et surtout pour convaincre le banquier de vous accompagner.

Ouvrir un commerce : trouver un emplacement

Pour ouvrir un commerce il faut trouver un bon emplacement, c’est une règle d’or qu’il convient de garder toujours en tête.

Qu’est-ce qu’un bon emplacement ? Il s’agit du local qui correspondra à votre positionnement marketing, qui atteindra de manière optimale votre clientèle cible, et qui permettra à votre commerce de trouver sa place dans un environnement concurrentiel. 

De cet emplacement vont dépendre l’atteinte de vos objectifs impératifs de rentabilité et le développement de votre notoriété.

Dans votre quête de l’emplacement idéal pour l’ouverture de votre commerce, vous devrez prêter attention à deux points essentiels :

  • Vérifier auprès des services d’urbanisme qu’aucuns travaux handicapant l’accès et la visibilité à votre commerce ne sont prévus dans les mois à venir

  • Prêter une attention particulière aux clauses de votre bail commercial, à titre d’exemple, la clause « remboursement de l’impôt foncier et de l’assurance de l’immeuble » implique que vous preniez à votre compte des charges ordinairement payées par le propriétaire.

Ouvrir un commerce : créer la structure juridique

Nous vous conseillons de partir directement sur une société (EURL, SARL, SAS), elle a pour avantage de protéger votre patrimoine personnel et ne vous engage qu’à hauteur du capital social apporté. Dans le cas où vous opteriez pour l’entreprise individuelle, une déclaration de insaisissabilité des biens, certifiée par acte notarié, est fortement recommandée.

Si vous souhaitez vous en occuper seul, vous devrez passer par le CFE (Centre de Formalité des Entreprises), choisir votre nom avec l’aide de l’INPI, et choisir les statuts les plus sécurisants.

Pensez enfin à vous doter d’une assurance civile professionnelle.

Vous êtes prêts à ouvrir votre commerce et souhaitez vous faire accompagner par un cabinet d’expertise comptable qui connaît le métier du commerce ? N’attendez plus et appelez nos équipes au 0 800 20 30 30 ou via notre formulaire de contact.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.