Décompte des congés-payés : Notre guide pour s'y retrouver !

L'article en brefLes congés payés sont organisés par l'employeur selon des règles précises. Pendant ces périodes, le salarié reçoit une indemnité de congés payés, mais la durée des congés n'est généralement pas prolongée en cas de maladie. En revanche, un jour férié chômé pendant les congés prolonge cette période d'une journée. Durant ses congés, le salarié ne peut pas travailler pour un autre employeur ou exercer une activité rémunérée.

Pour le calcul des congés payés, il est essentiel de distinguer entre jours ouvrables et jours ouvrés. Les jours ouvrables comprennent tous les jours de la semaine, sauf le jour de repos hebdomadaire (généralement le dimanche) et les jours fériés chômés, totalisant ainsi six jours ouvrables par semaine. Les jours ouvrés sont les jours effectivement travaillés dans l'entreprise. Un salarié a droit à 2,5 jours ouvrables de congé par mois de travail effectif, soit 30 jours ouvrables par an. En jours ouvrés, ce droit équivaut à 25 jours par an. Le décompte des congés commence le premier jour qui aurait dû être travaillé et inclut tous les jours ouvrables ou ouvrés de la période de congé.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 2minDernière mise à jour : 16/05/2024
Image
Le décompte des congés-payés

Les congés payés

C’est l’employeur qui organise, selon certaines règles, les départs en congés.

Pendant les congés l’employeur verse au salarié une indemnité de congés payés. Si le salarié tombe malade, la durée des congés n’est pas en principe prolongée. Et dans le cas où il y ait un jour férié habituellement chômé, la durée des congés est prolongée d’une journée.

Pendant ses congés payés, le salarié n’a pas le droit de travailler pour le compte d’un autre employeur ni d’avoir une quelconque activité rémunérée.

 

Distinguer jours ouvrés et jours ouvrables

Tout d’abord, afin de décompter ses jours de congés payés, il faut bien comprendre la différence entre les jours ouvrés et les jours ouvrables. Retenez que les jours ouvrables sont constitués de tous les jours de la semaine sauf :

Ainsi, on compte 6 jours ouvrables dans une semaine sans jours fériés. 
Les jours ouvrés correspondent aux jours pendant lesquels votre entreprise est ouverte. Contrairement aux jours ouvrables, ils font donc référence au nombre de jours travaillés dans l’entreprise.
Si, par exemple, une entreprise est ouverte 5 jours par semaine, il y a 5 jours travaillés, donc 5 jours ouvrés.
Pour en savoir plus, consultez notre article « Jours ouvrés et jours ouvrables ». 

Maintenant que la différence entre jours ouvrés et jours ouvrables est claire, vous pouvez passer au décompte de vos congés payés.

 

Le décompte des congés payés en jours ouvrables

Le Code du travail prévoit qu'un salarié a droit à un congé de 2,5 jours ouvrables par mois de travail effectif chez le même employeur, soit 30 jours ouvrables pour une année complète. 
Bon à savoir : un salarié à temps partiel acquiert le même nombre de jours de congés payés qu'un salarié à temps complet.

Le décompte des congés payés est calculé d’après le nombre de jours ouvrables inclus dans la période d'absence prise en considération. Les salariés à temps partiel se voient appliquer le même mode de décompte des congés-payés.
Le premier jour ouvrable de congé qu’il convient de décompter est le premier jour qui aurait dû être travaillé. Il s’agit de décompter ensuite tous les jours ouvrables inclus dans la période considérée. Le dernier jour pris en compte est le dernier jour ouvrable même non travaillé précédant la reprise.
Un salarié bénéficie de 30 jours de congés payés sur l’année selon la méthode du décompte en jours ouvrables.


Le décompte des congés payés en jours ouvrés

Les jours ouvrés sont les jours normalement travaillés dans l’entreprise.
Le décompte des congés payés est calculé d’après le nombre de jours ouvrés inclus dans la période d'absence prise en considération. Les salariés à temps partiel se voient appliquer le même mode de décompte des congés-payés.
Le premier jour ouvré de congé qu’il convient de décompter est le premier jour qui aurait dû être travaillé. Il s’agit de décompter ensuite tous les jours ouvrés inclus dans la période considérée jusqu’à la reprise.
Un salarié bénéficie à 25 jours de congés payés sur l’année selon la méthode du décompte en jours ouvrés.
Pour en savoir plus sur le calcul des congés payés, consultez notre article : « Comment se calculent les congés payés ? ».

L'avis de nos clients :
Emmanuel BLIN 14/03/2024

Bonjour, j'ai ma compagne qui travaille dans le commerce, elle a 30 jours de congés en jours ouvrables, elle travaille du mardi au samedi, ses jours OFF sont donc le dimanche et le lundi, elle a récemment posé un seul jour de congé, le mardi 13 février... et elle vient de recevoir sa fiche de paie de février, et son employeur lui a décompté 2 jours de congés au lieu d'un ? Dans la logique il aurait dû en décompter qu'un seul ?

Nom
Emmanuel BLIN
L-Expert-Comptable.com 03/07/2024

Bonjour Emmanuel,

Effectivement, si elle a posé un jour de travail, elle est censée n'avoir dépensé qu'un jour de congé.

Bien à vous

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.