La Méthode ABC : une variante du calcul des coûts complets

Mis à jour le 15/10/21

La méthode ABC (Activity Based Costing) est une méthode consistant à classer un référentiel par ordre décroissant des sorties. On se base sur l'idée communément admise qu'environ 20% des références représentent 80% des ventes. Lors d'une analyse il est donc primordial de s'attaquer en priorité à ces références. La méthode ABC permet de faire une analyse plus fine que le simple calcul du coût de revient.

Sommaire

La méthode ABC est une variante du calcul des coûts complets

La Méthode ABC (Activity Based Costing): Définition

La méthode ABC peut se définir de la façon suivante : les objets de coûts (produits, clients...) consomment des activités qui, elles-mêmes, consomment des ressources. Cette méthode permet d'analyser les coûts par activité.

Quel est l'objectif de la Méthode ABC ?

L'objectif de la méthode ABC est de modéliser les charges par activité pour mieux les gérer. Elle permet d'analyser quelle est l'activité la plus rentable et celle la moins rentable. L'objectif est donc d'identifier les facteurs de coûts réels et les potentielles économies dans le but d'améliorer la rentabilité des produits et des clients.

La Méthode ABC gestion et comptabilité : Principe

La méthode ABC suit le principe suivant : On divise le référentiel en trois groupes :

  • le groupe A est composé des références constituant 80% des sorties (représentant généralement 20% des références)
  • le groupe B est composé des références constituant 15% des sorties (représentant généralement 30% des références)
  • et le groupe C est composé des références constituant 5% des sorties (représentant généralement 50% des références)

La méthode ABC permet de connaître les références qui méritent une attention particulière.

La méthodologie de la Méthode ABC : comment calculer?

Les différentes étapes pour la mise en place d'une démarche et de la méthode ABC sont les suivants :

  • Définir les activités : Ces activités peuvent être, par exemple : le traitement d'une commande, la gestion des références, ou encore la réception des marchandises ;
  • Identifier les charges indirectes qui vont faire l’objet d’un retraitement ;
  • Faire le lien entre les charges et l’activité : dans la majeure partie des cas plus besoin de clé de répartition car les charges sont souvent directes par rapport aux activités ;
  • Faire le lien entre les activités et les produits : Pour chaque activité, un inducteur de coût (cost driver) sera retenu et suivi (par exemple, le nombre de commandes, les quantités de référence). Cet inducteur sera l'unité qui permettra de répartir le coût total de l'activité. Certains inducteurs ne seront pas utilisés pour éviter des modèles trop lourds. On préférera un inducteur typique de l'activité. Pour chaque activité étudiée, le modèle précisera donc les inducteurs consommés.

Les inducteurs de coûts et d'activités

Les inducteurs sont des indicateurs qui permettent de faire ressortir les niveaux coûts et marges. L'inducteur d'activité est un indicateur mesurant les ressources consommées par l'activité de l'entreprise et identifiant le rapport de consécution coûts/produits. L'inducteur de coût est un indicateur qui détermine le niveau des coûts à travers l'organisation de l'activité.

Suite à l'analyse de ces indicateurs, cette méthode affecte plus efficacement les coûts aux produits et les décisions stratégiques à prendre seront possibles.

La méthode ABC: Exemple

Déterminer les matériaux entreposés générant les coûts les plus élevés

Matière première 1:

  • Quantité: 450
  • Prix unitaire: 320
  • Dépense en valeur: 144 000
  • Part de valeur en pourcentage: 21,28
  • Groupe: A

Matière première 2:

  • Quantité: 3 400
  • Prix unitaire: 16
  • Dépense en valeur: 54 400
  • Part de valeur en pourcentage: 8,80
  • Groupe: B

Matière première 3:

  • Quantité: 700
  • Prix unitaire: 480
  • Dépense en valeur: 336 000
  • Part de valeur en pourcentage: 49,66
  • Groupe: A

Matière première 4:

  • Quantité: 12 000
  • Prix unitaire: 0,45
  • Dépense en valeur: 5 400
  • Part de valeur en pourcentage: 0,80
  • Groupe: C

Matière première 5:

  • Quantité: 6 500
  • Prix unitaire: 3,50
  • Dépense en valeur: 22 750
  • Part de valeur en pourcentage: 3,36
  • Groupe: C

Matière première 6:

  • Quantité: 120
  • Prix unitaire: 950
  • Dépense en valeur: 114 000
  • Part de valeur en pourcentage: 16,85
  • Groupe: B

La plus grande part des coûts d'acquisition est détenue par les matières premières 1 et 3 puisqu'elles représentent près de 71%. Quant aux marchandises 2 et 6, elles se situent dans la moyenne avec 25%. Les coûts d'acquisition les plus faibles sont occasionnés par les marchandises 4 et 5 avec environ 4%.

Répartition en groupes

La répartition se fait comme suit:

  • Groupe A : 80%
  • Groupe B: 15%
  • Groupe C: 5%

C'est une orientation approximative. Chaque entreprise peut décider des limites des groupes.

Il est important de ne pas oublier que les pourcentages des différents postes sur la valeur globale doivent différer de manière significative pour qu'une limite claire apparaisse.

Analyse de la méthode ABC

Les chiffres et la classification permettent de déterminer comment faire des économies dans le futur. Les matières premières du groupe A représentant la plus grande part des coûts d'acquisition, elles ne devront être achetées uniquement en cas de besoin, quand les stocks seront faibles. Les matières premières du groupe C sont nécessaires et leur acquisition est peu onéreuse. Donc, si l'espace de stockage le permet et si un entreposage sur le long terme n'occasionne pas de coûts supplémentaires, elles peuvent être achetées à l'avance.

Qui utilise la méthode ABC ?

Les entreprises aux processus répétitifs utilisent cette méthode. Ce qui représente une grande partie d'entre elles. Cette méthode est intéressante pour mieux gérer les charges. Le manager peut ainsi prendre des décisions stratégiques.

La méthode ABC : Avantages et inconvénients

Quel est l'avantage de la méthode ABC?

La méthode ABC présente l'avantage d'affecter de manière plus précise les coûts aux produits sans procéder à une répartition des coûts indirects à l'aide d'une unité de mesure souvent arbitraire (par exemple, les heures machines). Une meilleure connaissance des processus permet de dégager les forces et faiblesses d'une organisation à la mise en place de cette méthode.

Quel est la limite de la méthode ABC ?

La méthode ABC présente aussi l’inconvénient d’exiger l’intervention longue de spécialistes extérieurs, une implication active du personnel ainsi que l’emploi de solutions informatiques coûteuses, pour être mise en œuvre.

Image
coralien-moine-expert-comptable

Coralie MOINE

Consultante & Accompagnement des freelances chez L-Expert-Comptable.com

Avec Coralie, créer sa société devient un jeu d'enfant ! Elle accompagne et conseille les indépendants qui veulent se lancer sans prendre de risques